Facebook dit avoir supprimé 1,5 million de vidéos de l'attaque de Christchurch

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BANGALORE (Reuters) - Dans les vingt-quatre heures qui ont suivi l'attaque contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, Facebook dit avoir supprimé à travers le monde 1,5 million de vidéos de la tuerie qui a fait 50 morts selon un nouveau bilan.