Pékin proteste contre l'asile accordé à la femme de l'ex-patron d'Interpol

Par
La Chine a estimé mercredi que l'asile accordé par la France à la femme de l'ancien président d'Interpol Meng Hongwei constituait un "abus des procédures judiciaires françaises".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PEKIN (Reuters) - La Chine a estimé mercredi que l'asile accordé par la France à la femme de l'ancien président d'Interpol Meng Hongwei constituait un "abus des procédures judiciaires françaises".