L'énergie nucléaire en France: un dossier spécial de Mediapart

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 15/03/2011 14:13
  • Par

même des pays comme la Russie font l'effort d'envoyer un message à leur population. Ils vont revoir les centrales. Le monde entier fait cet effort ...sauf la France engluée dans son oligarchie mafieuse. La France a quitté le pays des démocraties occidentales, n'a pas réussi à s'inspirer du modèle libyen mais ressemble de plus en plus au Zimbabwe. Citoyens français, reveillez vous... au moins pour vos enfants.

 

  • Nouveau
  • 15/03/2011 16:36
  • Par

On entend peu l'hystérique et carnassière Anne Lauvergeon, si ce n'est pour dire hier que "le Japon ne traverse pas une catastrophe nucléaire"... Aujourd'hui, l'échelle de gravité est passée à 6...

Tout cela contrarie évidemment les volontés d'expansion délirante de la dynamique chef d'entreprise, dopée par son VRP suprême en la personne du chef de l'état. Si cela peut se comprendre sur le plan économique, fournir du nucléaire aux pays émergeants (y compris ceux qui baignent dans le soleil) relève dramatiquement d'une "Folamourpathie". On ne peut qu'être glacé à l'idée d'une telle prolifération.

Le meilleur mot de la semaine était sans doute celui d'un chroniqueur économique sur BFM TV ou iTélé, je ne sais plus très bien, et qui disait en l'espèce, "l'homme aurait-il dû inventer le feu, parce que le feu ça brûle et c'est dangereux ?". N'ayant pas vu ce qui précédait, je ne suis pas certain qu'il y avait là du second degré. Je crains que non. Et comme l'on parle de risque calculé et assumé, la vraie question demeure : le jeu en vaut-il la chandelle ? La prolifération signifie l'accroissement des risques. Et les conséquences d'une catastrophe, quelle que soit sa probabilité sur le plan statistique, sont d'une ampleur telle qu'elles représentent un danger incommensurable sur les plans humain, sanitaire, écologique, social, économique, politique et ce au plan mondial. Est-ce vraiment bien raisonnable ?

Je vis toujours avec un certain malaise la politique de communication, d'intoxication dirais-je même, d'Areva. Et comme il faut préparer les nouvelles générations à être de paisibles et assidus consommateurs d'électricité, la société n'hésitait pas, il y a quelques années, à "draguer" les 6-12 ans en inondant les publications pour la jeunesse de publi-reportages ou de propagande semi-mensongère par omission, déguisée en reportages soi-disant informatifs.

Attendre une quelconque transparence est un espoir vain. Ce système ne vit et ne prospère que dans l'opacité. Après tout, c'est bien à l'image de notre pays qui, en fait de démocratie, n'est qu'une démocratie "dirigée" et "orientée". Pas vers les besoins ou les désirs du peuple ni dans la pérennité, mais vers les intérêts de l'oligarchie qui détient le pouvoir et à court terme.

On a toujours en mémoire l'image du capitaine de bateau qui ne quitte son navire qu'en dernier, quitte à y laisser la vie. On trouvait hier et il y a encore peu (la guerre en Irak) de la chair à canon chez les défavorisés à qui on offrait une maigre obole pour aller se faire massacrer. Je crains qu'en cas d'accident nucléaire grave, les "capitaines" restent bien à l'abri et au chaud, pendant qu'on enverra de la "chair à rayons" se prendre une bonne dose pour quelques subsides. Au bout du compte ça coûtera même moins cher que de payer leur retraite.

J'ai plusieurs questions à poser à la France. J'habite à 12 km de la centrale de Chooz dans les Ardennes. Pourquoi cette centrale a-t-elle été construite dans une enclave où les premières victimes d'un éventuel accident nucléaire seront à coup sûrs les Belges qui sont à l'ouest, au nord et à l'est de cette centrale ? Pourquoi tant de centrales nucléaires française sont-elles le long des frontières ?

Sortir du nucléaire : impossible ??? Laissez-moi rire. Il n'y a qu'une petite quarantaine de pays qui produisent et utilisent l'énergie nucléaire. Cela veut dire qu'il y en a 160 autres qui s'en passent. Un pays comme l'Autriche n'a pas de centrale nucléaire et n'utilise aucune électricité provenant du nucléaire. Qu'y a-t-il de moins bien chez eux ?

Tous les risques ont été énoncés, prédits, évalués. Si jamais un accident arrivait en France, les politiques auront-il le toupet de répéter leur sempiternel "C'est un accident tout à fait particulier qu'on ne pouvait prévoir, sans conséquence sur la santé des gens,... etc" ?

Je m'engage avec tous les français et les belges (qui sont les pays où l'électricité est la plus nucléarisée du monde) qui osent s'indigner, qui osent se lever, qui osent résister non seulement contre le "tout nucléaire" mais contre tout le nucléaire.

Je suis d'accord avec vous. Nous les citoyens devont nous lever et refuser le diktat imposé par le lobby nucléaire : c'est ça ou le retour à la bougie !!!!

