L'état de santé d'un Pussy Riot soigné à Berlin s'améliorerait

Par
L'état de santé de Piotr Verzilov, un des quatre membres des Pussy Riot qui ont interrompu la finale de la Coupe du monde de football le 15 juillet à Moscou, s'améliore depuis qu'il est hospitalisé à Berlin, a déclaré dimanche à Reuters une autre militante du groupe anti-Kremlin, Veronika Nikoulchina.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - L'état de santé de Piotr Verzilov, un des quatre membres des Pussy Riot qui ont interrompu la finale de la Coupe du monde de football le 15 juillet à Moscou, s'améliore depuis qu'il est hospitalisé à Berlin, a déclaré dimanche à Reuters une autre militante du groupe anti-Kremlin, Veronika Nikoulchina.