Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Tiens !  Bebert / Boddisatva sont revenus avec jacques Bolo ( les premiers abonnés se souviennent encore ) salutations trotskistes cher Jacques

Je ne suis jamais parti.

Oui mais vous vous étiez tu un certain temps..... salutairement ! Rigolant

Sur la nécessité de massacrer les gens qui ne pensent pas comme "nous", le modèle est dans la Bible.

les catholiques ont fait mieux : le grand principe de la croisade contre les Cathares, lors du siège de Béziers : "tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens"...

" ... ... polémique des savants de l'Islam pour savoir dans quelles conditions un musulman doit ou ne doit pas tuer les femmes ou les enfants, polémique encore en cours en 2015 !!! Je rêve. ... "

D'accord sur ce qui précède cette phrase.

S'agit-il de "savants de l'Islam", il est permis d'en douter. Sur la polémique pour déterminer si l'on doit ou non tuer les femmes et les enfants,  les théologiens des autres religions du livre ont statué (mais il y a certainement aussi des "savants" très particuliers.) .

Pourtant, se réclamaient de ces religions ceux qui bombardèrent Hiroshima et Nagasaki, firent régner la terreur en Amérique du Sud, par exemple, plus récemment écrasèrent sous les bombes les civils d'Irak, de Libye et de Gaza.

N'oublions jamais les paroles "catholiques" de Madame Albright sur les 500,000 enfants irakiens morts à cause d'un embargo.

C'est un bric à brac qui fontionne très bien et porte la mort partout où c'est possible.

Et son recrutement est en croissance constante ici et maintenant.

Ici ils disposent de stocks d'armes impressionnants qui peuvent surgir à tout moment et être utilisés contre les mécréants, les juifs, les partisans de la liberté de pensée, les athées.

Ce sont de moins en moins des fous solitaires. Ce sont aucontraire des réseaux très organisés qui savent parfaitement se dissimuler parmi notre popilation comme des poissons dans l'eau.

Ils fonctionnent comme "des forces spéciales" avec le même entrainement et la même capacité de frapper de manière inattendue et rapide.

Une armée de l'ombre

 

 

Je ne pense pas qu'il faille prendre tout cela pour un bric-à-brac, tout au contraire, saisir la teneur des échanges, ne pas oublier que nous en sommes aussi l'objet, histoire d'arriver à avoir le bon discours en contre.

Il manquait juste: "Marx est grand et Poutine est son prophète" parmi les excrétions de votre cerveau malade! Marx peut encore servir en différenciant le prolétariat syndiqué des années 60, du nouveau lumpenprolétariat sans hardes mais à la dérive, généré par notre société.

Non (vérifiez mon blog).

Il me semble que beaucoup plus de gens participent actuellement. C'est une bonne chose.

Jacques,

vous ne comprenez pas: ils vous prennent pour le troll Béber alias Boddisatva.

(certes vous ne pouviez pas comprendre...)

le conte de Toulouse....je crois!! Mais c´ était pas un fanatique catholique!

Ravages du complotisme gaucho (mais le fait est que je n'étais jamais parti, d'où l'absurdité de cette erreur).

L'opinion de Marx sur le sous-prolétariat n'est pas très ragoutante.

Là je ne suis pas d'accord.

Ces mouvemnts sont voués à échouer et pas forcément à long terme. A condition que les plus puissants des états de la planète ne les utilise pas comme force supplétive pour affaiblir leurs propres ennemis.

bof ..  nous on a  aussi les allumés de la loi du marché avec leur logique assassine, et curieusement, ces deux camps en guerre ne font que se renforcer l'un l'autre. Jusqu'à maintenant du moins. au détrimens du bas monde !

" le témoignage direct et rare d’un militant djihadiste soutenant les attentats de Paris "    Vous allez avoir, d'ici ce soir , la visite de la police . Adieu le secret des sources !

  • Nouveau
  • 17/01/2015 18:39
  • Par

Je suis sidéré par cet article. Quelle est son utilité pour un démocrate? Ai-je besoin de connaître les sources des assassins? Si je n'ai pas la vocation d'en devenir un, ou de les combattre avec leurs armes?

Recommandons-lui, le pauvre, la lecture de l'Art de la Guerre de Sun Tzu. L'article est excellent. Cela dit, je ne sais pas vous, mais je crois qu'on va en chier comme des turcs, et pour longtemps ! 

En complément de mon post, je suis en train de régarder "13h15 le Dimanche" sur la 2.

J'ai découvert, comme nombre de téléspectateurs, les propos tenus par un enseignant et ses élèves dans une école coranique proche de Lille. 

On s'aperçoit alors que le discours des jeunes à qui on exprime, enseigne, le sens REEL de l'Islam, ont un discours aux antipodes de ces jeunes interwievés au abords d'un collège.

 

Pourtant, inscrit profondément dans le principe de la laïcité, je persiste et je signe, aux vues et à l'écoute de ce reportage, que seule la pédagogie est LE moyen de lutter contre la radicalisation, l'approximation, les amalgames ...

A partir de 17,58 minutes

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-18-janvier-2015_794227.html

Certes, sauf que des cours de terrorisme (voir la fin de l'article) ça dépasse un peu le cadre de la liberté d'expression (qui n'est pas absolue). Si un livre ou un journal proposait l'équivalent, il serait aussitôt interdit, et les responsables poursuivis.

Oui, on peut essayer d'interdire ces manuels sur internet. Mais là encore, faudrait voir à essayer de tenir compte de l'histoire : a-t-on jamais réussi à empêcher des infos de circuler ? Staline en tous cas a échoué : les samizdats étaient des must !

En effet et ca se verifie. La haine de l'autre qui etait engrainée dans les cerveaux des SS et des fanatiques Nazi, avait pour origine la grande misere economique dans laquelle la defaite de 1918 avait plongé l'Allemagne. Remplacez  non Aryen par mecreants, et le tour est joué.....Nos terroristes Francais ne venaient pas de Neuilly. Et la plus grande partie des populations du moyen Orient vit dans la misere...

Il est troublant de voir le nombre de commentaires qui proposent une idéologie plutôt proche de celle de ces kamikazes : ils ont tort, tuons-les tous !

 Je cherche toujours la cause de cette paresse intellectuelle ( pas la vôtre, vous reprenez le terme en vogue )

Les Kamikaze étaient des gens qui respectaient le bushido,n'auraient pas attaqué de cibles civiles.

Les héritiers des samouraïs, derniers chevaliers du crépuscule d'un monde.

Voir au cas où l'excellent ( bien qu' hollywoodien ) " dernier Samouraï "

Les comparer à des paumés endoctrinés que des salopards cyniques et lâches ( qu'ils y aillent eux-mêmes ) envoient se faire exploser sur des marchés est une incongruité totale qui montre, une fois de plus, notre difficulté occidentale à prendre en compte les cultures autres.

Vous êtes occidental vous, comme les Japonais ?

On peut ajouter que ce n'est pas "Minute" qu'ils sont allés taper.

Quand on parle des "kamikazes", ce n'est pas en regard de la tradition japonaise chevaleresque ancienne. C'est par rapport au nom qu'on donnait (improprement) aux aviateurs japonais de la deuxième guerre mondiale, qui se tuaient volontairement aux commandes de leur avion qu'ils écrasaient sur leur cible.

C'est vous, qui comparez les djihadistes aux kamikazes japonais. Ça n'était venu à l'idée de personne d'autre ici.

Pour combattre le terrorisme,il faut d'abord l'entendre ,sinon le combat est perdu d'avance. C'est en fermant les chemins qui mènent au terrorisme qu'on peu élaborer une stratégie d’endiguement et de dénouement pour affaiblir son empreinte dans les sociétés, dans toutes les sociétés.

"Ce sont des fous qui ne pensent pas (pas comme nous), tuons-les tous !"

Si le Monde avait eu cette clairvoyance avec les nazis et les communistes staliniens, ils n'en seraient pas arrivés où vous savez...

Mais peut-être trouvez-vous qu'Hitler et Staline ont fait des œuvres inachevées...

Si la culture allemande, la plus brillante d'Europe à l'époque, ne nous a pas sauvé de la barbarie, croyez-vous que les barbares nous sauverons de la barbarie?

J'ai tendance à penser que le gage d'une société saine est qu'elle engendre des gens sains.

Derrière cette formule trop facile je veux exprimer qu'une démocratie est par définition l'expression de ceux qui la composent. Et donc que si une autorité supérieure limite la liberté des citoyens à former leur culture et leur intelligence, ce n'est plus une démocratie.

Dans une dynamique sociale constructive, des idées un peu délirantes et dangereuses comme celles dont parle l'article ou celles qui sont diffusées par des Soral, Zemmour ou Le Pen, ne peuvent simplement pas se développer. C'est parce-qu'il y a un terrain de frustration et de division que ça prend. Qui va considérer que le juif / mécréan / musulman / tsigane / etc. est un être humain moins acceptable que les autres ; à moins d'être entrain de chercher un dérivatif à sa propre souffrance ?

La censure et le développement d'un état policier fort ne peut à mon avis qu'aggraver les problèmes. D'une part parce-que si tu tapes plus fort sur quelqu'un qui souffre déjà sa haine va grandir, donc la guerre contre une menace intérieure, loin de la faire rentrer ses tenants potentiels dans le droit chemin, les pousse à des extrémités. D'autre part parce-qu'il y a une incompatibilité d'intérêts entre l'état et la population ; donc si celle-ci veut bien consentir à un serrage de vis sous l'influence de la peur, ce ne sera au final qu'en sa défaveur.

L'islamisme, qu'on le voit soit un angle religieux ou politique, n'est évidemment que la dernière brique de l'édifice, le vernis qui donne un aspect rationnel à des actes barbares. La cause profonde étant à chercher dans les quelques siècles d'histoire passés.

on en revient à ces crétins du FN, qui veulent rétablir la peine de mort pour les kamikazes...

Cherchez l'erreur !

Étudiez qui étaient les kamikaze de la seconde guerre mondiale. Et qu'elles étaient leurs cibles.Ça aurait pu marcher les ricains étaient desarmés face â ce type de menace. 

A laquelle ils ont d'ailleurs répondu d'une manière terroriste en assassinant en masse des civils à Hiroshima et Nagasaki. Il y a eu a peu près la même chose â Dresde en 1945.

Pas des paumés qu' on lançait sur des civils.

effectivement personne n'imagine qu'en France on aurait pu créer une unité de ce genre. 

Donc je me répète, même si on parle de guerre â tout bout de champ et qu'on confirme en employant un terme militaire pour désigner les auteurs d'attentats suicides c'est impropre dès lors qu'ils s'attaquent à des civils. C'est du terrorisme commis par des fanatiques. Ce que n'étaient pas les kamikaze. Mais tout ça reste un détail.

A noter : le Hamas commet des attentats ( normal victimes civiles ) et Tsahal des représailles...

jamais l'inverse....il,y aurait pourtant de quoi dire, non?

Il y a une Fatwa sur Minute?

Les crétins du Fn, mais les lumières de MDP.

Non mais arrêtez, crétin des Alpes vous-même et quelques autres. Je suis contre la peine de mort depuis toujours, j'ai même milité pour son abolition dans les années 70 et pour la grâce de Christian Ranucci en 1976; j'ai même une lettre d'encouragement et de félicitations de l'auteur du Pull-Over Rouge, Gilles Perrault. Et croyez-moi, ce n'était pas facile, j'étais alors dans l'armée où 90% étaient pour.

Contre les terroristes, il n'y a pas d'autres solutions que les méthodes de guerre, de GIGN ou de GIPN. Je ne parle pas là, plus haut, de tuer "les branleurs ignorants antisémites de nos banlieues salafisées" une bonne partie de cela sont récupérables par l'éducation et/ou la répression.

Je ne veux donc pas éliminer physiquement les terroristes en devenir, que ce soit clair.

Mais les avérés oui!

Rétablir la peine de mort pour les kamikazes, ça m'a fait bien rire...et l'amputation pour les manchots et les culs-de-jatte?

"Si un livre ou un journal proposait l'équivalent, il serait aussitôt interdit, et les responsables poursuivis."


Et c'est malheureux pour qui défend la liberté d'expression. Internet est un ennemi du pouvoir en cela qu'il est encore libre. On en revient toujours aux idées. Publier des manuels pour fabriquer des bombes au début des années 40 en France était terroriste. Mais après 45, ces terroristes sont devenus des héros. L'interdit est toujours orienté.

Cependant, vous avez raison, les penseurs de la liberté d'expression lui donnent des limites pour pouvoir vivre en société. De mémoire : 

- la Parole qui entraîne immédiatement une action illicite. Par exemple une personne tient un pistolet sur la tempe d'une autre personne et la parole "Tire !" est énoncée.

- la diffamation

- l'insulte

- le respect de la vie privé

On voit que l'idée est d'éviter le délit d'opinion (même si la diffamation est souvent utilisée comme prétexte pour attaquer des opinions).

Je ne suis pas spécialiste du japon. Mais il me semble bien que les derniers Kamikazes (presque des enfants) étaient endoctrinés, voir contraints. De toute façon le Zéro n'avait pas assez de kérosène pour rentrer (c'est plus sûr).

Par ailleurs, chez les humains, en occident comme en orient, il y a toujours un gros décalage entre la belle théorie, le code de l'honneur, et les faits, RHAHAHAHAHA !

Je ne suis pas certains de comprendre votre pensée. Mais il semble qu'elle illustre bien mon propos : vous prônez l'idéologie que vous souhaitez détruire.

Le plus beau résumé que nous a fourni un ministre de la république : [accent du sud] Il faut Terroriser les Terroristes [/accent du sud].

en écoutant vos premières "solutions" je n'imaginais pas votre fervent militantisme pour le droit a la vie, pour  ou contre la "veuve" ? vous êtes contre, je pense que elle est bien raide la position, vous auriez pu être...par exemple: plus    subtil ?    pour    et  contre

 Tenez moi je suis contre la peine de mort de votre assassin et pour la peine de mort du mien,

de grâce ne dites pas, que ma position en est une de chiotte a la turque, je la trouve libre égal et nécessaire

a vous 

 

@ Cacochyme : (je suis en train de rattraper le fil) pourquoi ne pas reconnaitre que votre premier commentaire était trop rapide pour que le lecteur lambda, non spécialiste de l'exégèsecacochymyesque, puisse comprendre TOUT ce que vous avez développé depuis ?

Je dis ça, mais...CoolInnocent

Banzai !

vous etes peut-etre contre la peine de mort, et tant mieux, mais je voulais rappeler que c'est quand meme la PENible qui a sauté sur l'occasion pour ramener son référendum sur la peine de mort

Les religieux proclament un Dieu omniscient et omniprésent donc à les écouter; nul besoin d'ostentation pour lui plaire. Seule la sincérité du geste suffit à elle même. La religion est donc un dialogue intime entre le croyant et son Dieu. Aller prier dans une mosquée, un église, un temple ou une synagogue est un geste politique qui n'a pour unique but que d'affirmer son appartenance aux yeux des autres à une communauté particulière. Dieu n'a pas besoin de preuve puisque selon tous les religieux il sait !

Une religion qui oblige le rite obtient l'hypocrisie du non croyant qui le singera uniquement pour ne pas se voir exclu de la communauté et parfois même sauver sa peau.

La religion est avant tout politique !

Lorsque le religieux affiche sa foie, il parle politique et manie l'hypocrisie !

J'ai toujours trouvé agaçant ces formes que prend l'orhographe: la foi, le foie et une foisClin d'œil

L'orthographe à l'origine des crises de foiesx !

ils ont mal au foie, les religieux ?

toutes les religions imposent des rites. même les hindouistes new age. hare krishna et tout ça....

Il était une fois, une foi .Foi qui a fait une crise de foie

Ils boivent trop

 

Non, les religieux !

Moi qui suis hatée et laïcard, peux reconnaitre la spiritualité qui est comme l'intelligence, impossible à décréter. Si quelqu'un croit, c'est son droit mais le prosélytisme est une violation de la neutralité nécessaire à la sérénité sociétale.

Faut pas se hâter d'être athée.

D'autre part, le prosélytisme est tout à fait légal et normal, tout le monde à parfaitement le droit de répandre l'adhésion à ses idées, sauf dans certains cas : par exemple, un prof peut être prosélyte dans la salle des profs (répandant par exemple le catéchisme coco, ou au contraire sarko) mais pas en classe, pas avec ses élèves.

RigolantRigolantRigolant non mais ce n'était pas méchant, c'est le genre de faute qui m'a personnellement fait chier longtemps.

P.S. je vous ai recommandé.

 

Il n'y a aucun problème en ce qui me concerne, foix de bouffeur de curé !

gaffe l'orthographe vous poursuivra jusque dans les toilettes.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

fait chier longtemps.

Prenez garde à ne pas crever aux chiottes, quand même !

Vous y aller un peu fort... Quand vous allez dans votre famille, c'est pour montrer au voisin que vous en faites partie ? Ou comme la plupart pour vous retrouver ensemble ?!

pas confondre grenouilles de bénitiers et croyant sincères !... Des hypocrites il y en a partout hein...

c'est fou comme la laicite est pervertie (et donc en danger!) Voila qu'elle ne respecterait plus rien d'autre que l'athéisme ? Une autre sorte de djihad en quelque sorte !!!!

La honte!

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Il est sur qu'utiliser à bon compte des termes comme djihad pour la laïcité montre une honnêteté intellectuelle sans faille et une pertinence absolue. Quitte à dire n'importe quoi, pourquoi ne traitez-vous pas la laïcité de nazisme des temps modernes voir même de cancer de la civilisation. Ma famille, personnellement est l'humanité et je déteste le communautarisme et le sectarisme. Mais peut être préférez-vous dire comme Le Pen que vous préférez votre famille à votre voisin et votre voisin à l'étranger...  

De plus ne me faites pas dire ce que je ne dis pas et lisez jusqu'au bout les commentaires avant de les commenter vous même.

prosélytisme et propagande sont de natures différentes, ne croyez-vous pas ? mettre dans le même sac idées et croyances est pour le moins curieux.