Disons NON, par nos choix ( en favorisant les entreprises qui ne recourrent pas au nucléaire et en utilsant au maximum les énergies alternatives, par notre vote ( en chassant du pouvoir les politiques qui défendent cette voie de production d'énergie ).

SORTONS dès que possible du nucléaire.

 

 

100 % d'accord avec vous, j'ajouterais même qu' un référendum sur le nucléaire n'a de sens que s'il est européen, , a quoi servirait une sortie du nucléaire dans un pays Européen si l'un de ses voisins continuait à utiliser ses vieilles centrales, le danger resterait quasiment le même.

Nous avons la chance en europe d'avoir des pays leaders dans la mise en oeuvre des énergies renouvelables, Allemagne, Espagne (35% de son électricité est d'origine EnR), Danemarque, Sachons profitter de cette avance, Nous Européens, pour tourner la page du nucléaire

Les femmes et hommes politiques Francais, ont la culture de la langue de bois, de lopacite, et du secret, la verite comme la transparence, ne font pas parties de leurs vocabulaires.Il est de notoriete communes, que certaines centrales nucleaires dans notre pays ne sont plus aux normes de part de leurs vetusites;pourtant la Ministre de Lenvironement, lors des questions au gouvernement nen a pas parle.... pourquoi?.apres tout le probleme du nucleaire 54 centrales, interesse toute la population, qui vit dans lignorance la plus totale concernant la securite de certaines centrales qui devaient etre fermes depuis longtemps.dans ce domaine la transparence doit etre la priorite, de tous les gouvernements en place, ou a venir.Les population ont le droit detre tenu au courant des risques, ou non de certaines centrales vetustes.Le risque zero nexiste pas, quand il sagit dune force que lon ne controle pas du tout, en cas de problemes graves de disfonctionnement, dus aux desastre que la nature pourrait occasionne.Un audit doit etre realise au plus vite, par une commission mixte independante, qui aura pour mission de faire un etat des lieux de notre parc nucleaire national,Cest une necessite absolue, qui nest ni de droite ni de gauche qui, protegera plus efficacement nos polulations, dun eventuel desastre, egal a celui du Japon ou meme plus important.Les hommes ont creer une force quils ne maitrisent pas totalement encore, et ce nest pas les paroles de nos politiques de tous bord qui vont rassurer les populations en quete de verite.
Erratum qui ne sont plus aux normes de part leurs ls paroles de nos politiques de tous bords
  • Nouveau
  • 15/03/2011 18:32
  • Par
Je ne suis pas scientifique mais ma qualité de mère entr'autres m'a fait réfléchir à la question depuis pas mal d'années et je n'ai jamais compris qu'on déploie une technique dont on sait qu'elle est potentiellement très dangereuse pour les humains présents et leur descendance alors qu'on n'a pas l'antidote en cas de pépin !! et j'ai toujours dit que la seule cause qui serait susceptible de me voir défiler, c'est un défilé contre l'énergie nucléaire, je sens que cela risque de se réaliser sous peu, malheureusement ! Autre fait : selon une carte de la CRIIRAD nos sols seraient encore actuellement contaminés, de façon inégale certes, mais sur tout le territoire pratiquement, quid des rajouts à venir, cela risque de faire beaucoup au final !!
  • Nouveau
  • 15/03/2011 18:51
  • Par
quand on voit le député UMP Diard en charge des problèmes energetiques , on a envie de dégager de France. Ce type fait flipper et on sent une totale incompétence. Français, reveil! Je vais tourner écolo
"Je vais tourner écolo" Effectivement, mais soyons vigilants, un certain nombre d'opportunistes va se glisser dans cette voie : il faudra repérer les purs !

Le plus triste dans la situation actuelle, c'est la mauvaise foi des tenants de l'industrie et de la politique, maffia organisée, sans morale, et parfois sans culture scientifique.

Un fait, les centrales existent. Nous avons toujours plus besoin d'électricité, pas toujours utilisée à bon escient.

( Je me révolte contre les illuminations pendant la période de Noël, quel gâchis on nous parle de pics de consommation. Le bon peuple est content, il paie et le lobby de l'électricité se frotte les mains, les euros rentrent dans les coffres en attendant d'être redistribués aux voleurs en cols blancs. Cocus battus contents, jusqu'à quand ? )

Après cette parenthèse, je pense qu'il faut être lucide. Ce n'est pas en minimisant le problème qu'il sera résolu. Fermer les centrales arbitrairement est suicidaire pour l'emploi de chacun. Une sortie doit être programmée en parallèle à la mise en service de production alternative. Energie marée motrice, exploitation de mini centrales hydrauliques. Combien de moulins au fils de l'eau fonctionnaient jusqu'au monopole d'EDF. Nous avons la chance de vivre dans un pays avec de nombreuses rivières, combien de KW partent au fil de l'eau ? L'énergie solaire ? je suis dubitatif. J'ai lu que l'énergie nécessaire à la construction d'un panneau solaire correspondait à 5 années de sa production, ce qui veut dire que pendant 5 ans le panneau paie ses dettes. L'éolien est peu fiable, les caprices du vent réduisent sa production. On a chaque jour besoin de courant, nous ne pouvons attendre que le vent souffle pour faire fonctionner notre grille pain.

