Au Mali, IBK facilement réélu, malgré un bilan désastreux

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Malgré un bilan désastreux, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a été réélu pour cinq ans avec 67,17 % des suffrages au second tour de l’élection présidentielle, a annoncé jeudi 16 août le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation (MATD). Le taux de participation s’est élevé à 34,54 %.