Clin d'œil j'aime ce genre de vanne, je tire la chasse.

ça dépend, certains identitaires veulent afficher le foie des islamistes

Ecoutez Oui ! Le laicardisme intolérant a ce point est presque pire ! Au moins peut on penser que la plupart des dits " djihadistes"  n'ont pas eu la chance d'être éduqués, de connaitre, de savoir. Ils se trompent, sont fous de rage et devenus violents. Mais vous ? vous qui savez, vous qui possédez, vous qui approuvez toutes les saloperies qui sont faites en votre nom depuis des dizaines d'années ici et la bas au loin....chez eux ! D'où vous vient donc cette intolérance tout autant proselyte ? 

Et puis Non! Désolé je ne mange pas au râtelier des désinformateurs et de la desinformatrice en chef ( condamnée a deux reprises et écartée du journal lemonde tout de même ! )

JE N'AI PAS PEUR ni des autres ni de l'islam que j'ai eu la chance de connaitre et donc de sortir des mensonges dont on m'avait bourré le crâne ! Restez avec vos approximations et certitudes mal fondées apres tout.... Et bienvenue dans un monde de plomb que vous avez largement contribué à cree. Oui, A vous lire c'est de vous que j'ai peur. ( pour mes petits enfants et le monde qui vient) qui sera le leur ) 

.... " Nous ne sommes pas tués par des vieux, des chefs, des gouvernements ou des états. Nous sommes tués par nos enfants. Nous sommes tués par la dernière génération d’enfants que produit le capitalisme occidental. Et certains de ces enfants ne se contentent pas, comme ceux des générations précédentes, de choisir entre nettoyer nos chiottes ou dealer notre coke. Certains de ces enfants ont décidé de nous rayer de la carte, nous : les connards qui chient à la gueule de leur pauvreté et de leurs croyances.

Nous sommes morts, mais ce n’est rien par rapport à ceux qui viennent. C’est pour ceux qui viennent qu’il faut être tristes, surtout. Eux, nous les avons mis dans la prison du Temps : une époque qui sera de plus en plus étroitement surveillée et attaquée, un monde qui se partagera, comme l’Amérique de Bush, et pire que l’Amérique de Bush, entre terrorisme et opérations de police, entre des gosses qui se font tuer, et des flics qui déboulent après pour regarder le résultat. Alors oui, nous sommes tous Charlie, c’est-à-dire les victimes d’un storytelling dégueulasse, destiné à diviser les pauvres entre eux sous l’œil des ordures qui nous gouvernent. Nous sommes tous des somnambules dans le cauchemar néo-conservateur destiné à préserver les privilèges des plus riches et accroître la misère et la domesticité des pauvres. Nous sommes tous Charlie, c’est-à-dire les auteurs de cette parade sordide. Bienvenue dans un monde de plomb.

(Extrait) http://lmsi.net/Nous-sommes-tous-des-hypocrites

Arrêtez votre délire, vous mélangez tout et extrapolez votre paranoïa et la masturbation intellectuelle vous met dans la confusion la plus totale.

Je vous parle laïcité et vous sortez votre kalash pour m'attribuer pêle-mêle Bush, ma responsabilité du chaos, vous prophétisez l'apocalypse, rajoutez un zeste de story-telling mâtiné de zombies...

Oh,... vous fumez quoi exactement ?... Ça a l'air fort en tous cas !

J'écris pour défendre le principe de laïcité et je me retrouve à commenter des commentaires accusateurs qui dans une pirouette invraisemblable conclue que vous êtes Charlie mais pas loin de dire si vous étiez allé au bout de votre hallucination que les responsables ne sont pas les terroristes mais ces salopards de laïcards dont je suis effectivement et de manière assumée.

Calmez-vous et rangez ce désordre dans votre boite cranienne ! Et puisque vous n'aimez pas cette laïcité, c'est donc que vous voulez une société religieuse, alors dites moi... Quelle religion voyez-vous pour régler nos problèmes ?... Bon courage et ne vous prenez pas les pieds dans le tapis !

Pffff..... Jean Bauberot ou etes vous....?

" La laïcité falsifiée " Jean Baubérot.

(pas besoin de fumer la moquette.... Juste emprunter les bonnes voies.... )

Ah, en plus vous avez un guru !

D'humeurs mauvaises en scatochymie, le pauvre Cacochyme en a ras-la-cuvette !  Clin d'œil

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Les masques tombent.... !!! Il n'a pas fallu longtemps ! Jean Baubérot un " gourou..." Et ca vient causer soi disant de " laicite " ! 

vous voulez dire que ce sont les religieux, et non les religions qui imposent des rites ? bon, je ne vois pas trop la différence. je précise que je suis athée moi aussi, mais pas laïcarde.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Ce n'est pas moi le sujet, ce sont les djihadistes, alors, c'est quoi vos solutions?

Ce n'est pas tout de faire de l'angélisme de derrière son clavier. 

Vous faites quoi avec ces Bisounours islamistes?

Bisousnours_Islam-1.jpg

Un petit câlin.FR?

Vous portez bien votre nom.

Mais ce n'est pas moi le sujet, ce sont les djihadistes, et c'est quoi vos solutions?

Pour les câlins, voyez avec FR au-dessus, il (ou elle) manque d'affection...et d'amis..

Je cite mon philosophe préféré: "Si vous pensez que la force n'est pas une solution, c'est que vous n'avez pas frappé assez fort!"

Parce que malgré la sénilité dont vous m'accablez, le retraité de l'informatique de mes deux, ce qui m'intéresse moi, c'est l'avenir . J'ai 3 enfants dont une de 8 ans.

?

Vraiment marre de ce trollage des fils de discussion avec vos copiés-collés-pavés, vos grosses photos et autres séries de vidéos.

Vraiment marre de ce trollage des fils de discussion avec vos copiés-collés-pavés, vos grosses photos et autres séries de vidéos.

Vraiment marre de ce trollage des fils de discussion avec vos copiés-collés-pavés, vos grosses photos et autres séries de vidéos.

Hélas, j'aurais aimé les lire (soit dit sans ironie), mais le trollage, l'envahissement visuel, le flooding, l'inondation, font que je zappe sans lire, agacé et braqué contre.

Dieu n'existe pas .........si !

250px-The_worship_of_Mammon.jpg

Dans un commentaire, une synthèse, ou au contraire un point spécifique accordé au sujet d'un billet, permettent d'ouvrir la discussion, pas les programmes intégraux (que je ne lis jamais non plus par principe).

Derrière la boutade et la provocation... ce commentaire a pour mérite de rappeler le mépris avec lequel on a laissé POUTINE et ses prédécesseurs se débrouiller souvent salement avec le djihadisme de première génération. Certes POUTINE est loin d'être un humaniste... mais certainement, un concours de l'occident, de l'UE, des Allemands,  des Français,  aurait peut être permis de limiter la casse. 

Les références à l'AFGHANISTAN, mais aussi à la TCHETCHENIE des "prédicateurs, des émirs, des cheikh", tout autant que la référence à la PALESTINE, montre que bien des erreurs ont été commises depuis BUSH père.. jusqu'à BUSH fils...et jusqu'aujourd'hui.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Apprenez à écrire un petit résumé avec un lien. Apprenez à respecter vos co-participants à une discussion derrière un article de journal.

Même les tracts ça ne se distribue pas par paquets d'un kilo à chaque personne qu'on voit!!

Vous devriez être capable de comprendre ça, non?

Si vous avez un commentaire qui intéresse la discussion, arrangez-vous pour qu'on le lise, au lieu de tout faire pour qu'on s'en détourne!

Votre "on" n'est pas le "nous". Si mes commentaires ne vous siéent guère, peut-être en est-il aussi ainsi réciproquement? Non? A moins que votre parole soit celle de l'évangile laissant peu de place au débat et à l'argumentation.

Ma pôv' Dame...dans la vraie la vie, il n'y a guère que l'agneau qui est plus doux que moi...

Par contre c'est vrai  que si on me cherche, la différence entre un pitbull et moi, c'est que le pitbull, il vous lâche!

J'attends toujours vos propositions, rien ne sert de troller le fil d'un article aussi intéressant.

J'ai proposé les solutions extrêmes pour extrémistes, j'attends vos douceurs à leur endroit...

Là, ce n'était pas dans les chiottes mais dans une imprimerie.
Peut-être qu'ils avaient peur de manquer de papier ?

 

Langue tirée

vous radotez, ce me semble

« Il faut les buter jusque dans les chiottes », ok mais ... Vous êtes encore là ?  Courageux mais pas téméraire, le mec. 

En l'occurrence, tout projet politique qui se dissimule derrière une"église", quelle que soit la confession derrière laquelle elle se cache et oeuvrant à la pratique prosélyte sans qu'il ne soit possible d'en tirer argumentaire car tout de suite de l'ordre de la vérité révélée, relève bien du sujet de l'article. Donc sans vous commander, il aurait été plus judicieux que vous lisiez et écoutiez avant de dire de façon péremptoire que mes post n'auraient aucun lien avec l'article. Je sais bien que l'obscurantisme et la paresse intellectuelle sont deux des caractéristiques de notre temps mais tout de même.

loin de la vision romantique de certains, l'hitoire de la tchetchenie est (encore...) une historie de petrole.

Il y avait 2 trajets possible pour un pipeline destiné au petrole de la Caspienne :

- le Nord, controlé par les Russes, traaversant la Tchetchenie.

- le Sud, controlé par les USA et les Saoudiens, passant en Turquie.

Pour empecher les Russes de faire le leur, les Saoudien ont financé des precheurs islamistes pour aller répandre l'esprit religieux et indépendantiste en Tchetchénie, qui restait anecdotique avant les années 80.

marrant de lire ça après l'article sur la pensée nazie.

++++++

 

"Les terroristes que l'Etat va buter au fond des chiottes signalent l'échec de la classe politique et sa mansuétude envers l'abdication du pouvoir politique."

Merci POJ

Au bout du cinquième commentaire, la première insulte.

Et cest parti, les hyènes dactylographes sont là.

Le troll. l'argument par excellence, manque plus que Putamole, La Parigrote et les autres.

Je vais faire de la pub pour un de vos billet Liberté21, parce que personnellement je n'ai jamais utilisé les onglets DECONSEILLER et ALERTER et je suis un vieil abonné pas cacochyme du tout:

Déconseilleurs de commentaires...... Arrêtez -vous !

18 AOÛT 2014 |  PAR LIBERTE21

 

J'ai remarqué ces derniers temps sur notre espace, un nombre grandissant de "déconseilleurs", ceux-ci me donnent la nette impression de procéder, comme on dit en psychiatrie, par TOC. Même quand il y n'y à rien à déconseiller, ni à conseiller d'ailleurs, ils déconseillent, et ne leur demandez surtout pas pourquoi, ou bien d'argumenter, ils-s'en-foutent ! Serait-ce pour eux  une façon "low cost" de participer aux discussions, en  ayant l'impression d'amortir un petit peu l'abonnement ? Je soupçonne plutôt, que parmi ces abonnés figurent à la fois, les derniers suppôts d'un gouvernement en déroute, ainsi que pas mal de trolls libéralo-siono-islamophobobes (je sais, faut pouvoir être tout ça à la fois, mais il y en a !) En effet, comme les vils agissements de leurs maîtres les mettent en difficulté pour justifier certains crimes, de nombreuses ignominies, et, dans le cas de notre exécutif, une sacrée trahison, il ne leur resterait plus que ce simple petit clic pour, à la fois, se soulager, continuer de croire qu'ils ont des convictions, délivrer un ersatz de la voix du guide, alors que, bien souvent, ce recours irresistible au "déconseiller" révèlerait en réalité une inquiétante aliénation. D'aucuns argumenteront qu'il vaut mieux déconseiller qu'insulter, mais si on en est là ! Je pense que l'on peut très bien lire ou ne pas lire un commentaire, y répondre ou l'ignorer, le conseiller ou pas, mais le déconseiller sans y répondre, et c'est très souvent le cas, est, à mes yeux, pire que gratifier d'un nom d'oiseau son auteur. A bon entendeur....



Bon,je vais essayer de commenter non pas les commentaires mais l'article. En effet, laïque libre penseur socialiste j'ai bien eu du mal à comprendre cet article bien fouillé.Je pense que sous couvert de la religion ont mélange obscurantisme, domination, débat théorique, conservatisme. Tout ce que la République a du combattre par la force et la persuasion depuis un peu plus de deux cents ans  ..... Continuons!!!

alain le taxi. 

Mon pauvre Chéri... j'ai fait du déminage sou-marin et terrestre pendant 10 ans, y compris dans des zones de guerre comme le Canal de Suez dans les années 70 (ce que j'ai fait, même une bête ne l'aurait pas fait) et un de mes fils est militaire (il parle l'arabe et l'anglais) et part 4 mois par an en OPEX.

Alors ta honte et ton courage, tu vois ce que je veux dire? Et puis t'es qui toi?

Un cestode qui sort de mon anus pour me salir? Je ne crois pas, plutôt quelqu'un qui a écrit trop vite...c'est soit l'un soit l'autre...

Si vous avez fait du déminage, ce n'est sûrement pas par au travers de votre post boute feu et inconscient.  Je n'ai pas besoin de votre promotion, et de plus, sachez que je ne déconseille jamais. Vous me faites de la peine.

dans chaque conflit, chaque action terroriste la 1ere question à se poser est à qui profite le crime.

 

 

Où suis-je boutefeu et inconscient?

Neutraliser des terroristes armés, car c'est bien de ça dont il s'agit, dans les chiottes étant une métaphore, c'est être boutefeu et inconscient? Demandez à Charb et consorts!

C'est vous les inconscients, les agneaux voués volontairement à l'égorgement, doués d'un angélisme crasse.

Vous avez quand même lu l'article? Ils justifient le meurtre des femmes et des enfants de mécréants et, ils incluent dans les mécréants l'Arabie Saoudite.

Je suis mort de rire!

Non mais, je suis sidéré par votre aveuglement!

Enfin, puisque vous voulez me donner des leçons de déminage (j'ai détruit des tonnes de munitions, de la mine antipersonnel d'une centaine de grammes de la mine antichar de 3 ou 4 kg à la mine sous-marine de 1000 kg en passant par la bombe de 250 kg) sachez que lorqu'on ne peut pas désamorcer l'engin, on le fait sauter sur place!

Non mais là, je suis d'accord avec vous. Mais ça , c'est pour l'avenir lointain, je parle de résoudre le problème dans l'immédiateté.

Si vous attrapez le sida ou la gangrène par manque de précaution, par négligence, vous allez suivre pour l'un une trithérapie, pour l'autre vous allez amputer? Vous n'allez pas vous laisser crever?

Eh bien on en est au stade de la tri-thérapie et de l'amputation. Je pense  ça  pour mes 3 enfants exactement.

Donc je maintiens que "mes chiottes" sont une solution (provisoire, pas finale) 

Quant au développement de vos solutions nationales POJ, je serais d'avis de les mondialiser également, mais ça c'est une autre Histoire....

"Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens!"

Voilà qui va être apprécié à Bézier

Plongée dans les lectures des djihadistes des attentats de Paris

 

et moi qui croyait qu'ils ne lisaient que Charlie pour avoir une telle haine envers ce journal !!?????

Surpris

 

mais tu es libre de voter poyur qui tu veux en france ... essaye donc marine ...

pâtes ou nouilles ?

that's the question ....

Rigolant

se débarrasser des djihadistes ne serait que s'attaquer aux conséquences sans s'interroger sur les causes. Le résultat serait nul et probablement ne ferait qu'envenimer la situation.

chez les djihadistes, la burka ne se voit pas, elle est à l'intérieur de la tête, elle empeche le cerveau de se développer.

pour s'interroger sur les causes il faut réfléchir.....

Suis tombeé a coté avec Botul ? 

Ah, j'ai trouvé.... ! Breivick !

Vous parlez bcp des attentats " djihâdistes " et bcp moins des attentats racistes et fascistes commis sur le sol Européen ces dernieres annees. Le plus emblématique etant celui d'Anders Breivick....  Sans comparer les attentats les uns aux autres ni justifier la cruauté des uns par celle des autres, nier ces réalités et assimiler aveuglément « le terrorisme » à « la terreur de l’islam » oblige au constat (faut un peu de courage) de la partialité de l'indignation de l'opinion publique desormais lorsqu’il s’agit de la violence terroriste des « les autres » en restant aveugle a la sienne.

Comme les medias dans leur ensemble ne l'ont pas fait, Pierre Puchot (ou Mediapart) s'est il pencher sur le corpus idéologique des textes retrouvés chez Breivick ? Je pose la question.... (Mon abonnement est postérieur a ces évènements)

Avant tout, comment est ce possible que Mediapart est ces documents ?

Mdp est il lié aux services secrets ? A la police ?

J´ai trouvé étonnant le titre, nous (MDP)  avons eu acces a toutes les pièces quelques jours après  !

 

 

Pourquoi me tutoyez-vous systématiquement sur les fils de commentaires en abordant le sujet maritime cette fois-ci ? Et pourquoi proposez-vous un choix entre deux aliments identiques dont l'un des termes contient un double sens ? En réponse à mon commentaire sur le Matriarcat ?

Si vous me lisez, vous verrez que je prends des positions(depuis longtemps) sur le long terme. Là, l'objet de cet excellent article (bis repetita) c'est le factuel et le court terme. Les causes sont connues depuis longtemps, immigration sauvage, perméabilité de l'espace Schengen, ghettoïsation des populations immigrées et pauvres, communautarisme , défaillance des moyens d'éducations et de formation professionnelles, néocolonialisme et exploitation des ressources des pays pauvres sans retour sur le populations locales, propagation à l'aide des pétrodollars de l'islam wahhabite saoudien et encore bien d'autres causes.....

On n'est pas là pour faire un inventaire à la Prévert, il faut agir.

Parce que c'est possible...

Médiapart, c'est Kirikou, Médiapart n'est pas Akbar, il est petit mais il est peut beaucoup!

Kirikou musique! © Antoine Jeannee

 

Non, le sujet c'est bien  " l’obscurantisme beauf" !