Face à cette situation, il est impératif de cesser la pratique de la langue de bois. Les citoyens doivent être informés des risques qu'ils encourent, nos dirigeants doivent arrêter de les considérer comme des nuls. Ils doivent être formés à faire face à une catastrophe, Il faut les rendre gérants de leur sécurité, leur apprendre à se comporter en responsables est une première nécessité.

Voyez l'exemple des japonais face aux tremblements de terre, ils font individuellement face. Ce n'est pas en subissant sans se battre que l'on sort vainqueur. Un accident est toujours possible, savoir comment se comporter dans la situation aide à limiter les dégâts.

J'ai eu le privilège pendant mon service militaire dans les éclaireurs skieurs d'avoir des chefs qui nous apprenaient à faire face aux dangers que nous étions appelés à affronter, Savoir s'habiller pour ne pas transpirer et prendre froid au premier arrêt, savoir enrayer une chute sur neige, savoir comment se comporter face aux différents types d'avalanches. Cette école m'a servi dans la vie de tous les jours. Compter en premier sur soi même, rester lucide. Ce n'est pas une garantie, mais un premier pas vers la préservation de son intégrité. La solidarité est indispensable, mais si on ne compte que sur autrui pour se préserver, on sera presque toujours mal servi.

 

 

 

  • Nouveau
  • 15/03/2011 20:30
  • Par

Personne n'aborde le sujet du pillage de l'uranium au Niger...?

Ce peuple crève de faim, pourquoi ?

L'uranium coûte très cher, non ?

@ oussama..

Bien sûr qu'Areva pille le Niger... mais qui s'en préoccupe, quand plus de 20 ans après la fermeture de certains sites miniers d'uranium on laisse les populations s'installer à proximité de ces champs hautement radio-actifs.. Pensez-vous que Mme Lauvergeon s'inquiète pour ces poupulations nomades ou sédentaires ? que nenni ! ces gens font partie des pertes et profits du bilan financier d'Areva...

Lire ce magazine hautement capitaliste qu'est l'Expansion procure certaines informations sur les malversations d'Arvea, quand on sait lire entre les lignes ..

http://lexpansion.lexpress.fr/afrique/pourquoi-areva-reste-t-il-au-niger-malgre-les-dangers_239131.html

 

Et tous les Nigériens ne sont pas dupes...

http://naima.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=975196

Vous connaissez évidemment la réponse : demandez des comptes à ceux qui ont le pouvoir au NIGER.

Areva pourra-t-il résister au séisme ?

Nucléaire : l'EPR d'Areva peut-il résister aux séismes ?
http://www.rue89.com/planete89/2010/12/07/nucleaire-lepr-dareva-peut-il-resister-aux-seismes-179693

Par Sophie Verney-Caillat | Rue89 | 07/12/2010 | 18H11

Tout sourire, Anne Lauvergeon, entourée de Nicolas Sarkozy et du premier ministre indien, a conclu un accord « historique » avec l'Inde à hauteur de 7 milliards d'euros. Qu'il soit prévu de construire un EPR sur une zone hautement sismique n'inquiète personne.

...

Faut-il croire Areva ? La communication du groupe nous jure que :

« Si des centrales sont construites au Japon en zone sismique, il n'y a pas de raison de ne pas en construire en Inde. De toutes façons, les EPR sont conçus de telle façon qu'en cas de tremblement trop important, le réacteur s'éteint tout de suite, et il n'y a pas d'endommagement du cœur. »

L'argumentaire d'Areva a moins bonne tenu au temps que les effets néfastes de ses produits sur l'environnement...

 

Par ailleurs, Areva, fournisseur du combustible (MOX), ayant systématiquement minimiser les conséquences de l'usage de ce produit, ne manquera-t-il pas dêtre poursuivi pour empoisonement par les victimes de la catastrophe nucléaire Japonaise?

  • Nouveau
  • 15/03/2011 20:57
  • Par

L'exemple bulgare :

http://balkans.blog.lemonde.fr/2011/03/15/latome-bulgare-est-il-sur/

  • Nouveau
  • 15/03/2011 21:00
  • Par
15/03/2011 Le plutonium de la Hague pourrait exploser spontanément !

 

 

Au moment où la situation devient tragique dans les réacteurs nucléaires de Fukushima au Japon, il convient de rappeler ce que nous écrivions il y a déjà dix ans, en octobre 2001, à la suite d’un petit article très discret de Ouest-France :

C’était la révélation qu’à la Hague en Normandie (centre de retraitement d’ailleurs fournisseur du nucléaire japonais), on ne peut exclure une explosion spontanée de futs contenant du plutonium.

Le plutonium est à ma connaissance la pire des substances jamais inventée dans l’histoire humaine.

Une substance dont il faut d’ailleurs craindre une dissémination depuis le Japon, puisque le plutonium est une composante du combustible MOX.

