En Amérique du Nord, une «neutralisation stratégique» de la contestation

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Professeure de sociologie à l’université York de Toronto, Lesley J. Wood observe en tant que chercheuse et militante au sein des mouvements altermondialistes l’évolution de la gestion policière des manifestations au Canada et aux États-Unis, notamment lors des grands sommets internationaux. Dans Mater la meute, la militarisation de la gestion policière des manifestations, paru à l’automne 2015 en français (éd. Lux), elle décrit l’avènement en Amérique du Nord d’un maintien de l’ordre de plus en plus fondé sur le renseignement et les arrestations préventives.