À propos du tête-à-queue idéologique de Charlie Hebdo

par  Mona Chollet 
20 septembre 2012

http://lmsi.net/L-obscurantisme-beauf

La première solution que je vous propose est d'arrêter de boire, en tout cas d'essayer de diminuer.

 

Saine réaction que j'ai recommandée. Je comprend mal le journaliste qui se vautre dans des délires d'étrons pensants dont il cherche à extraire une cohérence. Temps perdu mon cher Watson.

Maintenant, vous donnez dans la raclure de bidet anti-Charlie, avant vous êtiez dans les débordements de cuvette de WC antisémites, bel avatar.

Vous êtes toujours dans le commerce des quenelles?

quenelles_DSC9135_01.jpg

"dans chaque conflit, chaque action terroriste la 1ere question à se poser est à qui profite le crime."

A qui profite le crime du 7 février  ? A Charlie Hebdo qui était en grosses difficultés financières...

Donc ? c'est eux qui l'ont commis ?

 

Comme si les acteurs locaux et mondiaux ne pouvaient pas avoir tous leur "agenda" et profiter des crimes commis ici et là par d'autres !

 

Rigolant

Il y a un petit malentendu, il me semble. En soi, votre publication est tout à fait intéressante et j'ai été content de la lire mais en même temps, c'est vrai que le copier-coller est assez déstabilisant dans le fil de commentaire... En fait, vous avez publié un article, pas un commentaire, cela peut entrainer des discussions mais pas accaparer le fil de la conversation. Un lien serait très suffisant et permettrait d'avoir une meilleure vision d'ensemble. C'est vrai que je me sens moins concerné par des commentaires déjà écrit et toujours un peu imposants, comme s'ils n'appartenaient pas au commentaire de cet article-là, ce que certains peuvent assimiler à du tractage agressif. 

Sauce Nantua sinon rien !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

 

devine !

Cool

Oups... Pardon mais Il y a des zones que vous auriez dû deminer en tout premier lieu et que vous avez visiblement oubliées...

( Tiens à propos de l'Égypte, un autre musclor qui aime les gros boum et les gros bam, le généralissime Al Sissi la marionette qui vient de blanchir le monstre Moubarak et qui affame son peuple est sur le point de raser Rafah.... Quelle bel esprit d'initiative pacifique !... j'imagine aisément la joie du peuple Egyptien que je connais bien ....! ô combien tout ceci les apaise et les nourrit..! j'ai eu des amis recemment, il n'ont rien dit, forçement, mais ils pleuraient. ) 

Je sais, certains se sentent plus agressés par un petit copié-collé de temps à autre que par le matraquage incessant des commentaires façon tweeter dégueulant leur bile guerrière de faschos. Chacun son curseur de tolérance.

Regardez à qui nous avons à faire, je crois que le marocain-belge vient d'être arrêté en Belgique avant hier...il avait mis sa mort en scène a précisé sa soeur. Il devait prendre quelques repos du guerrier en Europe, peut-être à côté de chez vous...

Vous allez voir là, une vraie caricature blasphématoire de l'islam!

Je dédie ces belles images de l'humanité à l'oeuvre, à tous les bisounours qui m'ont déconseillé.bisounours vert


Syrie: les charniers du djihad français © Paris Match

Attention, je n'ai pas dit d'arrêter complètement d'un coup, juste de diminuer, - je dis cela surtout pour votre entourage. Mais merci pour le dessin de Cabu... Où l'on découvre qu'en fait, vous ne comprenez rien à Charlie Hebdo n'est-ce pas ? Vous pensez que ce dessin valide votre expertise sur la situation quant au retour de nos jeunes gens revenant de stages de tirs ? Quand Cabu proposait à ces idéalistes un emploi via l'agence du presque même nom, vous nous proposez comme dessein, de les buter.

Essayez autre chose.

"C’est la politique extérieure de la France qui motive des jeunes déjà choqués par les blasphèmes, pris ensuite en main par des structures comme qu’AQPA qui ont un intérêt géopolitique à frapper la France. Ce qui motive les attentats, ce n’est pas uniquement des caricatures, c’est aussi les interventions françaises. »

la religion est le prétexte, les guerres, menées  au nom des Français, sont la motivation donc.

Ce que vient de faire la Belgique me convient tout à fait comme action préventive regardez la vidéo plus bas, Cabu était trop gentil, il en est mort.

La sodomie paradisiaque a ma préférence...

3 encuvés au paradis - Dessin de Mutio


et les guerres provoquent des vocations . elles engendrent du déficit  qui sert de prétexte pour réduire les budgets de l'éducation.

"C’est la politique extérieure de la France qui motive des jeunes déjà choqués par les blasphèmes, pris ensuite en main par des structures comme qu’AQPA qui ont un intérêt géopolitique à frapper la France. Ce qui motive les attentats, ce n’est pas uniquement des caricatures, c’est aussi les interventions françaises. »

Ah merci de relancer le débat ! Ce forum n'a-t-il rien de mieux à faire que de répondre sans fin à Cacochyme qui s'en amuse ?

« Personne n'a commenté l'article qui visiblement n'a pas été lu malgré son intérêt pour comprendre l'extension des mouvements de l'islam radical et la réalité crue du Djihad. »

Je me faisais sensiblement la même réflexion !

Moi qui ai lu entièrement l’article, avec une grande attention, voilà ce que j’en pense.

 

Premièrement le fait que MDP puisse avoir accès « à l’ensemble du corpus découvert chez les Kouachi/Coulibaly » pose question, qui, et pourquoi leur a-t-on fourni ces documents ?

 

La réponse, au pourquoi est peut-être la suivante :

 

Deuxièmement cet article m’apparaît comme un rideau de fumée pour détourner les regards, de la véritable source de la radicalisation, c’est à dire le Coran.

 

Depuis bien avant les massacres de janvier, de nombreux intervenants musulmans et non-musulmans nous répètent à l’envie que ce ne sont pas des musulmans, que l’islam prêche la tolérance et la non-violence.

 

Doit-on les croire sur parole ?

 

Taslima NASREEN « Libres de le dire » (Flammarion 2010)

 

P 208

 « « L’islam ne défend pas l’assassinat d’innocents. Allah, du saint Coran, n’a jamais encouragé les tueries. Celles-ci sont l’œuvre de quelques individus perdus, en marge de la société. L’islam, le véritable islam n’est pas violent. L’islam signifie paix, l’islam signifie tolérance. » Mais est-ce vrai ? L’islam prêche-t-il réellement la paix, la tolérance et la non-violence ? »

 « Ces musulmans qui commettent des crimes au nom d’Allah ont un point de vue différent sur la question. Ils pensent que ce qu’ils font, c’est le djihad, la guerre sainte. Ils affirment que tuer les incroyants est une obligation pour tout musulman. »

P 209

 « Il est dit dans le Coran : «  Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. » (5 : 51), « tuez-les [les infidèles] partout où vous les trouvez. » (2 : 191), « Combattez ceux des mécréants qui sont près de chez vous, et qu’ils trouvent de la dureté en vous. » (9 : 123)

Le Coran dit que tous ceux qui ne croient pas en l’islam seront jetés aux enfers ( 5 : 10 ), Il sont « impurs » (9 : 28 ). On ordonne aux musulmans de combattre les incroyants jusqu’à ce qu’il ne reste que l’islam comme religion ( 2 : 193 ). Le Coran interdit d’être ami avec un incroyant, même si cet incroyant est son père ou son frère ( 9 : 23 ), ( 3 : 28). Il demande aux musulmans « qu’ils soient mis à mort, crucifiés ou amputés d’une main et d’un pied par ordre croisé, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera une dégradation pour eux, dans ce monde, en plus du terrible châtiment qui les attend dans la vie future. » ( 5 : 34 )

Le djihad est rendu obligatoire ; les musulmans sont prévenus : « Si vous refusez d’aller au combat, Dieu sévira durement contre vous. «  ( 9 : 39 ) Allah parle au prophète Mahomet et dit : « Ô Prophète ! Combats les négateurs et les hypocrites, et traites-les avec rigueur. Leur dernier refuge sera la Géhenne, cette détestable demeure. » ( 9 : 73 ) Allah promet que dans le combat pour Sa cause, ses disciples iront au paradis, dans les jardins du paradis, s’ils vainquent ( 9 : 111 ), Là on leur octroiera des vierges pures, magnifiques, à la peau rose et aux grands yeux  ( 56 : 54 ) »

 

Si l’on en croit l’article, le Coran n’est absolument pour rien dans la radicalisation et le djihad de ces musulmans qui choisissent le terrorisme. Ils sont juste victimes de prédicateurs, eux-mêmes fous de guerre, qui profitent d’esprits faibles et manipulables !

 

Je préfère entendre Aziz SAHIRI :

« Moi je suis Français de confession musulmane, je ne prends pas tout ce qui est écrit dans le Coran, il y a des choses qui ne me conviennent pas »

Quant aux djihadistes  partis en Syrie, Irak,… Il a déclaré :

« Il faut faire le nécessaire pour qu’ils ne remettent jamais les pieds en France »

Ils étaient plusieurs à Béziers

Le matriarcat ...... ça n'a jamais existé nulle part semble-t-il. Et pourquoi ça donnerai du mieux ???? Les femmes ne sont pas du tout meilleures que les hommes, elles ont juste moins de force physique, mais le "mal", c'est dans la tête qu'il se trouve.

Que dire, sinon que le sort des égyptiens me désole comme vous.Il faut bien qu'on soit d'accord au moins sur une chose.

Avant (son AVC qui l'a cloué sur un fauteuil roulant à l'âge 38 ans) avec mon épouse nous avions fait notre dernier voyage de 3 semaines en Egypte en 2005 en sac à dos et au jour le jour. Je crains de ne plus pouvoir y retourner de sitôt. Si ça vous intéresse, vous pouvez lire une rencontre inattendue que nous avions faite dans le train ICI

« Les Russes mettent du temps à monter en selle, mais ensuite, ils chevauchent très vite. »

« Lorsque la Russie est menacée, elle ne s’énerve pas, elle se concentre. »

je vous recommande comme destination l'Arabie saoudite...

Ce tête à queue idéologique est une réalité, j'en étais lecteur régulier puis occasionnel (de CH). Un journal allant vers le racisme et l'islamophobie, cause de mon achat de moins en moins régulier.

Certes ! Mais s'il s'avère que lesdits agendas concordent, nier les liens entre opérateurs locaux et donneurs d'ordres serait faire oeuvre de basse police. Et n'en déplaise à ceux qui font profession de dénoncer le complot complotiste, faire un peu de géostratégie n'est pas un délit pénal, du moins pour l'instant ...

http://www.courrierinternational.com/article/2014/06/24/bientot-une-nouvelle-carte-du-moyen-orient

Quand j'entends un autre vieillard cacochyme user de ses chaires médiatiques (Europe 1, ITélé, etc.) pour appeler le gouvernement à lancer l'armée contre "les quartiers", je ne peux m'empêcher de penser au « chaos constructif » prôné par Condoleeza Rice pour redessiner la carte des champs pétroliers et autres dessins antiterroristes. Comme Villepin, je juge la politique occidentale non via posture scatochyme mais à l'aune de ses résultats ... 

https://www.youtube.com/watch?v=yIScXKanLnk

Je cite : « Il serait temps que les pays occidentaux (USA et UE) tirent les leçons de l'expérience. Depuis l'Afghanistan, nous avons multiplié les opérations militaires, Afganhistan, Irak, Lybie, Mali, pour quels résultats ? Il y avait en 2001 un foyer de crise terroriste. Aujourd'hui, il y en a plus d'une quinzaine. C'est dire que nous les avons multipliés, je dis bien nous les avons multipliés. Pourquoi ? Parce que l'Etat islamique, Daesh comme disent les Anglo-Saxons, c'est l'enfant monstrueux de l'inconstance et de l'arrogance de la politique occidentale ».

Et je m'interroge : quel était l'objectif ?

intéressant comme programme!!

Je participe peu aux débats car comme vous je trouve que la plupart des commentaires sont inintéressants, voire hors sujet.

Ce que je retiens de l'article est l'extrême diversité de ces mouvements et penseurs qui se réclament de la pensée du prophète. Nombre d'entre eux sont morts de manière violente, parfois même éliminés par une fraction adverse.

Ils se rejoignent parfois dans l'action, mais la plupart du temps, leurs actions sont voués à l'échec. ils peuvent toucher nos sociétés mais en aucun cas les mettre par terre. En considérant que même les musulmans peuvent être leur cible, ils s'excluent eux même de la solution.

 

Excellente caricature !

On peut aussi se sentir agressé par les deux. 

Merci POJ, il est gonflant cacochyme, espèce beauf militaire à la Cabu, on respire avec vous.

Et donc? Proposeriez vous la censure pour ne plus vous sentir... "agressé"?

KAK 81, il semblerait que vous ayez calmé la diarrhée verbale nauséabonde de cacochyme, et je vous en remercie.

Vous auriez du prendre FACHOchyme comme pseudo ça vous irez beaucoup mieux !

vous rejoignez les sales petites ordures qui pensent que le meurtre est la meilleure réponse à des dessins...

Les religions n'ont pour but que de faire monter les uns contre les autres, les religions quelles qu'elles soient sont d'abord toxiques pour la santé.

Hip hip hip... 

et pour " miner" un forum ( après tout y a pas de meilleurs gardes chasse que les anciens braconniers ...  ) il faut l'inonder de provocations.... Et de pollutions visuelles.... Ainsi, espere le troll  le reste sera étouffé et illisible. 

CE COMMENTAIRE N'A PAS ENCORE ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

Une chose est sûre, si vous voulez publier des commentaires "Un peu Charlie"  pendant 48 heures sur Médiapart, les censeurs de la Rédaction sont en vacances le week end.

A quand les veilleurs de nuit?

Les grandes purges staliniennes commencent le lundi matin, les scores de "DÉCONSEILLER"  sont vérifiés à la binoculaire et les "ALERTER" sont examinés au spéculum des zélateurs de la charte aidés par les abonnés délateurs.

Répétez après moi: "La Chouette Charte Châtre Cher Charlie"

censure.jpg

Oui. Heureusement on peut lire un peu partout, (si on quitte les sentiers médiatiques obligés) que des anticorps solides vs la propagande existent encore dans les esprits....

Une simple recherche sur internet indique que si, ça a existé, et que ça existe encore.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Matriarcat

Je suis cependant d'accord qu'une société matriarcale ne serait pas plus souhaitable qu'une société patriarcale.

Mais ce n'est pas vraiment le sujet de l'article, je n'irrais donc pas plus loin.

La reine de la torture ( dernier rapport CIA et torture ) est une femme.... ! Et j'ai en mémoire ( pour longtemps !) le sourire epouvantable de Madeleine Allbright reconnaissant la mort des centaines de milliers d'enfants en Irak comme "moyen necessaire" ( en substance) pour y installer la "démocratie"

Démoncratie plutot.... Et démon elle meme. 

comme la politique qui n'en est que l'extention ... qui en est la suite logique dont "l'économie " veut prendre la relève ... la politique n'aura été que la transition entre l'émotionnel et la froideur des chiffres ...

en tout cas il y a beau y avoir des millions d'imbéciles qui se disent Charlie , c'est pas ce qui suffira pour changer cela !

bon courage ...

Clin d'œil

Vous me demandez publiquement par le lien «Répondre» d'un commentaire que j'ai écrit sous mon Etat Civil au sujet du Matriarcat, et en me tutoyant à nouveau de traduire publiquement vos affirmations et invitations récréatives écrites. Sur le fil des commentaires d'un article au sujet de la lecture de djihadistes et des attentats de Paris ? 

Les religions apportent aussi des bienfaits.

Les interventions de l'armée française à l'extérieur des territoires français seraient la cause principale de ces actes extrémistes sur notre sol ?

Le mal, le mâle et la femelle. Vastes sujets de débats pour nous les HumainEs ! 

Ces cons sont terrifiants ! Le rajout de neurones relève de la psychiâtrie ! Ca fait vraiment chier que tous les connards s'agglutinent pour pondre une merde goguenarde ! Le Tarik Ramadan est du genre "renard", j'adore cet animal mais Ramadan... je ne le sens pas trop... Des mecs tordus : intelligents : à surveiller de très près : AUCUN CREDIT ! la lutte française est la laïcité ! La religion est un second plan ! Point barre ! Arrêter de m'énerver, je vais faire sauter ma mine de crayon ! Ca va chauffer !

Le monsieur te dit que tu ferais mieux de réfléchir avant d'écrire.

A Jacques POIRIER, 

Les versets que vous citez sont decontextualisés. Le coran n'appelle nullement à la guerre ni au meurtre. La vie humaine est sacrée, sa préservation est l'un des objets du droit musulman "MAKASSID ACHARE". Oui le coran interdit la résignation et appelle au combat de la tyrannie. Combat qui doit être mené par l'Etat en acord avec le droit et non par des individus qui s'autoproclament des moudjahidines. 

Le coran est indivisible. Ce n'est pas un livre à la carte. 

La France a tout intérêt de montrer le bout du tunnel aux jeunes partis en Syrie et en Irak. Certains sont animés par l'idéal de Justice, d'autres recherchent leurs voies, d'autres en perdition. Mais Ils sont tous les enfants de la France qui grandira en les remettant sur la bonne voie. C'est ça une grande nation et c'est ça un grand pays. 

Qu'Allah préserve la France, qu'il y mette la Baraka et la prospérité et qu'il fasse régner la Justice et a paix pour toujours. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

N’y aurait-il pas une évidente contradiction entre :

 

« Les versets que vous citez sont decontextualisés. »

Et

« Le coran est indivisible. Ce n'est pas un livre à la carte. » 

 

Pour ce qui concerne l’avenir de la France nous formulons tous les deux le même espoir !

Vous comptez sur la protection d’Allah, moi sur celle de la République, l’objectif étant le même, nous devons pouvoir nous entendre.

 

devine !

Cool

 

ha oui il est vrai que beaucoups on dit que pour Charlie c'était "bienfaits" ....

