Yémen: la guerre de la faim

Par Disclose
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

C’est bien la France, ne vous en déplaise. Ce pays qui siège au Conseil de Sécurité, ce pays qui donne des leçons de droits de l’homme aux étrangers mais produit des lois liberticides pour les Français. Cet enc.... de MACRON, vous l’avez bien élu et même que MDP l’a soutenu! 

Mediapart est autant responsable d’une certaine manière.

 

Shame on you Mediapart 

Non c'est la France ces politiques militaires et affairistes , c'est la france que vous le vouliez ou non et au nom des français depuis des décennies des saloperies ont été faites et sont faites en Afrique noire (la guerre au Cameroun pour mettre la main sur cette colonie qui n'était pas française et les milliers de morts en pays Bamiléké et en Sanaga et même par d'anciens résistants dans une France qui avaient été occupée humiliée pillée par les allemznds mais il fallait garder l'empire!), tant de guerres ou l'école de torture née en Algérie qui sera exportée en Amérique du Sud et j'en passe .

La Syrie la france coloniale y a avec les accords de Sykes Picot pour les richesses pétrolières avec la GB une lourde responsabilité dans la création d'états qui n'ont rien à voir avec l'histoire et j'en passe

Oui c'est la france car ce sont nos dites élites qui produisent cette mentalité coloniale et font marcher les affaires des ventes d'armes droite et gauche confondue les affaires sont les affaires pas les droits de l'homme les enfants yéménites peuvent crever comme beaucoup de jeunes africians dans les dictateures mis en place par la FRANCE  depuis des décennies

C(est la Fracne qui a pratiqué l'esclavage et la traite et la déportation des noirs d'Afrique pour enrichir un commerce et développer ses ports qui vivaient de cette traite et m^me ) l'interieur du pays , c'est la Francee qui a pratiqué la terre brûlée et des massacres lors de ses conquêtes coloniale en Afrique (voir les enfumades premières chambre à gaz dans les grottes.

La france sui ne cesse de crier les droits de l'homme a depuis des décennies du sang sur les mains dans ses colonies comme avec la vente d'armes sans états d'âme le fric et le commerce et le pillage des ressurces naturelles de pays ressources que nous n'avons pas ici nombre de crimes au nom de la France et donc des français qui pleuraient  et criaient quand l'occupant nazi était là voir collaborait pour ceux qui l'ont fait jusqu'en 1943 44 en soutenant le régime de Vichy et ils étaient nombreux ! .

ça donne la nausée, au sens propre. envie de vomir;

Monstrueux, Horrible... Cependant, merci pour toutes ces informations, en espérant que les responsables soient bientôt jugés !!!

  • Nouveau
  • 15/04/2019 10:20
  • Par

un moment de honte est vite passé pour le gouvernement français.

Et puis quoi de plus normal pour un pays donneur de leçon et patrie de la déclaration des droits de l'homme...

belle mission que de contribuer à affamer un peuple

De Madelaine Albright, à Florence Parly, la guerre de la faim continue dans l'indifference médiatique. 

 

Quand, Lesley Stahl de l’émission ‘’ 60 Minutes’’ a demandé à l'ambassadeur américain aux Nations Unies, Madeleine Albright, si la mort d'un demi-million d'enfants valait le prix pour punir essentiellement Saddam Hussein. Albright a répondu que ça l’était.  Si elle peut justifier de tuer des enfants, ils peuvent faire n'importe quoi.

https://www.youtube.com/watch?v=RM0uvgHKZe8

Saddam Hussein n'était pas un saint homme épris d'humanité mais à l'époque l'Irak était un pays laïc et les Chrétiens d'orient se maintenaient dans leur pays. Dire qu'il devait se maintenir c'est exagéré mais il y avait des moyens moins criminels pour l'évincer. On voit le résultat de la politique des Américains dans cette région et nous en subissons les conséquences et pour longtemps. C'est un vaste désastre et ils ont perdu la guerre !!! Ils ont saccagé la région et ont abandonné le pays en pleine débâcle....On devrait les féliciter.    L'Amérique nous a fait rêver....autrefois....

Quand l’Amérique vous a fait rêver? Ce pays existe depuis 243 ans, et ils ont été en guerre où ont fait la guerre durant 222 ans!

  • Nouveau
  • 15/04/2019 11:17
  • Par

Pas une fois Mediapart ne pose la question qui dérange: les civils sont-ils étrangers à la guerre ? Peut-on gagner une guerre en épargnant les civils? 

Dans la guerre, et encore plus dans la guerre hors occident, il y a une grande porosité, une capillarité entre le civil et le non-civil, des arrangements, des accords, des tolérances, des lâchetés, des frontières brouillées. C'est la réalité. 

Cela va à l'encontre de la vision de la guerre très "jeu vidéo avec des limites claires, 2 équipes sur un terrain" qu'ont les occidentaux et les journalistes, Mediapart compris. Faut aller sur le terrain. 