Aucun expert français – ni même les écolos entendus dans les médias jusqu’à ce soir - ne nous parle de la nature dévastatrice à longue portée d’un éventuel nuage radioactif comportant des particules de plutonium, ceci écrit le 15 mars à 19 h 40 ).

- - - - - -

Le plutonium de la Hague pourrait exploser spontanément

Mieux qu’à Toulouse ! On savait déjà, suite à l’actualité post-attentat, qu’un avion s’écrasant sur le centre de retraitement de la Hague (Manche) produirait une pollution égale à 60 ou 70 fois Tchernobyl…
Mais depuis vendredi dernier, on a appris bien pire (dans l’indifférence générale des médias parisiens).
Vendredi 12 octobre 2001, sur demande du préfet, un ingénieur en retraite a témoigné devant la commission de surveillance de stockage des déchets radioactifs de la Manche.
Confirmant qu’il n’est pas antinucléaire, l’ingénieur Christian Kernaonet a voulu libérer sa conscience, et a confirmé ce dont on se doutait : De 1969 à 1977, les fûts radioactifs ont été classés n’importe comment, certains baignant dans la nappe phréatique, tandis que les bordereaux d’inventaire étaient incomplets.
Mais vient la révélation la plus effrayante : Alors que le site contenait pas moins de 100 Kg de plutonium disséminés, les fûts concernés ont été ‘’reconcentrés'’.
D’où le risque de ‘’criticité'’. De quoi s’agit-il ? D’une explosion spontanée.
On sait que la chaleur d’une centrale nucléaire provient de l’accumulation de matières radioactives, concentration qu’on régule en douceur, en écartant ou en rapprochant à temps voulu les barres d’uranium enrichi, afin d’éviter que le réacteur ne s’emballe et n’explose.
On sait également que le plutonium est un poison artificiel à côté duquel des fléaux comme l’amiante, les prions et le bacille du charbon ne sont que des maux infiniment moindres.
En matière de plutonium, la dose mortelle pour l’être humain se situe au millionième de gramme.
Produit inévitable de l’industrie nucléaire civile, le plutonium ne sert guère qu’à produire des bombes, et sa durée de demi-vie est de 24 000 ans ! Si les moines carolingiens avait eu la mauvaise idée de découvrir la radioactivité, des gens d’armes du roi auraient du garder sous haute surveillance les sites pollués depuis Charlemagne, avant de succéder sans heurts aux bandes révoltées durant les guerres civiles et les jacqueries, puis aux agents républicains après 1789, aux troupes allemandes d’occupation, etc. Et il ne nous resterait quand même jamais que 23 000 ans de ‘’demi-vie'’ pour surveiller encore et toujours ces même sites. (Ceci n’est d’ailleurs rien à côté de l’uranium 235 et 238, du potassium 40 et du thorium 232, produits radioactifs dont la demi-vie se calcule… en milliards d’années !).
Voilà ce qu’on appelle le respect des générations futures ! Et tout cela pour un mode de production d’énergie qui n’est même pas rentable, qui a surtout servi des intérêts financiers privés considérables, ne protège pas réellement de l’effet de serre, et consacre la vulnérabilité de la France (là où on croyait garantir son indépendance).
Et bien voilà la garantie que les manuels d’histoire-géo de l’an 5000 se souviendront à coup sûr de la courte période 1950/2000+, en exécrant pour l’éternité la lâcheté et l’inconscience des Français de cette époque, la nôtre.
Une explosion nucléaire spontanée à La Hague ? ‘’Le risque Zéro ne peut être garanti'’, confirme l’ANDRA (agence nationale des déchets radioactifs). La DRIRE pense le contraire (mais c’est également ce qu’elle avait garanti à Toulouse !).
Comme dit ‘’Ouest-France'’, sortant de sa réserve, c’est ‘’Edifiant et préoccupant'’.

[Source ‘’Nucléaire : les inquiétudes d’un ingénieur'’, par Jean-Pierre Buisson, samedi et dimanche 13/14 oct. 2001, ‘’Ouest-France'’, page 6, toutes éditions de Brest au Mans, et de Cherbourg à Luçon.]

- Si vous avez des amis journalistes, faites leur passer ce message.
- Si vous avez des élus qui lisent eux-mêmes leur courrier, écrivez-leur.
- Si vous avez des amis écologistes et gauche plurielle, dites-leur qu’il est pour le moins tragique que l’actuel gouvernement poursuive le délirant programme nucléaire français (le 1er au monde par habitant, conçu à l’ère pompidolo-giscardienne, appliqué sans faiblesse et sans débat par les deux décennies mitterrandiennes qui suivirent, tandis que tous les autres pays industrialisés démocratiques abandonnaient la filière nucléaire).
Peut-être que le sort de la France (pour des millénaires) s’est joué lors de nos combats citoyens gravement perdus, sur le site du surgénérateur nucléaire de Creys-Malville, les étés 1976 et 1977, alors que, dans l’hostilité ou l’indifférence de la gauche (sauf le PSU), nous connaissions notre premier mort tué par la police française (10 ans avant Malik Oussekine, et 20 ans avant Gènes), alors qu’il y avait déjà les ‘’black bloc'’ de l’époque, nos incapacités collectives à créer un rapport de force citoyen, réaliste et radical, et la presse aux ordres qui nous insultait (déjà)

Luc Douillard de l’association Neuf (Nantes Est Une Fête)

  • Nouveau
  • 15/03/2011 22:01
  • Par

Le problème qui me parait essentiel est qu'en France le programme nucléaire est un domaine réservé au chef de l'état et ce depuis le début tant sous la droite que sous la gauche. Ni le gouvernement ni l'assemblée nationale n'ont voix au chapitre.

