L'Italie entre état de choc et colère après la catastrophe de Gênes

Par
Au lendemain de l'effondrement du pont autoroutier de Gênes qui a fait au moins 39 morts et 16 blessés, le gouvernement italien a réclamé mercredi la démission des dirigeants de l'entreprise gestionnaire de l'autoroute A10 et lancé une procédure de révocation du contrat de concession.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GÊNES, Italie (Reuters) - Au lendemain de l'effondrement du pont autoroutier de Gênes qui a fait au moins 39 morts et 16 blessés, le gouvernement italien a réclamé mercredi la démission des dirigeants de l'entreprise gestionnaire de l'autoroute A10 et lancé une procédure de révocation du contrat de concession.