Condamnée, l'ex-présidente sud-coréenne renonce à faire appel

Par
L'ancienne présidente sud-coréenne Park Geun-hye a déposé devant la justice de son pays un document par lequel elle renonce à faire appel de sa condamnation dans une affaire de corruption, rapporte l'agence de presse Yonhap, lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SEOUL (Reuters) - L'ancienne présidente sud-coréenne Park Geun-hye a déposé devant la justice de son pays un document par lequel elle renonce à faire appel de sa condamnation dans une affaire de corruption, rapporte l'agence de presse Yonhap, lundi.