Début du sommet Trump-Poutine à Helsinki

Par
Le président russe Vladimir Poutine a déclaré lundi à son homologue américain Donald Trump, à l'ouverture de leur sommet à Helsinki, qu'il était temps de parler des relations entre Moscou et Washington et des dossiers internationaux.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

MOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a déclaré lundi à son homologue américain Donald Trump, à l'ouverture de leur sommet à Helsinki, qu'il était temps de parler des relations entre Moscou et Washington et des dossiers internationaux.

"Il y en a assez qui méritent que nous commencions à y prêter attention", a dit Vladimir Poutine en s'asseyant à côté de Donald Trump.

Alors que ni Washington, ni Moscou, ne disent s'attendre à des avancées majeures lors de ce sommet d'Helsinki, l'hypothèse d'un retour des diplomates expulsés dans le cadre de l'affaire Skripal et de la réouverture des consulats russe à Seattle et américain à Saint-Pétersbourg a été évoquée en guise de possibles signes de bonne volonté.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale