Monti dénonce des promesses électorales "irresponsables" en Italie

Par
L'ancien président du Conseil italien Mario Monti accuse les partis politiques de faire des promesses "irresponsables" dans le cadre de la campagne pour les élections législatives du 4 mars, qui ne peuvent selon lui que conduire au "désastre" si elles sont mises en application.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - L'ancien président du Conseil italien Mario Monti accuse les partis politiques de faire des promesses "irresponsables" dans le cadre de la campagne pour les élections législatives du 4 mars, qui ne peuvent selon lui que conduire au "désastre" si elles sont mises en application.