Zimbabwe: l'armée prend le pouvoir, Mugabe «sain et sauf»

Par

L'armée zimbabwéenne a dit mercredi avoir pris le pouvoir dans le pays dans le cadre d'une action ciblée visant des "criminels" entourant le président Robert Mugabe, assurant que le dirigeant de 93 ans ainsi que sa famille étaient "sains et saufs". La formation d'opposition Mouvement pour le changement démocratique (MDC) a appelé mercredi à un retour pacifique à la démocratie constitutionnelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Harare (Reuters). - L'armée zimbabwéenne a dit mercredi avoir pris le pouvoir dans le pays dans le cadre d'une action ciblée visant des "criminels" entourant le président Robert Mugabe, assurant que le dirigeant de 93 ans ainsi que sa famille étaient "sains et saufs". Des soldats zimbabwéens ainsi que des véhicules blindés ont bloqué les routes menant aux principaux bâtiments gouvernementaux, au parlement et aux tribunaux dans le centre de Harare, la capitale du pays, a dit mercredi un témoin Reuters.