Manille informe officiellement l'Onu de son retrait de la CPI

Par
Les Philippines ont officiellement informé vendredi les Nations unies de leur retrait de la liste des Etats reconnaissant la Cour pénale internationale (CPI) tout en réaffirmant auprès de l'Onu leur volonté de se conformer au principe de l'Etat de droit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MANILLE (Reuters) - Les Philippines ont officiellement informé vendredi les Nations unies de leur retrait de la liste des Etats reconnaissant la Cour pénale internationale (CPI) tout en réaffirmant auprès de l'Onu leur volonté de se conformer au principe de l'Etat de droit.