Les Israéliens se rendront aux urnes mardi 22 janvier, pour renouveler la composition de leur parlement. Comme lors de toutes les élections depuis douze ans, la droite est la grande favorite. De passage à Paris pour la nouvelle édition de son ouvrage de référence (Ni droite ni gauche – L'idéologie fasciste en France, qui fait de la France le véritable berceau du fascisme), Zeev Sternhell, professeur de science politique à l’université de Jérusalem et auteur du mémorable Aux origines d’Israël, nous décrit une société dépolitisée, mais de plus en plus écrasée par l’idée de Nation et la peur d’affronter son destin en poursuivant inexorablement la colonisation de la Cisjordanie. Entretien.