Surtout dans un pays comme le Yémen où chacun se ballade avec sa Kalachnikov même pour aller acheter des timbres...

A se demander s’ils ont déjà été au Yémen...

Les kalachnikovs, ça ne compte pas ( fabrication russe ). Seules les armes françaises sont méchantes et peccamineuses.

et le début des affrontements était inter-ethnique!!!!

Si ce n'est pas nous d'autres en vendront. Je ne dédouane pas le pays je dis que le problème reste entier..

Des chercheurs ont proposé depuis longtemps, un gouvernement mondial chargé de veiller sur les intérêts de la planète . 

 

Nous sommes et nous serons de plus en plus, les Yéménites des poisons qu'engendrent notre monde. 

De plus, si le rapport de force était inversé le Yemen ferait la même chose mais, je ne sais qu'il ne faut jamais dire la vérité.

Bien d'accord avec vous. Mais je proposerai des remplacer les "chercheurs" par des "trouveurs".

Si je comprends bien le propos de Médiapart et les nombreuses interventions sur ce forum, si la France ne vendait pas des armes, le Yemen serait un havre de paix et d'harmonie. Les Saoudiens seraient des gentils touristes et leurs adversaires chiites des anges purs et innocents...

Et ici dans cet article, ce serait la France qui affamerait les gens au Yémen?

Décidément Disclose(r) c’est Mediapart en plus comique.

Le blocus US contre l'Irak a eu le même effet.

Le blocus Israélien contre Gaza, le blocus US contre l'Iran, ...

La substitution de l'économie au droit fait que les Etats font des affaires et ne se préoccupent plus du respect de la dignité humaine.

Les canons, les chars, les avions, des emplettes de complaisance de Mohammad bin Salman al‑Saoed pour s'amadouer la France et compter sur sa mansuétude à propos de l'assassinat de Jamal Khashoggi

Quand on(la France) vend des armes ,on sait qu'elles serviront un jour ou l'autre. Mais les armes rapportent beaucoup  et représentent pas mal d'emplois ,non?

165 000 emplois

le glyphosate aussi sans doute

En droit international la France est bien complice de crime contre l’Humanité, en fournissant des armes qui vont servir à exterminer un peuple entier. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 16/04/2019 13:28
  • Par

Quand on parle de la France, ici, on parle du gouvernement qui la dirige

et de toutes celles et ceux qui l'ont élu, ce gouvernement;

Maintenant , reste à savoir qui mettra dans son programme politique

qu'il mettra 165 000 travailleurs français sur le carreau pour ne sauver que quelques  millions

de "traînes savates" "INDIGNES" de vivre sur notre planète.

Posez les bonnes questions aux politicards et votez bien !

 

 

 

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

Disclose est un nouveau média et une ONG de journalisme d’investigation, à but non lucratif, entièrement financé par le don. Des équipes de journalistes mènent des enquêtes pendant plusieurs mois, puis publient leurs sujets sur un site en accès libre et avec des médias partenaires. Objectif : maximiser l’impact des révélations et soutenir le droit à l’information des citoyens. 

Mediapart, soucieux de soutenir les différentes formes de journalisme d’enquête qui se développent, a décidé d’accompagner cette démarche journalistique. C’est pourquoi nous publions, en accès libre sur notre site, cette première grande enquête de Disclose, en trois volets.

Elle apporte des révélations inédites et irréfutables sur un scandale déjà documenté sur Mediapart : le rôle des armes françaises dans la sale guerre menée au Yémen par la coalition des armées de l’Arabie saoudite et des Émirats.

L’un des documents qui y est révélé est classé « confidentiel défense ». Si nous avons décidé de le publier, c’est parce qu’il est d’évidence d’intérêt public, le droit de savoir des citoyens rendant légitime sa révélation : il prouve en effet le mensonge du gouvernement français sur sa responsabilité dans une guerre qui tue des milliers de civils depuis 2015.

Par ailleurs, sa publication n’est aucunement susceptible de mettre en danger l’armée française, ses engagements ou ses militaires. Il y est seulement question de l’utilisation par des pays tiers d’un matériel d’armement qui leur est vendu par la France.

Nous n’avons publié qu’un extrait des documents révélés par cette enquête, mais l’ensemble d’entre eux peut être retrouvé sur le site de Disclose.

Cette enquête s’appuie aussi sur différentes bases de données sur le Yémen.

Le Yemen Data Project est une initiative pour la transparence qui rassemble des données non officielles sur les bombardements de la coalition au Yémen. Ces données proviennent de sources ouvertes qui ont ensuite été recoupées à l’aide d’informations recueillies par l’ONG britannique Acled (Armed Conflict Location and Event ).

À cela s’ajoutent les données publiques de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’Organisation mondiale de la santé et l’IPC (Integrated Food Security Phase Classification).