mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mer. 28 sept. 2016 28/9/2016 Édition de la mi-journée

Zeev Sternhell : «La droite israélienne a tué le sionisme»

20 janvier 2013 | Par Pierre Puchot

Les Israéliens se rendront aux urnes mardi 22 janvier. Comme d'habitude, la droite est la grande favorite de l’élection. Auteur du mémorable Aux origines d’Israël, Zeev Sternhell nous décrit une société dépolitisée – « En Israël, le changement de majorité, c’est une révolution. Et Israël n’est pas prêt aujourd’hui à cela » –, mais de plus en plus écrasée par l’idée de Nation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Israéliens se rendront aux urnes mardi 22 janvier, pour renouveler la composition de leur parlement. Comme lors de toutes les élections depuis douze ans, la droite est la grande favorite. De passage à Paris pour la nouvelle édition de son ouvrage de référence (Ni droite ni gauche – L'idéologie fasciste en France, qui fait de la France le véritable berceau du fascisme), Zeev Sternhell, professeur de science politique à l’université de Jérusalem et auteur du mémorable Aux origines d’Israël, nous décrit une société dépolitisée, mais de plus en plus écrasée par l’idée de Nation et la peur d’affronter son destin en poursuivant inexorablement la colonisation de la Cisjordanie. Entretien.