L'Onu accuse le Mexique de torture dans l'enquête sur les 43 disparus

Par
Le haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a accusé jeudi les autorités mexicaines d'être responsables d'actes de torture dans le cadre de l'enquête sur la disparition de 43 étudiants en 2014 à Ayotzinapa et a demandé une enquête approfondie sur cette affaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Le haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a accusé jeudi les autorités mexicaines d'être responsables d'actes de torture dans le cadre de l'enquête sur la disparition de 43 étudiants en 2014 à Ayotzinapa et a demandé une enquête approfondie sur cette affaire.