De Grillo à Di Maio, la mue du Mouvement 5 étoiles

Par Beniamino Morante

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une déclaration tiède, presque banale, et pourtant, elle a rapidement fait le tour du pays. Nous sommes le 6 février 2018 et Luigi Di Maio est invité à parler dans une université romaine : « L’Union européenne, c’est la maison naturelle de notre pays, mais aussi du Mouvement 5 étoiles. L’Union européenne, c’est le giron naturel dans lequel l’Italie doit continuer à développer ses relations économiques et politiques. » Jadis farouchement opposé aux “technocrates” de Bruxelles, le Mouvement 5 étoiles (M5S) se découvre donc européiste. C’est une des nouveautés apportées par Luigi Di Maio qui, pour se donner une chance de remporter les élections, a décidé de jouer la carte de la normalisation.