Cool

" Mais ça , c'est pour l'avenir lointain, je parle de résoudre le problème dans l'immédiateté. "

Non, pas du tout. Il est possible de les mettre en oeuvre immédiatement.

je suis charlie © jeeper je suis charlie © jeeper

Vous avez lu l'article ? Justement il répond à la fin de votre commentaire !  Il est  bien , cet article, car il tente de nous montrer qu'il existe un aspect  politique, voire même assez théorisé. Différence pouvoirs émir /sheikh. Rétablissement d'une position, d'une influence, qu'occupait  l'Empire ottoman au sein du monde islamique avant sa chute, etc.  Différence entre pouvoir religieux et politique  en sunnisme (ce qui a longtemps fait croire que le sunnisme était plus apte à la Séparation des pouvoirs que le chiisme) est sous-entendue . Donc cet article met à mal certains a prioris ("djihadisme" essentiellement religieux, coupé d'un réel historique).

Juste une question : je vois mal que les Frères musulmans, dont Ramadan serait le moins éloigné (litote?), soient sur les lignes de Daesh. Du coup il est compréhensible que Ramadan ne soit pas estimé par les adeptes du "Djihad".Même politiquement. Il me semble que les Frères musulmans voulaient passer par la politique "classique" , élections, etc.  N'est-ce pas ce qui les différenciait d' Al Qaida ? Fortes chances qu'ils soient ennemis. Non?  Coran ou pas Coran .

C'est politique.

Vraiment génial....et résume l'arnaque islamique sur le paradis dAllah!!

Exact, tout ceux qui sont musultans doivent obéir au Coran et imiter le prophete...et certaine gros malins vont nous dire qu'il faut tenir compte du contexte....He bien non!! Les premiers qui ont essayés , les mutualistes au neuvième siecle, avec El Farabi, El Kindy ont étés balayes et sont ultra minoritaires, on les retrouve aujourd'hui avec Chebel, mais le texte coranique ext incréé, intemporel, et ne peut être changé...De plus la taqqya autorise le musulman a mentir lorsqu'il est minoritaire pour mieux ensuite instaurer son ideologie mortifaire, le prédicateur Ramadan, les deux ramadans...Tarik et L'autRe le suisse sont des parfaits sous marins des frères musulmans , il est impossible de contextualiser les versests du Coran.....

d'autre part des recherches actuelles, Gallez, Olaf, Urvoy, Premare, Déroche.....montre que la genèse  du Coran s'étale sur deux siecle, et que la revelation coranique est l'arnaque des quinze derniers siècles, çes études devraient être enseignées dans nos lycees et universités, afin de lutter contre la propagande islamique.....et on ne voit rien venir de çe cote la...

taper votre moteur de recherche: Gallez ou Olaf...

 

 

article très intéressant...merci

En fait, le bon sens, dans nos campagnes, a longtemps consisté à punir lourdement le violeur (parfois pendu, parfois chatré) ETà foutre une trempe (le père) à la fille en estimant que si elle s'était mieux comporté, "ce" ne serait pas arrivé. Bon, c'était des gens qui n'avaient pas notre niveau culturel, et tout ça.

En tout cas, Ptetmai n'invente rien : c'est bien Wolinski qui a dit ça, et aussi Delfeuil de Ton. 

Tout à fait d'accord.

D'ailleurs les juifs qui ont été exécutés par Koulibaly l'ont bien cherché eux aussi. Ils ont provoqué : ils ont osé être juifs ! Il ne fallait pas le faire !

Décidément Ptetmai est le roi ! (mais je en dirai pas de quoi.)

Bonne remarque ! 

( Perso j'avais compris depuis le début le jeu de Fourest et cie, ils avaient plus besoin de Kouachi coulibaly et pas du tout de Ramadan pour arriver à faire leur demonstration puante)

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

Avec des raisonnements aussi simplistes, Clopeau monte lui qu'il n'est pas l'imbécile qu'il voit en Caroline Fourest.

Allez, je vais l'aider un peu : il n'a a pas pire ennemi pour un intégriste chiite qu'un intégriste sunnite. Comment tu choisis ton ami là-dedans crétin ?

Que connais-tu du travail d'investigation formidable de Caroline Fourest sur Ramadan et les frères musulmans ? Apparemment rien, alosr cultive-toi avant de parler.

J CLOPEAU

« la courte présentation que vous faites de Tarik Ramadan montre que les (…) sont des imbéciles doublés, au mieux de malhonnêtes, au pire d'ignorants »

Eh bien, vous avez vite fait pour vous forger une opinion définitive !

Aussi inconséquent, dangereux, grave et dans la même veine que la pseudo « information » dont se prévalaient les récents tueurs...

 

Euh... René, je vous invite à verifier aussi qui des deux a deja ete accuse de diffamation!

Je vous encourage aussi a regarder le debat Ramadan / Fourest dans l'emission "ce soir ou jamais"... Edifiant de constater a quel point C. Fourest est tout sauf professionelle, pour ne pas dire plus...

Slts

PS: desole pour les accents mais j'ecrit depuis un clavier QWERTY :)

et vous, vous êtes un génie, bien sûr....

C'est vrai qu'une des conclusions de cet article, c'est qu'il présente Ramadan comme un modéré.

Belle construction intellectuelle, à mon sens peu convaincante (les extrêmistes et les fanatiques ont toujours condamné d'abord les un-peu-moins-extrêmistes de leur bord, plutôt que leurs vrais adversaires, l'histoire du XXème siècle regorge d'exemples), pour le présenter comme un "centriste", responsable, respectable...

Et puis, n'est-ce pas, ce Ramadan est forcément quelqu'un de bien, puisqu'Edwy Plenel n'a aucun scrupule à co-animer avec lui des débats publics !

Le "travail d'investigation formidable" de Caroline Fourrest s'est fait à coup de citations tronquées ou de fausses citations. Ramadan milite pour un "vivre ensemble" apaisé entre Musulmans (10% des Français quand même) et non Musulmans. Il nous dit, et il dit à ses corélégionnaires, que la première loi que les Musulmans doivent respecter est la loi de la République, et que cela n'est pas incompatible avec le respect des textes sacrés, à condition que l'on sache les interpréter à la lumière des réalités sociales d'aujourd'hui. En même temps, il demande à ce que l'on n'oblige pas les Musulmans à être invisibles, pas plus que l'on demande aux Catholiques ou aux Juifs d'être invisibles, autrement dit qu'il y ait un vrai respect mutuel des uns et des autres.

J'avoue ne pas comprendre pourquoi de hauts responsables politiques (voir les âneries que Sarkozy a pu sortir sur  Ramadan) ou des faiseurs d'opinion comme Catherine Fourest diabolisent  Ramadan, alors qu'il est un de ceux qui est le mieux à même de nous aider à construire une société de tolérance mutuelle, et ce, à partir de sa connaissance approfondie des grands textes de référence des Musulmans dont il sait, plus que tout autre, faire une lecture historicisée. Et j'avoue ne pas savoir si la position de ces gens là (Sarkozy, Fourest...) s'explique par une bêtise et une inconscience incommensurables, ou par un cynisme terrifiant.

Commentaire navrant.

Voir ma réponse à Moreau ci-dessus. Si les propos et les analyses de Ramadan ne vous conviennent pas, ce qui est votre droit le plus absolu, que ce soit à partir de ce qu'il dit (cassettes de ses conférences, dabats à la télé que l'on trouve sans difficulté sur You tube) ou de ce qu'il écrit, vous n'avez que l'embaras du choix, mais pas sur des "on dit", ou des ouvrages de seconde main surtout quand ils ont été écrits dans un esprit de polémique par des gens qui ne sont pas nédessairement de bonne foi. Aller aux sources, c'est l'impératif éthique de toute démarche intellectuelle, surtout dans un débat qui est l'objet de controverses.

Si c'est vous qui le dites ... c'est surement vrai...

perso, je me méfierais de l'interprétation personnelle des rêves des autres surtout quand  ils renferment un tel substrat idéologique et un tel pouvoir mediatique ! ainsi du reste que de leurs fantasme ou idée fixe à caractere obsessionnel et me contenterais de la réalite vraie et vérifiée.... Ramadan n'est l'objet que de procès d'intention quand CFourest a été prise en flagrant délit de desinformation ( et pas qu'une fois ) 

Bon allez ... Bon après midi.

Il se trouve que je suis allé aux sources, et que ses propos et ses "analyses" (que je trouve un peu superficielles, et qui souvent plus des arguments d'autorité que des analyses), ainsi que ses réponses toujours fuyantes aux questions gênantes (jamais une réponse claire par oui ou par non, mais toujours "si ce que vous voulez dire c'est... , alors...", pour éviter d'exposer franchement ses vraies positions, ce qui ferait voler en éclat sa posture de "modéré"), ne me conviennent effectivement pas.

Et merci pour vos leçons d'"éthique", encore que cela me paraisse un bien grand mot.

" aux souces " mazette " ! Votre sharîa ( petit chemin qui mène a la source) personnelle en somme .... Ne nous faites pas attendre plus longtemps et dites nous lesquelles Svp... !! On prend conscience par l'article de PPuchot a quel point les "sources" peuvent être empoisonnées a l'intérieur meme de ce qu'on appelle l'islam... Si vous ajoutez à ces méli-mélo les propagandes effrénées dont vous ( et moi ) sommes victimes par medias ( non neutres) interposés .... Et la complexité initiale du sujet pour les plus grands savants eux mêmes.... (. 16 ans de traductions pour JBerques.... Qui s'est senti obligé d'ajouter le sous titre " essai de traduction " en dessous de son Le Coran") on ne peut qu'être admiratifs ... voila qu'en vrai prophète la verite s'est révelee a vous par une source miraculeuse Mais que vous garde pour vous ?! 

 

Désolé Clopeau, mais les seules personnes que je considère comme progressistes "ici" ou "là-bas" sont les humanistes, laïques, féministes et qui sont oppposés notamment à la peine de mort. Je ne vois vraiment pas pourquoi je trouverais progressistes "là-bas" des gens que je trouverai ultra-réac "ici". C'est une forme de racisme que je ne partage pas.

Pour moi, tous les êtres humains se valent et doivent bénéficier des mêms droits,  "ici" ou "là-bas".

PS Tu as bien compris évidemment que quand je parle de là-bas, je parle des pays ou ce sont les tenants du prophète qui réussisent à imposer plus ou moins leur loi. 

Ben justement, je l'ai déjà vu !

Ramadan, sous un discours très policé et très "enfumeur" masque (tente de masquer) un intégrisme religieux qui n'a pas grand chose à envier à celui de civitas et autres ramassis ultra-réac qu'on a vu dans les rues l'an dernier.

Sa position refusant de condamner totalement et définitevement la lapidation est à cet égard tout à fait signicative.

C'est une position aux antipodes de l'humanisme qui de mon point de vue est la base de tout progressisme.

Ramadan est opposé à la peine de mort et, ipso facto, à la lapidation. Il l'a dit, redit, reredit, mais il n'est pire sourd...

PS Vous me tutoyez. Où nous sommes nous donc connus? Ecole primaire? Lycée? Service miiltitaire? Fac? Ancien collègue? ancien camarade?

Je commence à mieux vous comprendre. Vous voulez, y compris sur des questions fondamentales, des réponses par oui ou par non. Foin de la précision, foin de la subtilité. Vous êtes un adepte des raisonnements binaires. Avec vous, pas d'herméneutique :  ce texte là veut dire ceci, et pas autre chose, point final ; pas d'interprétation , pas d'interrogation, pas de commentaires. Comment expliquez vous alors que les traductions des grands textes, religieux, littéraires, philosophiques    doivent être de temps en temps reprises, qu'une traduction ne chasse pas l'autre et qu'aucune n'épuise le sujet?

Je me contentais de répondre à mon interlocuteur en reprenant son expression, pour désigner les "sources" dont il parlait lui-même. Si vous lisiez avant de dégainer vos commentaires...

Votre ouverture d'esprit, vos avis nuancés et votre respect de ceux qui ne partagent pas vos avis font plaisir à lire...

Les questions auxquelles je faisais allusion sont celles qui lui sont posées sur sa position sur tel ou tel point, non sur l'interprétation des "grands textes".

Mais, visiblement, "l'interprétation, les interrogations et les commentaires" ne sont intéressants pour vous que quand ils vous confortent dans vos certitudes, que je vous laisse bien volontiers, avec votre herméneutique dont vous savez de source sûre qu'elle m'est totalement étrangère, puisque par définition je suis loin d'avoir votre niveau sinon je serais d'accord avec vous. Mais comme je suis enfermé dans mes raisonnements binaires et incapable de subtilité...

Continuez donc à échanger entre zélotes, confortablement, sans remise en cause - et sans moi, ce qui ne vous gênera pas.

 

 

Conernant le tutoiement, je suis investi engagé dans des tas de milieux associatifs, sportifs, mutualistes syndicaux, j'ai exercé une profession où le tutoiement étaient de rigueur y compris jusqu'au dirigeants nationaux (sauf le milieu professionnel). Je ne connais le vouvoiement que dans dans les moments très officiels et/ou insitutionnels. Le tutoiement n'est donc pas chez moi une quelconque familiarité, encore moins de mépris ou de j'menfoutisme, c'est le mode ordinaire d'échange.

Nous ne sommes, ni anciens camardes d'école, ni collègues, mais nous débattons, tout simplement.

Pardon mais ceci est tout simplement faux  (Et on attend toujours les mêmes sur la condamnation des échanges avec l'Arabie saoudite)

La preuve : http://m.youtube.com/watch?v=hbay0FO8qCQ

Ce ne sont pas les pays occidentaux en tant que tels mais certains de leurs nationaux qui, au demeurant, copinent avec d'autres nationaux non-occidentaux. Merci de ne pas considérer les pays comme un tout homogène et de respecter le particularisme de chaque individu. À défaut, il s'agit d'une atteinte à notre intelligence. 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Enfin quelqu'un qui dit quelque chose de sensé ici. Bravo.

oui bravo axel

Exactement... ! Fallait abattre Ramadan a tout prix sinon, la démonstration risquait de prendre l'eau....

Aux clair : ce sont des groupuscules politiques ( jusque là ca va ?) de création recente (vous suivez ?) qui veulent le pouvoir et n'ont rien à faire de L'islam ni des musulmans " canal historique " qu'ils s'empressent de massacrer.

Une des preuves de ceci est que leur premier souci, ( çela vous a t il échappé ?) partout où ils arrivent est de détruire toutes traces artistiques, culturelles, écrites ou construites témoignant de l'histoire et de l'Islam.... 

A ce sujet : http://www.franceinter.fr/emission-interception-aux-antipodes-du-salafisme-le-soufisme-1

Très intéressant. On est effectivement dans le contre-espionnage et l'univers para de l'anti-subversion avec les infiltrations dans l'Etat, la dissémination de l'ideologie de la terreur, l'organisation logistique, l'armement, le filtrage, etc.

 

On retrouve aussi tout le savoir-faire et mécanismes sectaires : pensée/clivage rigide bien/mal et vision dualiste du monde; imaginaire diffusé fondé sur l'angoisse, la terreur, à travers un discours apocalyptique et infantilisant; des signifiants/signifiés ayant pour effet de contrôler, y compris l'identité, à travers un processus d'identification au groupe et à la "loi supérieure" (sois comme si, ne sois pas comme cela) et une grande violence symbolique liée à cette loi du Père. Il en resulte un discours de la culpabilité, du repentir et du châtiment.

 

Tout étranger au groupe ne respectant pas la Loi est alors considéré comme un ennemi et la simple critique censurée. L'autre différent est tout simplement dénié. Selon le degré de conformisme, tout ordre de l'Autre/Autorité/Loi apparaissant comme légitime sera exécuté (Milgram). 

 

Des nombreux mouvements sectaires ont recours à ces formes de manipulation qui consiste à jouer sur les affects (angoisse, désir) et les névroses (conflits psychiques) des gens. Ce qui est intéressant, c'est que la finalité du discours est identique à l'idéologie du grand complot véhiculée par l'extrême-droite à l'étiquette judéo-chrétienne (FN, Riposte laïque, Boutin, etc.) mais aussi chiite : non à l'ONU, non au pluralisme, non à la loi de l'Etat décidée par des individus autonomes.

 

Non au vivre ensemble, voilà ce qui est signifié par les nihilistes autoritaires qui ne font qu'attaquer les gouvernements (et les citoyens) en les terrorisant et en les divisant, tout en évinçant les réels perturbateurs et les réelles failles démocratiques.

Tout à fait d'accord avec vous Alexandra; à la connaissance le premier homme politique à avoir laissé tomber le politiquement correct est Malek Bouthik qui parle d'islamo fachistes....

dans la prolongation de l'approche sectariste, pourquoi ne pas interdire les salafistes dans notre république laïque ?

Il faut lutter contre le terrorisme et les salafistes (à la base un courant de pensée) qui ont été armés n'en n'ont pas le monopole. Les courants sectaires dépassent les clivages religieux et d'ailleurs, à l'international, ils s'entendent très bien, y compris pour le lobbying anti-ONU et anti-libertés civiles et politiques.

Ça me fait vraiment penser à "Apocalypse Now"...  En tout cas, un article très intéressant pour un athée comme moi... C'est le côté "politique" de ces fous qui m'intéresse. Après, il ne faut pas non plus oublier les causes de leur développement, notamment en Irak. La (re)lecture de la Stratégie du Choc s'impose, au moins pour alimenter le débat et ne pas se laisser "bercer" par les va-t-en guerre qui ne vont pas manquer d'alimenter la machine (très rentable !) de l'économie de guerre...  En tout cas, je ne regrette jamais mon abonnement à Médiapart ! Merci.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Merci pour cet article pédagogique qui me permet d'y voir un peu plus clair .

Moi je fais rien pour envenimer le jeux . Si vous parlez de Total ou de nos gouvernements , inutile de mouiller les Francais , on  a pas voté pour ca . 

