La CIA reconnaît l'existence de la «zone 51»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bien connue des amateurs d’ovnis et des conspirationnistes, la « zone 51 », dans laquelle seraient notamment entreposées les preuves du crash d’un extraterrestre à Roswell, existe bien, révèlent des documents de la CIA déclassifiés publiés par le site National Security Archive.