A Harlingen, Texas, les ados migrants défilent au tribunal

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Harlingen (Texas, États-Unis), de notre envoyé spécial.-  Ce pourrait être un supermarché, une solderie d’accessoires pour cow-boys, un restaurant de zone industrielle, l’annexe du bâtiment de la « social security » situé juste à côté. Il se trouve que ce rectangle couleur sable, construction anonyme en contrebas d’une autoroute aérienne, est un tribunal : l’« Immigration Court » de Harlingen, une des dix que compte le Texas, l’État américain qui a le plus de cours administratives jugeant des dossiers d’immigration.