Quant à l'information, il n'est quà voir le travail de propagande sur France Télévision et TF1 en ce moment pour se rendre compte que ce n'est demain la veille que l'honneteté sera de mise.

Mais... j'y pense, où sont passés tous les "trolleur nucléocrates" où sont Giscard et ses affidés pourfendeurs d'éoliennes si "laides et bruyantes" dans notre belle campagne française?

alors là chapeau pour votre travail!Je ne dis plus rien

[Le 15 mars 2011,] Les centrales nucléaires vont être examinées pour "tirer les enseignements de Fukushima", dit NKM.

Ne nous laissons pas enfermés dans ce faux débat et ne perdons pas de vue que la "sécurité nucléaire" est un oxymore.

Pouvons-nous aujourd'hui envisager que les Japonais accepteront de poursuivre leur programme nucléaire après examen, aussi minutieux soit-il, de leurs centrales?

L'appréciation de la probabilité de survenance du risque nucléaire maximal sur une période de temps donnée est par essence réservée à une poignée d'experts (incluant les sismologues depuis peu...). La seule certitude en la matière est que la valeur de cette probabilité est strictement positive!

Acceptez-vous ou non l'exposition au risque nucléaire maximal? Est à mon sens la question que se doivent de poser à leur population les Démocraties responsables et non corrompus.

En France l'énérgie et plus spécialement l'electricité est dans les mains des X,soit des plytechnitiens et cela depuis le début.c'est une chasse gardée:tous les postes de direction;EDF,centrales nucléaires....Les politiques sont contraints par leur systeme.Un X ne peut etre remplacé que par un X.d'autres secteurs de l'administration sont entre les mains de cercles réduits tels les enarques ,prefets et autres categories telles que les conseillés d'état(minimun 10eme place au rang de sortie de l'ENA) et au dessus de tous les inspecteurs de finances,les 3 premiers,la creme de la creme dont entre autres Mr juppé actuellement en exercice.vous avez remarqué que Mr Guéant qui n'est pas inspecteur des finances à été déplacé de son poste de secretaire général de l'Elysée;il n'est pas inspecteur des finances et ne pouvais se trouver hirarchiquement au dessus de Mr Juppé.

Il n'y a rien a attendre de positif dans l'interet de la population de leur part.Ils se protegent et se servent eux mêmes par le jeux des fauteuils musicaux.

Malgré qu'ils soient fonctionnaires ,ils se cooptent par l'intermediaires d'associations que les gouvernants consultent avant d'effectuer les nominations officielles.

Ainsi ,une aristocratie sévit dans la haute administration.Ils ont des philosophies propres et les imposent.Des conflits se developpent entre eux qui bloquent toute évolution de travail .S'ils ne sont pas satisfaits d'une loi ,les décrets d'application ne sortirons pas ou tres tardivement .

C'est notre haute administration qui ne voit pour la pluspart son avenir que dans le privé .Bien sur, il faut se faire remarquer par les coups de pouce donné au futur employeur dans le cadre d'une etude ou d'un decret à paraitre.

Nous sommes sur une tres mauvaise voie.

En d'autres termes, Il est trop dangereux de laisser la politique à des professionnels...

qu'on en vienne enfin à la démocratie où tous les citoyens sont des acteurs responsables dans la cité.

Aujourd'hui nous ne vivons qu'un régime de ploutocratie où une caste de représentants du peuple protège une caste de possédants.

  • Nouveau
  • 16/03/2011 06:57
  • Par
Rien sur Bure ? Le projet vient d'être critiqué par une étude indépendante. Le nucléaire n'est pas une énergie propre puisqu'elle produit des déchets dont on ne sait que faire. On va les caser 500 m sous terre et puis au revoir, advienne que pourra.
  • Nouveau
  • 16/03/2011 07:07
  • Par

Lettre d'information du Réseau Sortir du nucléaire


arton2359-d338c-ff22f.jpg

CATASTROPHE NUCLÉAIRE AU JAPON
Contre le danger nucléaire, mobilisons-nous !

Alors qu’une catastrophe nucléaire dramatique est en cours au Japon, nous devons manifester notre solidarité aux victimes japonaises et notre colère face à la menace permanente que l’industrie nucléaire fait peser sur les peuples, au Japon comme en France.
Venez participer à un grand rassemblement à Paris ce dimanche 20 mars à 15 h devant l’Assemblée nationale.
Sinon, organisez, également dimanche à 15 h, un rassemblement devant la Préfecture (ou ailleurs) de votre département.
C’est le moment de se mobiliser, toutes et tous !

