L’Afghanistan entre en trêve

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la première fois, les talibans afghans ont accepté le principe d’une trêve temporaire à l’occasion de l’Aïd el-Fitr, la fête qui célèbre la fin du ramadan. Le président Ashraf Ghani l’a décrétée pour cinq jours, suspendant les activités militaires jusqu’au 20 juin, les « étudiants en religion » pour trois jours seulement. L’événement est à ce point inédit que les autorités afghanes comme le haut commandement militaire américain se prennent à espérer que ce cessez-le-feu soit l’amorce de discussions de paix avec les insurgés. Pourtant, rien n’est moins sûr.