Somalie: deux explosions tuent plus de 300 personnes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, surnommé « Farmajo », a décrété trois jours de deuil national dimanche 15 octobre 2017, après l'explosion samedi de deux véhicules piégés à Mogadiscio. Ces attaques, pour l’instant non revendiquées, ont causé la mort d'au moins 300 personnes, en blessant au moins 300 autres, selon un dernier bilan. « Nous avons confirmation que 300 personnes sont mortes dans les explosions. Ce bilan va s'alourdir encore car certaines personnes sont toujours portées disparues », a indiqué lundi à Reuters le directeur des services ambulanciers.