Corbyn exige des preuves avant d'accuser Moscou

Par
Londres doit éviter de provoquer une nouvelle Guerre froide avec Moscou avant que la preuve de l'implication de la Russie dans l'empoissonnement d'un ancien agent russe soit faite, a déclaré vendredi le dirigeant du Parti travailliste, Jeremy Corbyn.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Londres doit éviter de provoquer une nouvelle Guerre froide avec Moscou avant que la preuve de l'implication de la Russie dans l'empoissonnement d'un ancien agent russe soit faite, a déclaré vendredi le dirigeant du Parti travailliste, Jeremy Corbyn.