> En savoir plus

arton2360-168c8-9dbfa.jpg

Aidez-nous à financer un million de brochures "Changeons d’ère, sortons du nucléaire" !

Participez à notre souscription nationale pour nous aider à imprimer et diffuser un million d’exemplaires de la nouvelle brochure grand public "Changeons d’ère, sortons du nucléaire" pour une diffusion gratuite. C’est le moment ou jamais de faire passer l’info sur le nucléaire partout en France !

> En savoir plus

arton2361-9ba93-932a6.jpg

Action spectaculaire aux championnats d’Europe d’Athlétisme

Pour protester contre le sponsoring par AREVA des championnats d’Europe d’Athlétisme, le Réseau "Sortir du nucléaire" a déployé une banderole géante "Le nucléaire tue l’avenir" sur les pentes du palais omnisport de Bercy à Paris.

> Voir la vidéo de l’action ici

arton2362-1e9a2-0f7cd.jpg

25 ans de Tchernobyl - 25 jours d’actions du 2 au 26 avril 2011

Comment aurions-nous pu imaginer qu’en préparant un mois d’actions pour les 25 ans de Tchernobyl, une nouvelle catastrophe gravissime aurait lieu peu de temps avant au Japon ? Une coïncidence des plus tragiques ! Participez à notre action phare et médiatique "Tcherno-ville", facile à réaliser à quelques-uns dans votre village ou votre ville partout en France.

> En savoir plus


Faites connaître cette lettre autour de vous, en la rediffusant largement à vos contacts !

Chacun-e peut s’y inscrire en se rendant sur notre site web, à la page : http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/rezo-info.html

Vous utilisez Facebook ? Comme plus de 6300 internautes, suivez nos infos sur notre page :
http://www.facebook.com/pages/Reseau-Sortir-du-nucleaire/110825562273368

Nous vous remercions chaleureusement pour votre engagement à nos côtés !

L’équipe bénévole et salariée du Réseau "Sortir du nucléaire"

Si vous recevez ce message, c'est que vous avez manifesté un jour ou l'autre votre intérêt pour les activités et les informations du Réseau "Sortir du nucléaire". Nous avons pris l'initiative de vous inscrire sur cette liste de diffusion.
Si vous ne souhaitez plus recevoir d'information de notre part,
merci d'envoyer un e-mail vide à
rezo-info-unsubscribe@sortirdunucleaire.org
En cas de problèmes, merci de contacter myriam.battarel@sortirdunucleaire.fr

Réseau "Sortir du nucléaire"
http://www.sortirdunucleaire.org

Tél : 04 78 28 29 22
contact@sortirdunucleaire.fr


  • Nouveau
  • 16/03/2011 08:26
  • Par

Français, Françaises, vous vous chauffez avec ça :

Le fait que 85% de la population vit avec moins de 2$ par jour n’aide pas la situation du Niger. Le travail des enfants est souvent une solution au problème. Le trafic d’enfants et aussi de femmes est une réalité que l’on voit dans ce pays. Ils sont utilisés pour travailler dans des mines, les champs ou alors pour de l’exploitation sexuelle. De plus, il est dit que dans les endroits isolés et difficiles d’accès du pays, des habitudes enracinées d’esclavagisme de type maître-esclave se pratiquent encore. Une estimation de 8 800 esclaves qui peut parfois aller jusqu'à 43 000 vivent encore sous de l’esclavage traditionnel. Le Gouvernement du Niger ne s’est pas plié complètement aux normes minimales pour l'élimination de l’esclavage et du trafic humain mais une amélioration du contrôle est vue au cours de l’année 2009

Pour amorcer le débat la France est le SEUL PAYS à utiliser autant de nucléaire pour produire son électricité;.

Des chiffres un peu anciens (2006 si quelqu'un a des chiffres plus récents...à nous communiquer) mais qui donnent un bon ordre d'idée

http://www.planete-energies.com/contenu/nucleaire/production-consommation.html

 

Cocorico !!!! la France produit 80 % de son électricité avec le nucléaire pulvérisant tous ses concurents!!! c'est un des seuls domaines ou notre pays est champion du monde...

La Belgique suit laborieusement avec ses 55% puis la Slovaquie...

La Suède et la Suisse sont dans les 45% et 43%.

Le Japon 28% l'Allemagne(avant le moratoire pour 7 réacteurs) 27%

Mais les USA et le Royaume Uni moins de 20%. et les autres pays encore moins....

Le nucléaire français n'est pas la norme internationale "personne ne peut faire autrement, c'est la modernité..." mais c'est l'exception. .

Le monde entier fait autrement!!!!

 

Sur la sismicité millénaire des sites invoquée par le dirigeant d'EDF deux remarques l'imprécision des références historiques, on nous explique que le séisme de Colmar au 14eme siècle était de 6,2 mais avec une large imprécision des récits servant à l'évaluer et deuxièmement une période de 1.000 ans est en fait une période très courte par rapport aux mouvements lents de nos plaques.

