Juncker aimerait que le Royaume-Uni change d'avis sur le Brexit

Par

Une fois qu'il aura quitté l'Union européenne, le Royaume-Uni pourra toujours faire usage de l'article 50 du traité de Lisbonne qui lui permet de faire son retour, a déclaré mercredi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, ajoutant qu'il "aimerait" que cela soit le cas.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) -