Les decideurs ne font rien pour calmer le jeux et nous on ne sais pas encore les arreter nos Jihadiste de la finance mondilisé 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Le vote sert mais ne se suffit pas, encore faut-il s'intéresser, critiquer, proposer et contrôler le contenu de nos lois, en interpellant les représentants élus. C'est ça le lobbying. Il est vrai que le vote de citoyens irresponsables ayant besoin d'appartenir à un groupe et de s'en remettre à l'autorité d'un chef pensant, ne sert en aucun cas la démocratie mais le fascisme.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

La politique est le reflet des personnes et la loi, le reflet de la morale. Les simulacres proviennent de la place que nous leur laissons. La démocratie est un exercice permanent et son émanation historique récente. Alors c'est bien de déballer tout le pathos institutionnel mais encore faut-il proposer individuellement en assumant la maîtrise de la loi. À défaut, c'est le renoncement et l'inutilité. Ne pas voter est un non-sens politique, un acte irresponsable qui est le reflet d'autre chose... 

Bien dit.

En un mot: "On a les politiciens qu'on mérite".

-

Dans un pays où les citoyens sont libres de s'exprimer et où ils ont la faculté de demander des comptes à leurs élus avec un droit de critique, de contrôle et de sanction, oui. 

Ne pas voter est un non-sens politique, un acte irresponsable qui est le reflet d'autre chose... 

reflet de quoi ?

Pouvez-vous envisager que certains considèrent que dans certaines conditions, C'est voter qui est un non sens politique ?

Reflet d'un rejet et d'un renoncement de soi. Dans quelles conditions est-ce un non-sens de donner sa voix?

Entendu (au sens propre)

Le moment où le vote annule, remplace, épuise toute vie démocratique, c'est à dire toute vie politique. Le moment où l'on découvre qu'il s'agit d'une illusion... Quand on sait que le vote devrait être un moment de décision collective, consécutive d'une activité citoyenne, l'aboutissement provisoire d'un débat.

Autre angle : le vote comme désignation du dirigeant, n'est pas le vote d'une décision, ni l'élection d'un représentant.

L'électeur devient le gogo qui balaie les routes sur laquelle ses élus roulent carrosse.

Sentez-vous que l'on puisse considérer ce genre de vote comme l'expression même du renoncement ?

Pour ma part, je ne voterai jamais pour un délégué non révocable, et non issu de mon milieu, au sens qui ne connait pas ma vie, qui ne la partage pas.

L'éléction d'un représentant de l'oligarchie est un acte contre soi.

 

 

Entendu aussi. Mais le désenchantement ne doit pas laisser la place au néant. Au contraire, il peut être le fruit de quelque chose...

 

Le vote de representants élus est nécessaire. Le tirage au sort ne résoudrait aucunement les éventuels problèmes de collusions et de corruption mais otterait plutôt tout pouvoir de sanction de l'électeur par le vote.

 

L'élection, "l'amour élu", implique une responsabilité de l'élu vis-à-vis de son électorat. Cela crée un lien, l'élu doit rendre des comptes et peut être sanctionné.

 

Le problème est que, bien souvent, après avoir voté, les électeurs ne font plus rien. Ils n'envoient aucune position/proposition à leurs représentants, ni ne contrôlent leurs politiques qui sont le fruit d'un lobbying.

 

Les électeurs doivent dialoguer, s'organiser autour de projets communs et défendre leur position en faisant du lobbying auprès de leurs représentants élus et en sanctionnant par le vote le non respect du cahier des charges. À la manière d'action groups composés d'individus autonomes partageant des intérêts communs.

 

Pour cela, il faut réglementer le lobbying et son financement. Il faut aussi dénoncer les abus. Et c'est ce qui se passe dans la société civile, laquelle ne maîtrise pas encore tous les rouages de la démocratie dans la mesure où il s'agit d'un concept récemment mis en œuvre politiquement, eu égard à une longue période de l'histoire, à ses obstacles politiques et moraux et à l'évolution de la pensée.

 

Alors non, pour répondre à votre question, je ne considère pas ce genre de vote comme une forme de renoncement, bien au contraire, il s'agit de ne pas laisser la place à d'autres idéologies bien plus autoritaires et meurtrières qui feraient reculer nos lois et notre morale. 

 

Le vote est necessaire, c'est ce que l'on en fait par la suite qui est bidon. Ne pas voter est par contre une forme de renoncement, d'évanouissement du Moi, de fausse sanction pour ne pas se faire maître de la loi, en se convaincant que tout est vain, prédécidé et en l'acceptant finalement. J'y vois une forme de dépression entretenue par des "gourous"...

 

Bien à vous.

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Moi je je suis pas du tout convaincu par le tirage au sort de nos représentants. Cela me parait être une fausse bonne idée pour résoudre le problème de la démocratie représentative.

Premièrement cela voudrait dire que l'aléatoire du tirage au sort assurerait une bonne représentation des électeurs, de leurs volontés, de leurs attentes, des choix qu'ils entendent voir mis en oeuvre. Ce qui évidemment serait rien moins que sûr puisque aléatoire...

Deuxièmement, s'en remettre à la chance pour cela, c'est justement ne pas vouloir assumer un choix, ne pas vouloir s'impliquer dans un choix, ne pas vouloir réfléchir, élaborer, construire... C'est, pour moi le contraire de la démocratie que de s'en remettre au hasard pour désigner ceux qui doivent nous représenter. 

Troisièmement, se retrouver "élu(e)" par le tirage au sort suppose un investissement personnel, un travail, une disponibilité que chacun n'est pas en mesure d'assumer ni n'en a d'ailleurs la volonté. En effet, malgré la détestable image que l'on donne des élu(e)s, réelle bien sûr pour un certain nombre d'élu(e)s qui dévoient cette fonction en professionnalisme à leur profit, pour un très grand nombre d'élu(e)s c'est un dévouement à la chose publique qui demande des sacrifices personnels. 

D'ailleurs sur ce point, si l'on fait le parallèle avec le tirage au sort des jurés d'assises, ce que je trouve une bonne chose, on voit le problème que cela pose à beaucoup de personnes qui se trouvent désignée par le sort, alors que ce n'est que pour un moment court dans le temps, sur une question bien bornée, juger en son âme et conscience de la culpabilité ou non d'une personne.... Quand on est élu, soit localement soit nationalement on aborde des questions bien plus vastes, bien plus complexes....etc...

Mais je ne dis pas du tout, par ailleurs que cela doit être réservé à une élite, professionnelle. 

La démocratie représentative, souffre avant tout du fait que les élu(e)s ne rendent pas compte de leurs actions, ne sont pas contrôlés par les citoyens, ne sont pas révocables, n'ont pas un statut qui fassent qu'ils restent proches de ceux qu'ils représentent.

C'est tout cela qu'il faut changer, avec aussi, et c'est le plus important, une éducation citoyenne pour que les citoyens se mèlent, au jour le jour des affaires qui les concernent, en deviennent acteurs, et codécideurs, avec donc aussi du temps et de la disponibilité pour cela. 

Nous passerions ainsi d'une démocratie représentative à une démocratie participative, donc à une meilleure démocratie. 

Bon, je suis un peu sorti du sujet de l'article, quoique, cette question de la démocratie se pose de manière forte dans les pays arabes, où justement, par l'instrumentalisation religieuse de l'islam, c'est bien d'imposer une gouvernance sans contrôle démocratique du peuple qui est en jeu. Et ce sont bien des forces ultra-réactionnaires et fascisantes qui veulent imposer un mode de socièté par la contrainte religieuse, par la force et la violence criminelle. 

Le tirage au sort est une idée populiste pour crédules, vendue par des tyrans modernes et leurs idéologues comme cette cloche, l'économiste de la complot-sphère qui poste ses élucubrations sur Youtube. Chouard, le couard qui laisse choir le choix (Répétez-le très vite).

 

Le tirage au sort n'empêche aucunement la corruption, les collusions et complaisance. Ni la tyrannie. Il induit un mépris des représentants élus et de nos institutions (du principe même d'élection) et une méfiance des élites éclairées, on comprend pourquoi quand on sait qui le prône (milieu ultra-conservateur à la sauce ancien régime, anti-bourgeois éclairés).

 

Le tirage au sort décourage, en outre, tout esprit critique, demande de compte et, son corollaire, le pouvoir de sanction par les individus. Le tirage au sort n'a jamais empêché les tyrans athéniens d'exister, le référendum (démocratie directe) non plus. On l'a vu avec Napoléon III plébicité par le peuple grâce aux médias.

 

Le tirage au sort n'évincera pas, non plus, l'influence médiatique sur les tirés au sort. On le voit bien avec les jurys populaires des Assises et les catastrophes que peuvent provoquer les médias sur des jurés qui réfléchissent avec leurs émotions en s'écartant de la loi.  

 

Il faut des élites éclairées (économistes, haut-fonctionnaires, philosophes, juristes), des spécialistes/techniciens et des électeurs autonomes, critiques et vigilants, voilà ce qu'il faut. Pas des tirés au sort qui débarquent et qui, de toute façon s'en foutront, puisqu'ils n'auront pas de comptes à rendre. 

 

Le tirage au sort est un truc d'enfants, ceux qui vont à la Kermesse, qui tirent les rois sous la table en espérant avoir la fève et qui, s'ils ne l'ont pas, ne mangent pas le gâteau. Le tirage au sort, c'est quand on ne veut pas avoir à choisir et à prendre ses responsabilités. Il y a d'autre façon pour un citoyen de s'exercer à la démocratie.

 

Bien à vous.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Pardon, je n'ai pas lu l'intégralité de votre commentaire. Je me suis arrêtée, dès le début, au passage contenant une grossière erreur sur la description du fonctionnement de nos institutions. Image véhiculée qui n'est pas sans rappeler la caricature élaborée par le mouvement pour la VIeme, décrivant notre régime comme un présidentialisme absolu.

 

Non, en France, le gouvernement ne "décide" pas la loi. Il détermine une politique et propose un texte, lequel peut être élaboré après consultation de différents acteurs qu'ils s'agissent d'organisations ou d'experts. À cette étape, il est déjà possible d'intervenir et de transmettre des positions.

 

Le texte de loi passe ensuite au parlement devant nos élus qui décident de la loi, à travers 2 chambres (assemblée et sénat). C'est à ce moment que les organisations, syndicats, associations et différents acteurs de la société civile peuvent intervenir. Tout est public, y compris les travaux des commissions.

 

Il est très étonnant que vous soyez tombé dans la caricature et votre point sur les textes importants pour les Français est, encore une fois, erroné et teinté de populisme. Vous êtes dans la dissimulation et rétention volontaire d'informations.

 

Les textes impactant réellement les citoyens ne sont pas tant l'âge du départ à la retraite et la durée légale du travail, mais la reprise en main de leur système démocratique : lois sur l'évasion fiscale et sur les transactions financières transfrontalières (notamment en matière d'armement), lois anti-trusts (notamment pour la presse) et régulation du lobbying avec l'institutionnalisation d'actions de groupe citoyennes (contrôle du financement).

 

Il convient également de revoir les règles du subventionnement qui se fait au détriment des ménages et des PME mais profite à de grands groupes transfrontaliers qui ne paient pas d'impôt. Répondre aussi au chantage organisé par certains lobbyistes par une interdiction d'accès à la commande publique et au marché. L'UE est le 1er marché de consommation au monde... La situation de l'emploi serait alors différentes, notamment par le rétablissement d'une situation concurrentielle acceptable pour les PME.

 

Alors bon, le ressassage et l'entretien du passé, les dissimulations, le discours angoissant, les ennemis imaginaires, ça ne va pas prendre longtemps. Croyez-moi. Les citoyens ne sont pas dupes.

Je n'ai jamais défendu le TAS. Je l'ai même critiqué fermement.

Mais les membres de l'oligarchie n'auront jamais ma voix, jamais, et nous sommes des millions dans ce cas.

Le politique, oui. Le remplacement de la citoyenneté par le vote, aucune chance. Il ne s'agit pas d'accepter du tout. Il s'agit encore moins de se rapprocher de leaders charismatiques quels qu'ils soient. Il s'agit aussi de ne plus se prêter à ce faux semblant de démocratie.

Je vous propose de réfléchir sous cet angle : ne croyez-vous pas que nos positions sociales respectives entrent pour une bonne part dans cet échange ? Vous rendez-vous compte qu'il est possible que je n'aie rien à perdre, comme de millions d'autres. Les nuances politiques entre les oligarques, n'ont aucune espèce d'effets sur ma vie et celle des miens.

Ah mais pour le TAS, je ne parlais pas de vous. C'était une ouverture sur un sujet de réflexion qui a été largement diffusé sur Mediapart, notamment par les partisans du mouvement pour une VIeme république.

 

Pour le reste, je n'ai pas de remarque particulière, chacun prend ses responsabilités. Je note cependant que vous m'opposez une position sociale que vous ne connaissez d'ailleurs pas, vous êtes donc dans l'entretien de clivages imaginaires.

 

Quant aux menaces, elles ne prennent pas sur moi. Elles sont faites pour exciter la foule et provoquer la meute autoritaire. Il ne faudra pas se tromper dans le calcul de "ne rien avoir à perdre" avec des millions d'autres (comme vous y allez...) au regard de l'autoritarisme qui en résultera.

 

Vous le savez parfaitement. C'est sans doute le pire mais sans doute aussi que votre position sociale réelle vous permet de vous en protéger... Moi aussi, cela tombe bien! Bien le bonjour aux oligarques autoritaires et à leurs appuis financiers. 

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Très bon article !

Avec T. Ramadan, j'en étais restée à sa demande de moratoire sur la lapidation...

Je ne connaissais pas sa démarche de rendre l'Islam plus libéral et plus en phase avec le monde occidental.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

La lapidation figurait déjà dans l'Ancien Testament... Non ???

Les trois religions monothéistes restent, pour moi, "des sectes qui ont bien réussi".

Si tout le monde pouvait penser comme moi...

Mais voila, ce n'est pas le cas !

Un jeune sur cinq, selon N.V.Belkacem, n'a pas respecté la minute de silence... C'est énorme !

On fait quoi ???

Si T.Ramadan, comme le dit l'article, prêche un Islam plus libéral, s'il progresse sur cette voie, alors peut-être (je me pose la question...) reste-t-il un interlocuteur valable.

Parce que ni vous, avec vos termes pour "les" désigner "pauvres colonisés", ni moi, qui rejette les religions parviendrons à les raisonner !

Bonne nouvelle, je partage tout à fait ton analyse sur les trois religions.

Bien évidemment, je ne compte raisonner personne !

Mais débattre et dire ce que je pense, sans consession, défendre mes droits y compris sans concession, ça je compte bien le faire.

Ne serait-ce que parece que faire la moindre concession à l'obscurantisme et à la barbarie ne peut conduire qu'à davantage d'obscurantisme et de barbarie. Cette leçon, l'histoire nous l'a apprise tragiquement.

Je pense qu'en leur temps et à leur tour les peuples opprimés par la religion musulmane, notamment leurs femmes et les jeunes, feront ce qu'il faut pour s'émanciper de cet obscurantisme. Tout comme nous, nous avons réussi à remettre la chrétienté à sa place (plus ou moins !). Et que ce travail, nul ne peut le faire à leur place.

ce n'est qu'un ruse de frère musulman pour favoriser  l.implantation de l'islam en France, cette ruse appellée takquia en arabe autorise le fidèle à mentir aux mécréants, mais rassurez vous des qu´ils seront majoritaires les musulmans établiront la charria et même Plenel l'islamophile du site sera invite à ce convertir....

Question au passage : que peuvent nous dire les sympathisants FN des accointances notoires (et quasi familiales puisque parrain de sa fille) de Le Pen avec Dieudonné se proclamant "Charlie Coulibaly" ? Une grande fierté sans doute ?

PS :quelqu'un peut m'expliquer comment faire pour que les photos ne débordent pas sur le post suivant ? Merci !

Il suffit d'agir sur la taille de la photo qui apparaît dès que l'on valide l'URL de l'image. Généralement je divise les 2 chiffres par 2

 

Merci !!

j'ai l'impression qu'il y a comme une confusion.

Bien sur, les terroristes de terrain sont des analphabetes endoctrinés désocialisés. Mais les gens qui les endoctrinent et les financent savent très bien ce qu'ils font, et la religion est le cadet de leurs soucis !

J'ai dû mal me faire comprendre car je partage la même idée que vous !

Mais oui bien sur ... Sifaoui .... D'aucuns disent qu'il emarge chez les militaires algeriens .. En tout cas il a avec ses petits camarades Val et Fourest , reussi a jeter le discredit en France sur Tarik Ramadan ... Et vous essayez d'en remettre une couche Denain avec votre

 Ramadan dont la chaire est sponsorise par le Quatar   .. 

Le terme exact serait une des chaires ... Car Tariq Ramadan a egalement  une chaire d'études islamiques contemporaines à l'Oriental Faculty de l'Université d'Oxford et est également attaché au St Antony’s College, de la même université (à partir du 1er septembre 2009)7et il est aussi chercheur (Senior Fellow) à l'université de Doshisha (Kyoto, Japon).

Pas un mot par contre de vos bons amis Sifaoui , Val ,Fourest sur la sponsorisation de fait de la nebuleuse Alquaida par la secte Wahhabite ... Il est vrai que c'est la  "religion " officielle de l'Arabie Saoudite , pays qui fait partie de nos grands alliés n'est ce pas , dans la guerre contre le terrorisme..

Une petite précision, le but c'est l'état islamique sut toute la planète.....y compris la France éternelle!'

On s'en fout, pour l'instant on est Charlie, le code du travail on verra plus tard

Oui, les abonnés de MDP n'en ont rien à foutre, l'essentiel pour eux est de protéger la religion,pour beaucoup, ce qui est complétement antinomique avec les idées de gauche.

Ce sont devenus des grenouilles de bénitier. J'ai trouvé une photo d'abonné:

grenouille-benitier.jpg

 

 

 

Je me marre tout seul, pourtant je n'avais pas envie de rire, j'ai du travail.. je crois que c'est Putamole ou Plumomole,je ne sais plus très bien, à moins que ce soit Potos ou la Parigrotte.