Si un séisme de 9 semble improbable en France on pourrait avoir en Alsace, dans les Alpes, à Nice un séisme de 7 ou 7,5 que ne pourrait supporter nos centrales vieillissantes.

La sécurité est d'abord structurelle et est incompatible avec le démantèlement en cours d'EDF

il est évident qu'étant donné notre structure de production nous ne pouvons sortir d'un claquement de doigt du nucléaire.

En attendant un vrai débat et un choix (forcément sans Sarko), il est prioritaire que les manoeuvres sarkoziennes qui augmentent les risques soient bloquées et annulées. On voit déja qu'elles ont permis à EDF de spéculer à l'étranger et de perdre ainsi une partie de l'argent que nous avons payé pour le démantelement des centrales

La production d'énergie surtout par une telle source est doublement vitale pour le pays et les citoyens et est donc régalienne.Or Areva , Bouygues et pourquoi pas d'autres sont en embuscade autour de nos centrales.

La preuve vient d'être faite au Japon que les sociétés privées n'ont pas le soucis prioritaire de la sécurité au point qu'elles ont été prises à tricher en 2002 (rapports d'incidents falsifiés).On voit leur impréparation aux évenements actuels,même s'il s'agit du tsunami du sciècle ,sciècle qui est d'ailleurs loin d'être fini

il faut donc une renationalisation complete et l'annulation de la scandaleuse loi NOME

Vu que ce n'est pas avec la clique au pouvoir qu'il y aura un débat démocratique sur cette grande question, le mieux est de virer la clique au pouvoir.

  • Nouveau
  • 16/03/2011 09:25
  • Par

Quand je pense aux "liquidateurs", ceux qui prennent les risques majeurs en derniers recours lorsque un accident nucléaire survient, et que juxtaposé à cette image je vois les ingénieurs pro-nucléaire sourds et aveugle aux conséquences débiter leur foi, je me rends compte de l'impasse dans laquelle nous sommes.

C'est comme la guerre: ce ne sont pas ceux qui la provoque qui la font. Mais ils envoient à la mort la jeunesse...

Dans le nucléaire, il est question de notre style de vie, finalement morbide ...

 

 

sur votre carte, rien sur la centrale du blayais ?!!

voilà quelques infos...

http://tchernoblaye.free.fr/centrale/incident.htm

  • Nouveau
  • 16/03/2011 11:48
  • Par

Rien que le problème du stockage des déchets radioactifs aurait du empécher des gens un tant soi peu "conscients et responsables" de continuer à faire ce choix du tout nucléaire!

Quant à la privatisation, plus que rampante de l'exploitation de la production et de la maintenance...système habituel de la PRÉSIDENCE ACTUELLE , il faut STOPPER de suite.

Car s'il y avait des problèmes, le coût, serait mis à la charge des utilisateurs/citoyens/contribuables....seuls les bénéfices et avantages sont en train d'être délégués au privé, via la maintenance (80%) et via EDF/SUEZ.

  • Nouveau
  • 28/03/2011 04:39
  • Par
+ de 400 centrales, des milliards d' € de subventions depuis des années, des déchets mis dans des tonneaux qui nous exploserons au visage dans quelques dizaines années, laissant échapper ce qui sort actuellement de la centrale Japonaise (1 sur + de 400 suffit à irradier la planète et les Hommes de manière irréversible !!! Faut il rappeler ce que c est qu'un atome attrophié sortant d'une centrale nucléaire !!!!!!!!!!!!! Quand les médias diront la vérité ?????? STOP, il est presque déjà trop tard, les politiques sont totalement IRRESPONSABLES et ça continue !!!!! Le nucléaire (comme les OGM) par son irreversibilte est ce qu'il y a de pire pour notre humanité. Nous allons bientot et trop tard le comprendre. Cette irresponsabilité face à l'évidence ne peut que créer des tensions, que le Japon révèle comme totalement justifiées, et le pire reste à venir... L'Homme a cette force et en même temps cette stupidité de croire que rien ne peux lui arriver, tout comme ces fumeurs qui n'ont pas conscience qu'ils remplissent eux les hôpitaux !!!!! Le choc d'un accident (comme celui d'une voiture) rappelle aux réalités, il faut qu'il en soit ainsi avec le nucléaire, peut être le dernier avertissement.....

 

*** Fukushima: du plutonium détecté dans le sol à cinq endroits

OSAKA (Japon) – Du plutonium a été détecté dans le sol à cinq endroits de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi (N°1), dans le nord-est du Japon, a annoncé lundi l’opérateur du site, cité par l’agence de presse Kyodo.
La société Tokyo Electric Power (Tepco) pense que le plutonium provient du combustible d’un des réacteurs qui ont été endommagés par le puissant séisme du 11 mars et par l’énorme tsunami qui a suivi, a ajouté l’agence.
Lundi, de l’eau fortement radioactive a été découverte dans les tunnels passant sous les bâtiments des réacteurs 1, 2 et 3, et débouchant à l’extérieur.
(©AFP / 28 mars 2011 17h23)

===================================================

*** NUCLEAIRE: INDICE NIKKES
Regardez bien la une du Huff Post: "Massachusetts Finds Radiation In Rainwater.. et Nevada Detects Radiation..." A part cela, le nuage n'était pas dangereux... Nous sommes en présence d'un Tchernobyl 2.0... Et la centrale n'a pas été assurée parce que c'était trop cher. On a même trouvé des passagers irradiés à l'aéroport de Chicago en provenance du Japon. L'eau de Tokyo est irradiée, bientôt ils n'auront plus besoin de lumière la nuit, tant ils vont luire. De la soupe Miso pour tout le monde. Rien n'a changé depuis 1986 en terme d'information...

