Comment décrédibiliser un candidat à la présidentielle américaine? Simple, il suffit de dire qu'il est un peu français, ou qu'il parle français, ou qu'il aime le camembert. C'est ce qui arrive à Mitt Romney, candidat à l'investiture républicaine: American LP a retrouvé une vidéo promotionnelle pour les Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City, sous-titré avec quelques-unes de ses déclarations les plus insupportables pour un électeur républicain: «Je crois que l'avortement devrait être légal et sûr dans ce pays», «je ne veux pas revenir à la période Reagan / Bush», «je continuerai à me battre pour les droits des homsexuels»,etc. Etrangement, ici, ça le rendrait plutôt sympathique.