2011-10-06-copie.jpg

Cet article intéressant tombe dans l'anecdotal. Dans les années 50/80, notre occident a financé l'Islam radical (anti-communiste athée) contre le staliniste, forme impérialiste déviante perverse du communisme.Prenant exemple sur ce qui avait marché en Indonésie, nous mîmes Khomeiny au frais, le fîmes revenir en Iran, pour qu'il broie la gueule des gauches iraniennes qui avaient mis le Shah, ses chiottes en or et sa Shabanou aux oubliettes.Puis Ben Laden. Toute la mayonnaise prit sous la forme d'une sauce guévaristo-barbo-islamo-khoméinyste qu'on est en marche (longue) de payer.

je suis charlie © jeeper je suis charlie © jeeper

Je donne juste une info...pourquoi déconseiller ?

L'analyse politique est fine mais je la trouve par trop abstraite. Les terroristes qui ont commis leurs crimes en France sont trop frutses pour être concernés par cette analyse. Les Kouachi ainsi que Coulibaly sont des simples instruments. Leurs trajectoires socio-psychologiques dramatiques ont servi (à mon sens) une action declenchée de loin pour servir des enjeux certainement rationnels bien que cachés à la majorité des citoyens. Il s'agit sans doute d'une affaire du même tonneau que les attentats liés à Eurodiff.

Ces terroristes n'avaient même pas été formés en profondeur. S'il s'agissait de fanatiques très convaicus, ils auraient mis en pratique leur soi-disant volonté de mourir en martyr l'arme à la main. Or, ils n'ont pas réellement cherché l'affrontement dès qu'il y avait un vrai risque.

"Il s'agit sans doute d'une affaire du même tonneau que les attentats liés à Eurodiff."

Pouvez vous préciser ?

"ils n'ont pas réellement cherché l'affrontement dès qu'il y avait un vrai risque."

???

 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

En effet ce n'est que de la politique et de la revendication politique, rien d' autre.

L' islam est une couverture qui arrange les deux intégrismes...

 

Sur la genèse du plan ( instrumentaliser l'islam contre le nationalisme arabe ) et sa stratégie....:

http://www.michelcollon.info/Charlie-Hebdo-chercher-a.html?lang=fr

Bonsoir,

Vous avez une conception bien limitée de  la religion (croyances, culte, pratiques individuelles) pour dire, après l'auteur de l'article d'ailleurs, que le djihadisme est plus politique que religieux. C'est bien parce qu'on s'est dés-habitués de la dimension politique du religieux (politique au sens de : pouvoir d'imposer des règles à une société entière, et au sens de jeux de pouvoirs) qu'on dissocie dans ce mouvement les deux dimensions, religieuse (des textes, des interprétations, des croyances... y compris dans l'au-delà, etc.) et politique : la volonté de créer un Etat islamique et d'imposer l'islam à tous. (une théocratie quoi !)

Donc svp un peu moins d'ignorance sur ce qu'ont été nos religions, aujourd'hui limitées dans leurs prétentions de pouvoir social et même bien sécularisées (ont accepté la laïcité et le pluralisme religieux).

merci.

Je recommande le point de vue de Nassurdine Haidari, ancien élu PS à la mairie du 1 er arrondissement de Marseille et ancien imam. http://www.huffingtonpost.fr/nassurdine-haidari/charlie-hebdo-terrorisme-islam_b_6463024.html

 

tiens ce matin je me disais qu'on allait enfin parler d'autre chose.

que nenni, c'est reparti pour un tour.

L'artcile va déplaire à Philippe VAL, Caroline FOUREST et bien d'autres. Tariq RAMADAN serait "ostarcisé" pour ses positions sur les droits des palestiniens et non pas pour ses théorires fondatrices et originales sur "les musulmans dans la laïcité". Attention MEDIAPART vous touchez aux commerces de nombreux visages du PAF! 

Autant je suis d'accord avec votre post précédent, "le djihadisme est un mouvement politique et non religieux", autant je ne vois pas pourquoi ça ferait soudain de Tariq Ramadan un gentil modéré inoffensif..?

Cher Axel.J

Je n'ai pas dit que monsieur T.RAMADAN est gentil ou méchant. J'ai fait remarquer qu'il est "diabolisé" pour ses positions contre Israël pour lequel P.VAL et C.FOUREST ont perverti CHARLIE HEBDO en un organe de propagande.  

Avez vous connu T.RAMADAN en dehors de la présentation qui lui est faite sur les télé? Avez vous lu l'un de ses livres? Ma connaissance de l'Islam me permet d'estimer la densité de son effort intellectuel, sans précédant, pour une pratique musulmane parfaitement compatible avec la laïcité. C'est pourquoi il est apprécié chez les musulmans de l'occident qui veulent pratiquer leur foi en harmonie avec la société européenne dont ils font partie. Méthodique, il va voir les juriconsultes (OULEMAS) de l'Islam pour valider ses réfléxions. C'est pourquoi ses thèses sont devenues crédibles et écoutées.

 

Les catholiques avaient l'inquisition. Les musulmans ont les djihadistes, qui se croient investis du droit de tuer ceux qui seraient des mécréants ou des "blasphémateurs" (nous revenons au Moyen-Age! Quel mot détestable!)

Les religions fomentent ces intolérances. Il ne suffit malheureusement pas de s'indigner en brandissant notre laïcité. Savent-ils ce que c'est seulement que la laïcité, ces fous de Dieu ou d'Allah. . Et s'ils le savent, ils n'en veulent pas. Alors? Faut-il se laisser imposer l'interdiction de rire de leur ignorance et de leur bêtise? Faut-il s'interdire de caricaturer Mahomet, Jésus Bouddha ou les symboles de la religion israélite. Non! Il ne faut pas se laisser censurer par ces prétendus chasseurs de blasphèmes. Ce ne sonr pas ces imbéciles qui brûlent les drapeaux français et incendient les églises qui doivent nous intimider...

Soyons libres et areligieux. La religion est une drogue dure!

Amen.

Merci pour cette analyse. Les djihaddistes ont donc leurs cravounas, leurs sarko-valls et leurs bauers-fouks. Bien. Il va falloir passer à la sociologie de ces bazars, du genre "morphogénèse d'une mafia" (1). Par exemple 

http://www.intelligence-complexite.org/fr/cahier-des-lectures/recherche-dune-note-de-lecture.html?tx_mcxapc_pi1%5Baction%5D=noteDetail&tx_mcxapc_pi1%5BidNote%5D=763&cHash=c909a972c7ab1e28be5070bc0f301f09

(1) secte, "parti", "banque", "entreprise" capitaliste, totalitarisme, "église", "école"...
  • Nouveau
  • 17/01/2015 22:21
  • Par

Oui, merci aussi. Les djihadistes ne sont pas des "fous", ils ont leurs raisonnements, ce qui est quand même assez rassurant. Finalement, on est frappés par le côté marxiste-révolutionnaire de leur prose, dans son côté systématique (et imbuvable).

On attend un prochain article pour mieux comprendre pourquoi ce genre de délire raisonné est apparu dans les sociétés arabo-musulmanes de la fin du XXe siècle, ce qui permettra aussi d'envisager sa fin.

"Finalement, on est frappés par le côté marxiste-révolutionnaire de leur prose, dans son côté systématique (et imbuvable)." RigolantBouche cousue

+1

( on peut attendre je crois.... !)

Votre question de fond que vous cernez très justement, est bien abordée sur Mediapart dans d'autres articles et billets de blogs.

Le présent article traite d'un sujet spécifique.

moi je pense que si. Les crises mystique ou d'identité non que peu de lien avec le social c'est une excuse bidon à mort. L'excuse mediapartienne habituelle.

Une des têtes pensante française d'al quaida au yemen était un ingénieur catho converti trés bien payé qui est devenu u  grand specialiste des explosifs. Mais comme il en avait dans le ciboulo il l'ont pas envoyé se faire buter sur le terrain lui.

Ils préfére envoyer le bon prolo debile comme kouachi. 

 

Vos propos se contredisent entre eux :

« Les crises mystique ou d'identité non que peu de lien avec le social c'est une excuse bidon à mort. »
« Ils préfére envoyer le bon prolo debile comme kouachi. »

 

Très bon article. Mais je n'approuve ni n'aime votre censure, et votre mentalité à censurer les billets qui ne sont pas dans votre ligne éditoriale. En tant que citoyen, et être humain amoureux de la liberté d'expression et pacifiste, ça me choque, votre comportement à l'égard du billet que vous m'avez censuré sans donner aucune explication. Je me suis fait déférencer mon billet de blog sur ce site intégriste du Qatar: http://blogs.mediapart.fr/blog/duduche/160913/moi-president-de-la-republique-jinstaurerai-la-charia Voila mon billet originel, merci si vous pouvez le faire circuler.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
http://www.checkupdown.com/status/E403_fr.html Introduction Le serveur Web (exécutant le site Web) pense que le flux de données HTTP envoyé par le client (ex. : votre navigateur Web ou notre robot CheckUpDown) était correct, mais que l'accès à la ressource identifiée par l'URL est interdit pour certaines raisons. Cela indique un problème d'accès fondamental, qui peut être difficile à résoudre étant donné que le protocole HTTP permet au serveur Web de donner cette réponse sans donner de raison. L'erreur 403 est donc l'équivalent d'une couverture « NON » du serveur Web - sans aucune discussion autorisée. La raison de loin la plus commune de cette erreur est que la navigation du répertoire est interdite pour le site Web. La plupart des sites Web souhaitent que vous naviguiez en utilisant les URL dans les pages Web de ce site. Ils ne vous autorisent souvent pas à parcourir la structure de répertoire de fichiers du site. Par exemple, essayez l'URL suivante (puis, cliquez sur le bouton « Précédent » de votre navigateur pour revenir à cette page) : http://www.checkupdown.com/accounts/grpb/B1394343/
  • Nouveau
  • 17/01/2015 23:07
  • Par

Petit rappel de ce qu'écrivait Renan parlant d'Omar ibn al-Khattâb,  le Saint-Paul de l'Islamisme selon lui.

"Si la chaleur d’un tempérament impétueux s’attachant avec frénésie à un dogme, afin de pouvoir haïr à son aise, doit s’appeler foi, Omar a réellement été le plus énergique des croyants. Jamais on n’a cru avec plus de rage, jamais on n’a dépensé plus de colère au nom de l’indubitable. Le besoin de haine amène souvent à la foi les caractères entiers et sans nuances, car la foi absolue est le plus puissant prétexte de haine, celui auquel on s’abandonne avec le plus de sécurité de conscience "

C'était comme si rien n'avait  changé depuis 15  siècles et  il ne faut pas sous-estimer les menaces que font peser sur nos libertés essentielles tous ces fanatiques haineux endoctrinés!

 

Merci pour cet citation. Saint Paul était un drôle de coco !
A noter que cela s'applique aussi à la foi en la croissance et la compétitivité.

à vous et à Renan

Omar Ibn Alkhattâb était le dirigeant le plus juste, le plus modeste et le plus proche des pauvres qu'a connu l'humanité durant son histoire. Il vivait comme tout le monde, accessible de tous. Grand réfromateur c'est lui qui a organisé l'Etat.

Il a garanti les libertés des croyants non musulmans.  Il a décliné l'invitation du patriache de jérusalem pour prier au sein de l'Eglise afin d'éviter que les musulmans, après lui, en fassent une habitude ce qui offenserait les chrétiens. 

Il a pratiqué l'égalité entre les citoyens et aboli l'esclavage. Oumar Ibn Al-khattâb était l'Amour, il pleurait  les personnes fragiles estimant qu'il est personnellement responsable de leurs conditions.

Et il guérissait  les écrouelles ?

Et les Perses ils en pincent aussi pour Omar?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_d%27al-Qadisiyya

 

"Le besoin de haine amène souvent à la foi les caractères entiers et sans nuances, car la foi absolue est le plus puissant prétexte de haine, celui auquel on s’abandonne avec le plus de sécurité de conscience "

C'est pour ça qu'on devrait en rester à la colère (quand on peut).

L'honneteté intellectuelle réclame de donner sa source.... Des traductions fort nombreuses et fort mal intentionnées circulent bcp ces derniers temps...

Mais citation pour citation puisque vous aimez ca, en voila une autre, d'un esprit plus éclairé que le votre ( et que le mien !) et qui va vous plaire :

Anatole France : 

« Le jour le plus funeste de l'histoire : […] le jour de la bataille de Poitiers, quand, en 732, la science, l'art et la civilisation arabes reculèrent devant la barbarie franque. »

Comme quoi vous voyez chaque époque a sa mode... Et ses sourçes d'informations...

Juste je vous rappelle que les arabes ont combattu le message et le messager de l'Islam avant les perses, tous comme les turcs. Cela n'enlève rien aux qualités exceptionnelles de l'homme qui n'a jamais porté de haine ou de rancune. 

tiens un islamiste deguise en franchouillard !! V

Je ne vois guère que l'inspecteur John McLane. Il est un peu vieillissant, mais expérimenté.

Vous publiez une fatwa sur sa fille, et en 2h10, il vous nettoie le bal.

Sinon on prend le R.E.D. Parce que C'est mieux à deux.

Les Dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez, et c'est la mort, la mort, toujours recommencée... 

 

 

Laissez donc les Dieux sur l'Olympe, au ciel ou aux abysses, ils sont la beauté imaginaire. Les seuls dieux connus sont enfermés dans le corps des hommes assoiffés de sang, de pouvoir ou d'argent dont l'esprit qui devrait les sauver, à cette soif s'y embrume et s'y noie en même temps que leurs adversaires ou leurs victimes. Ils n'aiment pas la vie mais l'ivresse du malheur. Dans cette course fatale, les optimistes sont devant, les pessimistes trébuchent dans le fossé creusé par les premiers.
S'il est des Dieux invisibles, ils sont au spectacle, accoudés aux parapets, pleurants ou ricanants, s'ennuyant parfois ! Ils n'ont rien à faire, les hommes se chargeant de la scène, des coulisses, des costumes, des couleurs, du jour et de l'obscurité. La souffrance n'est pas pour eux.
Les hommes peuvent imaginer un paradis qu'ils n'ont jamais goûté contrairement à l'enfer. Dans l'Enfer, ils sont déjà les maîtres

C'est biau.

bio-.jpg

Merci pour ce petit compliment, même moqueur.Innocent

Ne pas vouloir être musulman est déjà un blasphème. Pire encore, l'apostat, ne plus vouloir être musulman.

La différence sérieuse, énorme et fondamentale, est : qu'est-ce qu'on fait des infidèles.

De le regretter à les assassiner, il y a un monde immense.

Les infidèles....à lire cette chronique le sort du croyant n'est guère plus enviable. 

http://www.liberte-algerie.com/chronique/je-cherche-un-seul-musulman-sur-cette-terre-229

A découvrir dans cet article une incroyable liste des courants de l'islam ! 

 

Djihad : Politique ou Religion

Repérer une démarche plus politique que religieuse, ou le contraire, est une erreur européocentriste, ou plutôt laïcocentriste. Les deux sont intimement imbriqués. L'islam n'est pas uniquement une métaphysique, un organisation des rites et des cultes, vision chrétienne. L'islam comporte aussi en profondeur et en pratique, une dimension sociopolitique.

C'est pourquoi, les djihadistes sont vécus plus douloureusement encore par les musulmans. C'est eux qu'ils emmerdent le plus.

J'ai rendez-vous mardi prochain avec le mollah Omar : avez-vous des questions à lui poser ?

الكثير من الأسئلة و الاستفسارات يطرحها المجاهدين على جيش الإسلام الأسئلة و الاستفسارات يطرحها المجاهدين على جيش الإسلام الكثير من الأسئلة و الاستفسارات يطرحها المجاهدين على

Qu'il rende l'oeil qu'il a piqué à Le Pen !!!!

J'ai rarement vu une telle décrépitude du débat. Lamentable. Du nivellement vers le bas, ça tourne en rond, ce n'est pas constructif, on serine lamentablement les mêmes élucubrations pathétiques sur l'Islam, la religion, la laïcité, comme si la mort des Charlies était un fait représentatif relevant du religieux (de l'imaginaire).

 

Il s'agit d'un problème politique impliquant des mouvements sectaires (jouant sur les affects et névroses de personnes vulnérables), l'armement et les transactions financières opaques des nébuleuses d'extrême-droite à l'international et ce, grâce à leur système de non-loi et leur lobbying.

Vous avez toutes les réponses, qu'appelez vous débat ?

Un débat constructif entre personnes de bonne vonlonté pour arriver à un projet commun. A défaut, ce sont des ébats numériques névrotiques, fruit d'un réseautage de trolls de l'extrême, ces petits fantasins aux techniques paramiltaires (sabotage, paralysie des débats, etc.). On reconnait bien sûr les techniques asseliniennes, complosphéristes proches du FN. Vous aimez les quenelles Fantie ?

Je me sens toute petite, mais je suis contre la dictature du grand capital et de l'opium des peuples. Je veux encore croire que nous pouvons en déduire toutes les conséquences logiques. Notre unique force c'est notre nombre. Contre le Tafta et toutes les régressions sociales. Cette barbarie marchande et guerrière. Et toutes les saloperies qu'ils font dans nos contrées. Quant au climat, n'en parlons pas, les Charlies savent bien, nous vivons dans un monde barbare.Mais néanmoins intéressant puique nous sommes vivants. Ils nous volent, chaque jour ils nous volent.

Restons debout et ensemble et nombreux.

 

 

J'ai trouvé l'article très intéressant, fouillé. Une comparaison me trottait dans la tête : "Mein Kampf" d'A. Hithler et cela ne mérite certainement aucune comparaison puisque non basé sur une idéologie de guerre sainte. Mais l'esprit de domination pour l'instant ciblée me fait penser au "nazisme"

La question d'un djiad "politique" et non d'un djiad "intérieur" (tourné vers soi par l'application des rites) me semble primordiale en tant que choix d'un émir homme de pouvoir s'improvisant à l'occasion en prédicateur au lieu d'un théoricien coranique qui tente de donner du sens et paraît plus modéré.

