Le DUP ne veut plus de Theresa May à la tête des conservateurs

Par
Le Parti unioniste nord-irlandais (DUP) mettra fin à son accord avec le Parti conservateur si celui-ci maintient la Première ministre britannique Theresa May à sa tête, rapporte jeudi le Daily Telegraph, citant des sources proches de la dirigeante du DUP, Arlene Foster.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

(Reuters) - Le Parti unioniste nord-irlandais (DUP) mettra fin à son accord avec le Parti conservateur si celui-ci maintient la Première ministre britannique Theresa May à sa tête, rapporte jeudi le Daily Telegraph, citant des sources proches de la dirigeante du DUP, Arlene Foster.

Le soutien du DUP, sur lequel les Tories s'appuient pour leur majorité aux communes, dépend désormais de l'identité du chef du Parti conservateur, ajoute le journal.

Arlene Foster a dit mercredi soir avoir fait part à Theresa May lors d'une entrevue la "position" et les "inquiétudes" du DUP après que les principaux ministres britanniques ont soutenu le projet d'accord entre l'Union européenne et Londres sur le Brexit.

Cet accord négocié par Theresa May a provoqué jeudi une crise politique à Londres, avec la démission de plusieurs ministres et le déclenchement par les députés conservateurs eurosceptiques d'une procédure en vue d'un vote de défiance.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale