La Casbah d’Alger part en ruines: «L’Etat a tout volé, même l’argent de l’Unesco»

Par Kahina Nour

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alger (Algérie), correspondance.– « Igo on est voué à l’enfer, l’ascenseur est en panne au paradis. […] ouais ouais ouais ouais […] les larmes de la misère ont le goût de ma haine. » D’une terrasse en ruines, s’échappe le rap dépressif de PNL, deux frères entrés dans la légende, algériens par leur mère. D’une fenêtre cassée, la roulade ensorcelante d’un maknin enchaîné à sa cage, un chardonneret élégant, oiseau vénéré en Afrique du Nord.