Il me semble inutile de revenir sur l'Histoire car nous représentons une force internationale  qu'on le veuille ou non, c'est comme ça et face à la barbarie à part prendre en interne des mesures  préventives politico-économiques en réduisant les inégalités, éducatives et pédagogiques pour que cela ne s'aggrave pas, c'est un travail très long et tout le monde devrait s'y mettre.

Bref, sans un changement de politique économique européenne, je ne sais pas comment nous pourrions financer plus d'enseignants tout en leur rendant l'autorité, augmenter leurs rémunérations une bonne fois pour toutes (moins payés qu'en Allemagne) avant de leur demander de s'impliquer dans ce que la République a raté depuis 50 ans.

Enfin, cette névrose "de culture" qui se développe souvent chez l'enfant déraciné confronté à deux discours opposés : celui républicain de l'école et celui disqualifiant des parents ayant des conditions de vie difficiles... Les embûches ne manqueront pas sur le chemin des études puisque la discrimination au faciès est, malheureusement toujours d'actualité.

La cellule familiale, si elle est fragilisée par l'absence d'autorité parentale devient la porte ouverte à la délinquance sans distinction d'origine, et les prisons l'école de toutes les dérives.

A mon humble avis, le problème n'est pas seulement français, européen, il est mondial...

Leurs objectifs:

1/ lutter contre le colonialisme qui soutient des régimes apostats

2/ fonder un état aux lois islamiques.

ils discutent ensuite des moyens pour y parvenir, il ne faudrait pas oublier que les militants que l'on dit islamistes maintenant étaient pour les plus anciens qui ont influencé leurs jeunes des militants politiques souvent révolutionnaires anti-impérialistes et qu'ils ont vécu ce que nous avons vécu, que cette stratégie était une impasse pour notre génération, qu'ils ont vécu notre impuissance, l'évolution de nos propres militant dans le carriérisme affairiste et politique comme un abandon et puisque leur discours ne prenait pas ont cherché ce qui pouvait faire écho à leur révolte contre les injustices qui leur étaient faites.

la france a commencé, au mali les islamistes n'avaient rien fait (le djihadiste interrogé), ça rejoint le premier article de Mediapart dénonçant une invasion imaginaire publié alors que la population (musulmane) fuyait leurs exactions avec leur avancée.

ça rejoint aussi Onfray "la france pratique en balançant des bombes sur les musulmans une politique islamophobe", par ses propos il ne différencie pas la lutte contre le terrorisme de la lutte contre les musulmans. On peut être d'accord avec lui que la défense des intérêts du fric, des zones d'influence amènent à projeter les armées très loin de leurs bases, mais de là à affirmer que c'est islamophobe, c'est juste comme l'entré en guerre des USa contre le Japon après Pearl Harbor pour protéger les voies de communication sur le pacifique, une guerre impérialiste contre un impérialisme naissant, celui du fric occidental individualiste contre celui de l'islam qui serait plus secourable et partageux. Le souci pour cette personnalité dite de gauche c'est qu'il en ait oublié le terme.

ça rejoint ausssi Plenel sur parler d'ennemi intérieur c'est stigmatiser tous les musulmans.

Allez pour rigoler une bourde d'Onfray, la preuve que la religion chrétienne est violente et anti-sémite c'est que jésus chasse à coups de fouets les marchands juifs du temple, oubliant au passage que Jésus est juif, un juif essenien, certes, mais juif. Mais onfray l'anarchiste libertaire qui comprend qu'avec ce monde idolatrant le fric on puisse vouloir une spiritualité veut bien être contre le fric à condition que ce ne soit pas violent, je le laisse à ses incohérences, comme si le monde du fric ne reposait pas sur la violence. Je préfère le dessin dans Charlie Hebdo de l'ouvrière pakistanaise  rescapée sans doute de l'effondrement de son entreprise disant devant sa machine àcoudre je suis charlie, ça dénonce au moins la mascarade de ceux qui veulent ne pas voir leurs propres crimes pour mieux dénoncer ceux des autres. De plus Onfray qui veut bien de la spiritualité ne veut pas d'enseignement du fait religieux dans les écoles, l'on comprend qu'il défende son ignorance lui qui ne distingue pas l'idée de religions avec ce que les hommes organisés en font au travers de l'histoire.

Bref coincé entre Zemmour Onfray Houellebecq et d'autres il va falloir apprendre à réfléchir par nous-même.

Un ami juif m'a dit ça sert à rien de combattre ici, ils ont déjà gagné, donnons lui tort et combattons, un combat qui n'est pas engagé est le seul combat qu'on est sûr de perdre, même si pour celà il faudra combattre sur deux  fronts, le libéralisme et la violence aveugle attentatoire à nos libertés, même si parfois on a la sensation que c'est la même chose.

Au moins quitte à mourir on vivra ainsi jusqu'au dernier moment la tête haute.

Onfray anarchiste? Gauche libertaire et epicurien  oui!!

Frères Kouachi

DANS CE CENTRE ÉDUCATIF GÉRÉ PAR LA FONDATION CLAUDE-POMPIDOU, ON N'AVAIT PAS LU LE LIVRE :

Le livre pour le changement éducatif :

POUR UNE ENFANCE HEUREUSE

Repenser l'éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau  Catherine GUEGUEN 

Préface de Thomas d'ANSEMBOURG :

« Lorsque vous aurez lu ce livre, vous ne regarderez plus l'être humain comme avant... »

Dans le monde entier, les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins essentiels de l'enfant. Elles prouvent qu'une relation empathique, aimante, est décisive pour permettre à son cerveau d'évoluer de manière optimale, pour déployer pleinement ses capacités intellectuelles et affectives.

Le cerveau des enfants et des adolescents se révèle très vulnérable : toutes les expériences ont un impact majeur sur sa structuration. Les relations avec les parents ou l'entourage façonnent l'intelligence cognitive et relationnelle de l'enfant, et détermineront son comportement affectif, notamment sa capacité à surmonter le stress, à vivre ses émotions. Toute forme de maltraitance, de violence même apparemment anodine, perturbera le bon développement de son cerveau, de son affectivité, avec parfois des dommages irréversibles.

Catherine Gueguen nous fait partager ces découvertes neurologiques saisissantes, les explique avec clarté. Elle les illustre de nombreux cas cliniques, et propose des conseils éducatifs pour les parents ou les professionnels. Afi n de donner la chance à l'enfant de devenir un jour un adulte libre et heureux.

Voir la vidéo de Catherine Guéguen 

Catherine Gueguen est pédiatre à l'Institut hospitalier Franco-britannique (Levallois-Perret) depuis 27 ans. Spécialisée dans le soutien à la parentalité, formée en haptonomie et en communication non violente, elle anime aussi des groupes de travail pour les médecins, psychologues, éducateurs, sages-femmes sur l'aide et le soutien à apporter aux parents.

Le magazine :  La R-évolution éducative

http://www.printemps-education.org/pour-une-enfance-heureuse

http://pepsmagazine.com/

 

 

haptonomie : c'est quoi ?

C'est la science des relations, des interactions, des affects au sens du ressenti. L'art de l'empathie.

Texte très intéressant qui, à mon sens, montre qu'il nous faut jouer sur plusieurs registres :

- une fermeté sans faille vis à vis d'esprits totalement pervertis par la haine religieuse. Pas trop le choix devant des individus qui sont persuadés qu'ils rejoindront le paradis en tuant des "mécréants".

- la réapproriation de nos espaces républicains (écoles, lieux culturels, espaces publics...). Application au pied de la lettre, sans timidité mal venue, des lois sur l'égalité des sexes, sur la laïcité.

- la réaffirmation de l'esprit des Lumières, partout et à tous les échelons de responsabilité. Le nôtre pour commencer.

Nous n'avons pas fait tout ce chemin pour le remettre en cause parce qu'une bande de tarés a pour référence des textes pré-moyennageux. Qu'étaient-ils avant de devenir des tueurs de journalistes de dessinateurs, de flics et de femmes ? D'après ce que j'entends, des délinquants. Je comprends qu'il ne soit pas facile d'être un jeune issu de l'imigration (pas toujours d'ailleurs) dans des quartiers difficiles où le chômage frappe plus qu'ailleurs. Mais cela ne les excuses pas. Ce serait leur enlever la responsabilté de leurs actes. Et visiblement, ils les assument et les revendiquent. C'est à la base qu'il faut réinvestir le débat trop longtemps délaissé par peur, par lassitude, par soucis de tranquilité. Combien de directeurs d'établissements scolaires ont minoré les actes d'incivismes, violents, contraire à nos valeurs ? Et pour quelle raison ? Eviter de faire des vagues au niveau de l'académie ? Ne pas gonfler les chiffres ? Ne pas être embêter par la hiérarchie rectorale ? J'ai été membre d'un CA de collège. J'ai entendu ces arguments. Et, on recule, on recule, toujours un peu plus, encore un peu, c'est pas grave, hein ? Et bien si, c'est grave. On le voyait venir depuis plusieurs années et aujourd'hui, ça nous pète à la figure.

M. Hollande a dit que l'islam, comme la judaïté, était compatible avec notre république. Je suis d'accord, mais il y a des principes sur les quels on ne peut pas, on ne doit pas transiger.

"on recule", comme vous dites, depuis plus longtemps que vous croyez : quand j'étais au lycée ("républicain et laïque") dans les années 1980, certains de mes professeurs ne s'embarrassaient pas avec la laïcité pour faire du prosélytisme catholique. Dans leur classe. On ne leur disait rien. Aujourd'hui, tous sont devenus "européistes" et adhèrent donc  à l'idée que la laïcité, c'est ce qui se fait en Europe, mais pas en Tuquie. Et je vous épargne les couplets que vous connaissez par cœur sur l'histoire officielle de notre pays. Bref, la laïcité, ce serait... le christianisme. Vous êtes entrés sans même vous en rendre compte dans la logique de la guerre de civilisation.

  • Nouveau
  • 18/01/2015 09:09
  • Par

Comme le nazisme, une idéologie malade qui permet aux pervers psycopathes paranoïaques de s'épanouir.

Article intéressant. Qui malheureusement n'explique pas pourquoi les hommes en noir ont eu par leur comportement une signature d'extrême-droite, si ce sont bien les frères Kouachi. Qui confirme cependant que, dans leur cas comme dans celui de Coulibaly, nous avons eu affaire à trois paumés facilement manipulables. Qui ne nous éclaire malheureusement pas sur d'autres questions : si c'est bien "Al-Qaïda en péninsule arabique" qui a organisé ces attentats, qui étaient les cadres qui dirigeaient les frères Kouachi sur place ? Et Coulibaly ?

Bref, pour intéressant qu'il soit, cet article n'apporte d'eau qu'à un seul moulin : ces assassins n'ont pas d'organisation sur place, ils sont livrés à eux-mêmes, et donc le problème c'est bien l'existence de l'islam et d'individus vivant sur notre territoire mais susceptibles de par leurs oriigines d'adhérer à l'idée d'une réaction violente contre la politique agressive de la France en Afrique du nord.

Mais alors, encore une question : pourquoi Charlie Hebdo et pas l'Express ou Le Point ? Question embarrassante, n'est-ce pas ? Car Charlie Hebdo, ce n'est ni l'apostat ni l'ennemi proche. Sauf peut être pour l'extrême droite...

Il y avait cet aspect déjà dans le nazisme : Pas d'organisation hiérarchique des ordres. Une sorte d'anarchie où chacun doit se débrouiller pour agir de façon à ce que le furher soit content. Un commandement général. Là c'est Dieu.

Charlie, c'est le désirant, capable de jouir malgré (ou delà) de la frustration. C'est l'ennemi absolu du soumis. Celui qui tient Dieu par la barbichette. Effrayant de liberté.

La manière de définir Tariqa Ramadan est très légère pour un chercheur, à vous lire on dirait que Ramadan est un gentil modéré libéral. Alors que c'est un intégriste.

http://www.huffingtonpost.fr/mohamed-sifaoui/tariq-ramadan-nest-ni-charlie-ni-flic-ni-juif_b_6448888.html

Mohamed Sifaoui : « L'artificieux Tariq Ramadan qui se laisse complaisamment affubler du titre totalement absurde de "musulman modéré" vient de nous apprendre qu'il "condamne" les attentats mais que pour autant il n'est pas Charlie. »

So what ? Tariq Ramadan dit qu'il condamne le terrorisme ... Perso, je lui en fais crédit et m'interdis d'entourer sa condamnation de guillemets, car ce serait pur procès d'intention, voire procès en sorcellerie.

Amalgames, procès d'intention, sophismes ... Etant anticlérical de naissance, je m'interdis de refuser aux musulmans le droit de se dire modérés (sans guillemets), ni aux cathos (dont intégristes) qui condamnent sans réserve ou guillemets les crimes du terrorisme catholique et apostolique, de l'Inquisition à Vichy. Et je m'interdis de coasser à l'unisson du bénitier médiatique, d'autant que certaines grenouilles en odeur de sainteté radio-télévisée ne sentent pas la rose, comme vous l'avez fort justement fait remarquer sur votre blog.

Charles Melman, psychiatre et psychanalyste, écrit dans son dernier livre publié (Les paranoïas) qu'aujourd'hui la place du Maître (c'est un concept tiré des séminaires de Jacques Lacan) est occupée par l'objet, et je pense qu'il désigne par là l'objet de consommation proposé par le capitalisme comme l'horizon indépassable pour le désir. C'est un bien mauvais maître, l'objet de consommation, car il vous laisse entendre que la pleine satisfaction est possible, ce qui est faux, comme tout consommateur l'éprouve au quotidien. Inversement, me semble-t-il, le djihad est pour le sujet pris dans ses filets un impératif qui lui offre une structuration totale : plus n'est besoin de faire l'effort d'orienter son désir sur un projet particulier conçu dans une relative liberté, ce qui est souvent douloureux (choix entre maints possibles, échecs, concurrence des tiers ...) : en djihad, les textes des cheiks et des oulémas vous prennent en charge, les émirs vous donnent une feuille de route, et la mort au bout est le couronnement du processus (statut de martyr de l'Islam). Il s'en conclut que le maître islamique devient pour le capitalisme un concurrent très dangereux, car l'offre du premier est beaucoup plus complète et satisfactoire que l'offre du second (puisqu'il est à la mode de parler de politique de l'offre).

Et il n'est pas sûr que la liberté soit si désirée. Elle peut être ressentie comme trop lourde. Beaucoup préfèrent renoncer à l'émancipation.

Mais il y a aussi un aspect que je voudrais souligner : Je vois comme un désir de faire fusionner le symbolique et le réel. Préferer les bénéfices de sa propre mort, n'est plus une mort du désir, mais la mort réelle. Tous les désirants, dans leur capacité à supporter la frustration, deviennent des ennemis.

C'est comme une voie de subversion du sujet, prise à l'envers. Je ne suis plus rien que la main armée de Dieu. Plus de conflit. L'ennemi est bien l'ennemi intérieur.

J'ai écouté hier Michel Onfray chez Ruqier.

En tant qu'athée il rappelait que l'on peut faire de l'angélisme mais que les faits sont tétus. Les textes "sacrés" contiennent bien des horreurs appels aux égorgements dans le coran. Et le probleme de l'interpretation ne se pose pas. Les djihadistes sont tout assi fondés que les musulmans pacifistes à y lire les lignes qu'ils préferent.

Quand St Paul dit "que les femmes se taisent dans les assemblées", On se dit que si ce n'est pas vraiment revendiqué par la hierarchie catholique, C'est appliqué à la lettre. Les curés, ceux qui prechent sont des hommes.

On peut saisir des textes djihadistes. Les religieux sont au pouvoir. In God We Trust.

 

Oui, la religion est totalitaire par essence. Totalitaire au vrai sens du mot : elle régit avec simplicité la totalité de la vie : le spirituel, le social, le politique, le privé, le familial...

L'islam est une religion laïque, d'une certaine façon. C'est à dire hors clergé.

1) provocation: à quelle provocation s'étaient donc livré les  clients de l'hypercasher . Quand bien meme charlie eut dessine le prophète , des images dessinées par les persans(iran)existent depuis des siècles.

2)des raté : tous à peu pres le meme profil, anciens dealer(je rapelle qu'un dealer est quelqu'un qui vend de la drogue à la sortie des écoles)déscolarisés,ignares,obtus,et en plus menteurs et tricheurs essayant de donner un semblant de sens à leurs vie à travers ce qu'ils savent faire : le mal(un peu mélo je vous l'accorde)

3)tariq ramadan : comme pour nos hommes politique, avec les beaux discours,les promesses etc, il arrive un moment ou la question se pose : peut-on lui faire confiance ou pas?.................huuuuummmm...........j'ai comme un doute

 4)le problème des musulmans actuellement est à mon avis qu'il y a toujours plus musulmans que musulmans qui sera à son tour débordé par plus musulmans etc etc etc.......

5)le fossé culturel : ou différence, je pars bientot pour le japon,la chose pour moi essentielle que j'apprends est comment fait-on au japon et pendant que j'y serais,  ben....je ferai comme eux.la france est un pays laique! hé oui! en france on fait comme ça!!!!! ceux qui n'en sont pas contents,qu'ils aillent vivrent ailleurs....

6)biz à lassana(j'espère que l'orthographe est bonne)musulman qui a sauvé des juifs et que je suis heureux et fier d'avoir pour compatriote

7)biz à tous

  • Nouveau
  • 18/01/2015 12:07
  • Par

Intéressant , merci

Athées encore un effort pour comprendre l'Islamo-guévarisme.

 

Il y a une dimension critique, portée par les djihadistes, que révèle les documents trouvés chez les assassins, et qui n'est mise en avant, par aucun de ceux qui se croient athées ici, c'est la haine des idoles "FMI" et "OMC", c'est à dire la haine de la superstition concurrente: l'Economie.
Ce qui veut dire, que les islamistes radicaux «guévaristes», identifient bien l'Economie comme ce qu'elle est, c'est à dire une superstition, ce que la plupart des "athées" partiels occidentaux, sont loin de percevoir.
Cette prise de conscience, est enterrée sous les conneries de leur propre superstition, mais elle est bien réelle, et elle explique leur pouvoir de séduction, auprès des drop out, volontaires ou non,  de l'Economie.

