Erdogan met Poutine en garde contre les conséquences d'un assaut à Idlib

Par
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a prévenu samedi son homologue russe, Vladimir Poutine, que l'accord d'Astana visant à endiguer le conflit syrien pourrait être annulé si les forces gouvernementales syriennes lançaient une offensive contre la province d'Idlib, où sont retranchés des milliers de combattants rebelles, a-t-on appris de source turque.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ISTANBUL (Reuters) - Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a prévenu samedi son homologue russe, Vladimir Poutine, que l'accord d'Astana visant à endiguer le conflit syrien pourrait être annulé si les forces gouvernementales syriennes lançaient une offensive contre la province d'Idlib, où sont retranchés des milliers de combattants rebelles, a-t-on appris de source turque.