DSK est placé en détention

Le patron du FMI a été entendu par un juge ce lundi après-midi. Le tribunal a refusé sa demande de libération conditionnelle assortie d'une caution d'un million de dollars. DSK restera en détention jusqu'au 20 mai au moins. La police a procédé à des prélèvements d'ADN alors que la femme de chambre l'a formellement identifié. Ses avocats annoncent une longue bataille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec Iris Derœux, notre correspondante à New York