En ce sens, ils se rapprochent de certaines hérésies chrétiennes, notamment les Dolmitiens, qui au nom de la pauvreté du christ, massacraient les riches.

Les Dolmitiens ont été liquidés par l’Eglise, première puissance financière de l’époque.

Les premières puissances financières d’aujourd’hui, sont les monarchies du Golfe, qui financent l’Islam radical, par conviction, par haine du Chiisme (identifié comme dangereusement populaire),  ou pour avoir la paix (chez elles).

Mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles ne professent aucun refus de l’Economie.

Pour l’instant, les courants qui identifient l’Economie comme une superstition, sont minoritaires chez les intégristes, encadrés et militarisés, mais semblent devenir importants, chez les islamo-guévaristes, partisans de la création de focos dans les territoire impies.

Les islamo-guevaristes, vont très rapidement devenir un danger pour les monarchies pétrolières, qui ont lancé un mouvement qui aujourd'hui es dépasse.

La «solution» viendra du coté ou on ne l’attend pas.
Mais cette "solution" menace tous les athées intégraux, Koufar de la supertition Economique.

PS: Que les Trotskistes ne se sentent pas confortés par ce texte, l'entrisme ne fonctionne pas plus, chez les musulmans que dans le PS.

Roaringriri

"les islamo-guévaristes, partisans de la création de focos dans les territoire impies.
"

focos ? je n'ai aps compris.

Une question sur votre théorisation : dans les territoires (de plus en plus nombreux) administrés par les djihadistes, quel est le système économique ? On sort du capitalisme ? Pour le remplacer par quoi (féodalité ? autre ?)

Je pose la question car votre terme islamo guévariste laisse entendre que le changement en question serait un passage vers une économie communiste.

Justement non, l'Islam n'a aucune rétention socialisante, au contraire, c'est une religion de marchands et de commerçants.
Je faisais la distinction, entre les étatistes (Daesh, AQMI, ou même BokoAram) qui ont des prétentions étatiques (Khalifat), et les chiens perdus sans collier, qui comme Guevara constatant l'immobilisation de la Révolution à Cuba et ailleurs (cf sa déclaration d'Alger, ou il finit par critiquer l'URSS), essayent de la semer ailleurs, en créant des foyers (focos).
Ceux là, contrairement aux premiers, qui tirent leurs moyens des monarchies pétrolières, tiennent un discours anti finance, sans aller jusqu'à l'anti capitalisme d'ailleurs. Et c'est ce discours qui attire quelques révoltés occidentalisés, mais économiquement marginalisés.

Merci de votre réponse.

Lien vers votre billet sur ce sujet :

Athées encore un effort pour comprendre l'Islamo-guévarisme (18 janvier 2015 |  Par roaringriri)

 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
  • Nouveau
  • 18/01/2015 12:37
  • Par

Pas lu tous les commentaires mais je suis toujours autant persuadée que c'est à l'école qu'on apprend à vivre ensemble, qu'on se confronte aux autres, qu'on écoute les autres, qu'on découvre d'autres façons de penser, qu'on devient tolérant.

Il y a sûrement dans ce milieu extrêmiste des religions -toutes- des bordeur-lignes, comme partout. Mais c'est sans doute une minorité qui peut devenir inoffensive si on est suffisamment en face.

L'école n'a toujours pas les moyens d'être émancipatrice.

M'sieur Hollande, quand vous parlez de l'esprit du 11 janvier, ça veut dire quoi ?? Et nous les personnels de l'Ecole républicaine, si on nous écoutait ??

Est-ce que cette charmante population désaxée ne devrait pas lire des BD pour apprendre la dérision?

Ceci demande évidemment une capacité à ne pas se voiler la face tant dans la population que chez nos politiques, en particulier chez notre fleur de l'éducation nationale qui tolère les femmes en burqa.

Oui, 

Le rire, déjà interdit dans le Nom de la Rose par le prieur givré, doit se transmettre. BD rigolotes dans les écoles, pratique de la satire, de la parodie et de la caricature. L'art moqueur, ses finesses, etc...

Entrainez-vous dés le plus jeune âge au foutage de gueule, surtout sur soi-même. The terrific sense of humour.

Je  partage la  désolation  d ' Obyone...si  peu  d ' intérèt  (  vu  le  nombre  modeste  des  commentateurs  sur  le  fil...)  pour  l ' excellent  article  de  Mauduit  sur  le  mauvais  coup  qui  se  prépare  contre  les  salariés  et  le  droit  du  travail  !!!!

 

Hollande-Valls compte sur ces évènements terriblement tristes pour redorer son blason. Mais il n'a pas envie de faire le lien entre sa politique et la misère des gens, politique qui fait largement le lit des extrêmistes de tous poils... Hollande-Valls ne changera pas. Tous les gens qui se sont montrés solidaires des Charlie prouvent que peut-être un jour, quelque chose changera. Peut-être...

Je trouve que l'interview du djihadiste qui s'est réjoui du massacre de Charlie-Hebdo et qui justifie tous les crimes passés, présents et à venir, est à lire avec soin car on y trouve les ingrédients de " La fabrique de la vengeance  aveugle de l’« humiliation » " dont parle Fethi Benslama dans son article, Le mouton qui blasphème :

http://www.manifeste.org/article.php3?id_article=302

Discussion sur cet article de Fethi Benslama, que publie Monica M., ici :

Le mouton qui blasphème

 

Vous avez tout à fait raison. Je ne crois pas  à des épi-phénomènes isolés, à de gens illuminés et radicalisés. Je crois que les musulman d'Europe désirent imposer la sacralité et la pureté de leur foi et de leur humanité. En conséquence tout le reste, qui n'est ni sacré, ni pur,  ne vaut pa peau de lapin et peut être sacrifié au hasard des djihadistes qui se présentent. Ce n'est pas franchement une déclaration de guerre, c'est justement un état internédiaire de takiya. Les attentats dureront autant qu'il y aura de liberté, de laïcité, d'égalité et de tolérence.

Il n'y a rien d'autre à attendre de ces gens-là. Et je souscris pleinement et encore à MARX : «La détresse religieuse est, pour une part, l’expression de la détresse réelle et, pour une autre, la protestation contre la détresse réelle. La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, comme elle est l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclut. Elle est l’opium du peuple…»

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • « Tous les djihadistes de notre époque sont d’accord pour tuer les civils occidentaux non-combattants, commente pour sa part le chercheur Romain Caillet. Ben Laden en a longuement parlé. » Les djihadistes considèrent que les civils des pays occidentaux sont en fait des combattants, parce qu’ils soutiennent les politiques de leurs chefs d’État que les djihadistes considèrent comme hostiles aux musulmans, en votant pour eux et en les soutenant dans leur engagement en guerre, comme c’est le cas pour la France au Mali, en Irak ou en Afghanistan.

 En d'autres termes, le fond de la tragédie du terrorisme vient du fait que les djihadistes prennent la "démocratie" au pied de la lettre bien plus au sérieux que ceux qui l'exécutent sous nos mandats, et peut être que nous-mêmes.

Si "à quelque chose malheur peut être bon", les horreurs hurlantes de ce moment sont au moins bonnes à poser des questions fondamentales, comme "qu'est-ce que la république" et "qu'est-ce que la démocratie"?

Ces questions ne se résolvent que dans la praxis du combat des classes pour la définition, la constitution et l'exécution éprouvée au réel du pouvoir de l'état, ce système d'exploitation dont notre R.F.V5 attend le patch international "tafta".

Ce patch issu des plus récentes recherches assurera la compatibilité de l'architecture R.F. avec les logiciels clients tiers d'usage contemporain conçus pour une production et une accaparation maximalisées de la valeur à frais réels d'investissement minimalisés.

Il semble que l'application de ce patch soit rendue possible par le considérable progrès des algorithmes de gestion des opinions et des comportements de masse, en particulier par les média et les partis politiques qui acceptent de s'y prêter ou choisissent de décider qu'ils ne peuvent pas faire autrement. Ces algorithmes ouvrent la voie de la conquête d'un grââl étatique jamais encore à ce niveau révé : l'effacement définitifs, à la fondation même de l'édifice, des blocs de code source écrits dans les anciens langages coopératifs redistributionnistes, dont la pesanteur peut ralentir considérablement les performances globales, ce qui hors de toute considération idéologique justifie qu'on en traite comme de programmes malveillants. Ces algorithmes pare-feu proprement révolutionnaires assurent une imunité presque parfaite du système à toute métastase en son sein du langage spécifique des blocs coopératifs redistributionnistes, en le réinterprétant dans son langage propre pour en appliquer la conversion à l'optimisation même de la performance d'accumulation de valeur privée qu'une pratique réelle de la coopération et de la redistribution ne peut qu'amoindrir, voire éradiquer.

Et si la solution était, d'abord, de répudier Marianne?

Et pendant ce temps dans les clairières en blogs de Médiapart et d'ailleurs nous pépions comme des oiseaux dans la forêt. Je ne peux pas mesurer le poids politique réel de cette espèce de cacophonie aléatoire de choeurs de free-jazz, parfois si joliement harmonique ou si étonnamment dissonnante, mais c'est si bon et me semble si juste, même si c'est souvent pas beau!....

 

  • Nouveau
  • 18/01/2015 17:43
  • Par

L'Homme révolté !

Comment se révolter sans commettre ou justifier des meurtres ?

http://www.etudes-camusiennes.fr/wordpress/1951/09/19/l%E2%80%99homme-revolte-1951/

Tout le monde ne lit pas Camus .....

La révolte pour l'absolu et la sagesse etude ..(.WWW.étudier .com)

 Camus par ce mouvement indique la quête à poursuivre par l'homme,avec deux '' objectifs '' finaux, deux moyens de conserver une condition plus élevée. En effet, la révolte c'est agir, et cela doit se faire en quête de l'absolu, et de la sagesse, deux notions éloignées, mais que Camus cite comme les points finaux de son mouvement.

Camus montre sa quête d'absolu, en parlant plusieurs fois de ''Tout ou Rien '', de'' Tous ou Personne ''  et rejette tout ce qui pourrait se situer entre les deux. Il rejette la nuance ....

( si l'on prend l'exemple  ," le bien ou le mal " , c'est plutôt "le bien et le mal " ils sont indissociables .   certains penseront que c'est bien et d'autres que c'est mal  alors que ces pensées sont propres à chacun du fait de son éducation , son conditionnement , de ses peurs , des idées reçues ,de ses préjugés  et de ses croyances ,   d'ou l'importance d'en prendre conscience pour se transformer  et tendre vers  le meilleur  Le bonheur est là en chacun de nous alors que nous le cherchons ailleurs ! Zargos   )

quelle que soit le domaine, afin de ne pas se compromettre et donc de poursuivre des choix forts et affirmés. Il faut aussi savoir que cette recherche d'absolu, dans la fin, et les moyens l'amena à se brouiller avec les penseurs existentialistes

 Par l'absolu, Camus veut tout remettre à plat, et donc repartir de zéro dans une société avec des règles totalement différentes, et un abandon des positions sociales, des inégalités, de la hiérarchie quelle qu'elle soit, comme par exemple la fin de la relation entre le maitre et son esclave, afin d'adopter une position d'égalité absolue entre tous les hommes. Il met en garde cependant son lecteur, de l'écueil inverse, de ne pas passer d'un excès pour un autre, en inversant les rôles, en reprenant notamment la thèse de Hegel.

la thèse de Hegel.

(dialectique reprise par les skull and bones et de leurs adeptes . Zargos  )

Quel est le but que poursuivent la plus part d'entre nous ? Quel est notre désir le plus profond ? Dans ce monde agité, où tous s'efforcent, d'une façon ou d'une autre, de trouver une paix, un bonheur, un refuge, il est important, n'est-ce pas, que chacun de nous sache le but qu'il veut atteindre, l'objet de ses recherches. Nous sommes probablement, presque tous, à la poursuite d'une sorte de bonheur, d'une sorte de paix. Dans un monde où règnent le désordre, les luttes, les conflits, les guerres, nous voulons trouver un peu de paix dans un refuge. Je crois que la plupart d'entre nous ont ce désir. Et nous le poursuivons en passant d'une autorité à l'autre, d'une organisation religieuse à une autre, d'un sage à un autre.........

http://www.krishnamurti.be/francais/objet_recherche.html

 

La détresse religieuse est, pour une part, l’expression de la détresse réelle et, pour une autre, la protestation contre la détresse réelle. La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, comme elle est l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclut. Elle est l’opium du peuple.
L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence que formule son bonheur réel. Exiger qu’il renonce à une situation illusoire, c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions.

Marx. Critique de la philosophie du droit de Hegel

 

Oui, MG2, les financements !

On est un certain nombre à vouloir en savoir plus via des enquêtes journalistiques de qualité...

 

Les financements, les traficants d'armes, c'est plus délicat, c'est le domaine le plus secret du monde, demandez donc à Fabrice Arfi, Martine Orange et Antoine Peillon, par qui ces domaines d'investigation sont protégés!

(aïe, je vais encore me faire cataloguer complotiste...)

 

Comme ils doivent se marrer, les véritables responsables, de voir que des pauvres cassent la gueule des pauvres!

Le PEN et les DJIADISTES ---------------> Même combat  :   FERMER le clapet de la liberté de la presse dont Charlie Hebdo du Canard Enchainé et de Médiapart  ... 

Très bon article et très instructif merci !

  • Nouveau
  • 18/01/2015 21:37
  • Par

Amie d'enfance d'Hayat Boumeddiene, Maya* peine à croire à l'implication de la jeune femme dans les crimes de son compagnon Amedy Coulibaly. Elle l'implore de se livrer à la justice de son pays.


Elle n'a pas eu à attendre que son portrait soit diffusé par les médias. Le nom a suffi. « Lorsque j'ai vu que l'auteur du meurtre de Montrouge et de la prise d'otages de Vincennes s'appelait Amedy Coulibaly, j'ai su tout de suite que c'était le mari d'Hayat », souffle Maya*, 26 ans, l'une des meilleures amies de la désormais veuve du terroriste.

le probléme est que Mourad le beau frére de Cherif Kouachi à le même sentiment et un ami  de Coulibaly aussi ........comme si on ne parlait pas des mêmes hommes !

  • Nouveau
  • 19/01/2015 09:52
  • Par

"La détresse religieuse est, pour une part, l’expression de la détresse réelle et, pour une autre, la protestation contre la détresse réelle. La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, comme elle est l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclut. Elle est l’opium du peuple.
L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence que formule son bonheur réel. Exiger qu’il renonce à une situation illusoire, c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions".

Marx. Critique de la philosophie du droit de Hegel. 1843

  • Nouveau
  • 19/01/2015 13:24
  • Par

"chariaïque"

ou archaïque

car c'est la même chose

Cet article est un excellent travail de journaliste !

Ces jeunes étaient loin de l'image couramment répandue d'incultes fanatisés lancés contre des cibles.

Dans la foulée, il faut aussi lire l’article « Comprendre le djihadisme pour le combattre autrement » de Claire TALON (05 octobre 2014)

Ainsi de véritables débats, conflictuels,  ont lieu au sein du djihad.

Il faut les connaître : notre discours de principes style 3° république sur la démocratie et sur la laïcité n’est plus crédible.

Il est trop contredit par les inégalités grandissantes qui  maintiennent les jeunes  privés d’avenir.  Il a été trop contredit par la violence de ce que fut la colonisation. Contredit par les pratiques prédatrices de la finance néolibérale sur tous les continents, depuis plus de trente ans.

Nos pays veulent oublier, effacer  tout le négatif et veulent que les peuples continuent à faire comme s’ils aimaient notre image identitaire idéalisée (avec laquelle nous essayons de nous tromper nous-mêmes sur notre propre compte !)

Etablir un dialogue avec le monde d’Afrique et du Moyen Orient est urgent. Mais il nécessite un effort de vérité sur nous-mêmes pour les deux siècles passés et de réduire sensiblement les inégalités.

 

C'est pour des articles comme ça, à mille lieu des sottises habituelles du journalisme de connivence et d'abêtissement (pour ne pas dire de propagande), qu'on paie notre abonnement mensuel !

Les propos de l'intégriste religieux sont en effet éclairants pour comprendre la stratégie, les objectifs et les méthodes des ennemis de nos droits et de nos libertés. Le plus révélateur peut-être dans ses propos, c'est la haine et le mépris de cet intégriste à l'égard de tous nos compatriotes mulsumans, parce qu'ils sont aussi républicains que vous et moi. Et la seule chose que ce fanatique (intelligent et dangereux) ne dit pas, mais qu'on lit entre les lignes, c'est son véritable objectif : pousser, via des attentats visant toute la population française (leurs bombes et leurs kalachnikovs ne trient pas généralement pas entre juifs, musulmans, chrétiens ou athées, même si nos compatriotes juifs ont récemment payé un lourd tribut au terrorisme), au racisme et à la haine des musulmans. En bloc, et de façon à les pousser dans les bras des extrémistes. Il s'agit pour ces gens-là de pousser nos dirigeants à la politique du pire. Au vu de récentes déclarations, ils y parviennent plutôt bien, hélas. 

Les Français assez bêtes pour s'en prendre – en les insultant, en les suspectant en bloc ou en les discriminant (via des contrôles de masse au faciès par exemple !) – à nos compatriotes musulmans, font le jeu des terroristes intégristes.

En fait, même si c'est pour des raisons différentes, intégristes et islamophobes ont exactement le même objectif : créer artificiellement une pseudo « guerre de religions », ou de « civilisations », créer incompréhension et ressentiment, et ainsi affaiblir et diviser le peuple français !

 

 

Bravo pour ce travail de chercheur et ce relevé minutieux d'un paysage idéologique aux rapports aussi complexes avec le monde qu'il est intrinséquement conflictuel à lui-même. Cela démystifie le fantasme d'un Islam tout entier tendu dans la destruction et l'invasion de l'occident. Bravo, je l'enregistre en PDF et le garde sous la main pour le lire et le relire.

 

Merci.