Les autorités chinoises justifient la répression au Xinjiang

Par
Les autorités chinoises justifient la politique répressive qu'elles mènent contre la communauté ouïghoure dans la province du Xinjiang par la nécessité de combattre "l'extrémisme" et d'empêcher les attaques dans cette région peuplée par une importante communauté musulmane.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PEKIN (Reuters) - Les autorités chinoises justifient la politique répressive qu'elles mènent contre la communauté ouïghoure dans la province du Xinjiang par la nécessité de combattre "l'extrémisme" et d'empêcher les attaques dans cette région peuplée par une importante communauté musulmane.