En Guinée, l'éternel opposant accède au pouvoir

Par et
Après avoir connu l'exil, la prison et les procès, Alpha Condé devient président de Guinée, à presque 73 ans. Mais il doit désormais diriger un pays très divisé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au lendemain de l'annonce de la victoire du «vétéran de l'opposition Alpha Condé», «un calme précaire semblait régner mardi en Guinée, à l'issue d'un vote serré lors du premier scrutin véritablement démocratique dans le pays», raconte l'Associated Press. «Les quartiers de Conakry les plus touchés par les violences de ces derniers jours, ceux où vivent une majorité de Peuls, restaient quadrillés par l'armée, des check-points barrant les rues.»