Un nouvel « Etat islamique au Nord-Mali » sur le modèle mauritanien ?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Nord-Mali, plutôt l’Azawad, prend chaque jour un peu plus forme. Alors que les informations contradictoires se multiplient autour d’AQMI (Al-Qaida au Maghreb islamique) et de son dissident, le MUJAO (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest), un front anti-terroriste se crée. Pour la première fois dans l’histoire du mouvement touareg, le MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad) et Ansar Eddine se prononcent pour leur auto-dissolution, et s’entendent pour créer « un conseil transitoire de l’État islamique de l’Azawad ».