 

Pourquoi cette information est-elle relayée par un nombre très restraint de médias?

<<The city of Koriyama in Fukushima Prefecture plans to remove radiation-tainted topsoil from school grounds to allow children to resume outdoor activities.
Koriyama City, some 50 kilometers west of the troubled Fukushima Daiichi nuclear power plant, will start taking away the top one to 2 centimeters of topsoil from schoolyards this weekend.>>

Source: JAIF 26 Apr report http://www.jaif.or.jp/english/news_images/pdf/ENGNEWS01_1303815319P.pdf

 

Radiation in Fukushima parks, schoolyards limits playtime

http://www.digitaljournal.com/article/305998

 

Cela ne drevrait-il pas relancer un vigoureux débat (et sérieuses inquiétudes) au sujet des dimensions de la zone d'exclusion et du périmètre cultivable autour de la centrale?

  • Nouveau
  • 09/09/2011 19:31
  • Par

arton2361-2ba57-38022.jpg

Fukushima, six mois de mensonges et de désinformation

Ce 11 septembre 2011, six mois se seront écoulés depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Nous publions une synthèse pour faire le point sur la situation.

> En savoir plus

arton2359-d338c-2ea5b.jpg

Samedi 15 octobre : journée de mobilisation nationale "Nucléaire STOP"

Plusieurs manifestations seront organisées le 15 octobre par des coordinations antinucléaires régionales, avec le soutien du Réseau. Venez nombreux à Rennes, Bordeaux, Dunkerque, Toulouse, au Bugey (St-Vulbas)... !

> En savoir plus

arton2362-1e9a2-b843e.jpg

Paluel : exercice de crise... ou mise en scène ?

Le 29 septembre aura lieu à Paluel (Seine-Maritime) une simulation de situation de crise nucléaire. Un exercice notoirement insuffisant, qui se profile comme une nouvelle mise en scène...

> En savoir plus

arton2413-d0b63-cca2f.jpg

Participez au concours vidéo "Changeons d’ère, sortons du nucléaire !"

Jusqu’au 31 décembre, participez au concours vidéo "Changeons d’ère, sortons du nucléaire !" Objectif : faire connaître notre message par l’image auprès d’un large public. En 4 mn maximum, laissez libre cours à votre imagination !

> En savoir plus

arton2360-c13cd-50663.jpg

Réaction en chaîne... humaine !

Le 11 mars 2012, le Réseau "Sortir du nucléaire" organisera une grande journée de mobilisation sous le mot d’ordre "Réaction en chaîne humaine pour sortir du nucléaire". Afin de préparer cet événement, le collectif "Réaction en chaîne humaine" organise des chaînes humaines le 4e dimanche de chaque mois dans la vallée du Rhône. La prochaine aura lieu le 25 septembre à Romans-sur-Isère (Drôme).

> En savoir plus

arton2752-986e2-186c6.jpg

Convergence pour la transition énergétique

Trois administrateurs ont représenté le Réseau à la Convergence citoyenne pour une transition énergétique qui a eu lieu du 26 au 28 août à Lézan (30), à l’initiative des collectifs contre le gaz de schiste.

> En savoir plus

arton2827-3b68b-31875.jpg

Procès citoyen du nucléaire : retrouvez les plaidoiries en vidéo !

Le 18 juin dernier, au cours des journées d’études du Réseau "Sortir du nucléaire", s’est déroulé à Toulouse le Procès citoyen du nucléaire. Retrouvez dès à présent en vidéo un résumé du procès en quelques minutes et des extraits des plaidoiries (en attendant la parution du DVD)

> Voir les vidéos

arton2828-71295-5a846.png

Risque sismique : arrêt d’urgence aux USA, multiples défaillances en France

Aux États-Unis, un séisme de magnitude 5,8 a provoqué le 23 août l’arrêt d’urgence de la centrale de North Anna. En France, l’ASN constate de nombreuses vulnérabilités et défaillances face au risque sismique.

> En savoir plus


Faites connaître cette lettre autour de vous, en la rediffusant largement à vos contacts !

Chacun-e peut s’y inscrire en se rendant sur notre site web, à la page :http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/rezo-info.html

Vous utilisez Facebook ? Comme plus de 11 000 internautes, suivez nos infos sur notre page :
http://www.facebook.com/pages/Reseau-Sortir-du-nucleaire/110825562273368

Nous vous remercions chaleureusement pour votre engagement à nos côtés !

L’équipe bénévole et salariée du Réseau "Sortir du nucléaire"

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale