Sur Instagram, la prime secrète à la nudité: se déshabiller pour gagner de l’audience

Par Judith Duportail et Nicolas Kayser-Bril (avec Kira Schacht et Édouard Richard)

Notre enquête révèle que le réseau social montre davantage aux abonnés les photos de personnes dénudées, poussant les utilisateurs à poster de telles images afin d’atteindre le maximum d’audience. Une prime à la nudité qui questionne jusqu’au droit du travail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À en croire son compte Instagram, Sarah* habite au bord de la mer – et vit dans un monde où c’est presque toujours l’été. Sur son fil en effet, des photos d’elle à la plage, en maillot, brassière de sport, le long des dunes. Pourtant, la jeune femme réside au cœur d’une grande ville. Son compte Instagram sert à faire connaître son entreprise de food-tech, proposant un service d’accompagnement alimentaire. Le réseau social est un outil « crucial » pour développer son activité.