Heurts entre la police zimbabwéenne et des sympathisants de l'opposition à Harare

Par
La police zimbabwéenne a fait usage de gaz lacrymogènes et matraqué des dizaines de personnes qui s'étaient réunies vendredi dans le centre de la capitale, Harare, en dépit de l'annulation d'une manifestation de l'opposition.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HARARE (Reuters) - La police zimbabwéenne a fait usage de gaz lacrymogènes et matraqué des dizaines de personnes qui s'étaient réunies vendredi dans le centre de la capitale, Harare, en dépit de l'annulation d'une manifestation de l'opposition.