Nouvel accès de colère d'une fille du président de la Korean Air

Par
La police sud-coréenne a demandé une interdiction de voyager mardi à l'encontre d'une des filles du président de la compagnie Korean Air Lines, accusée d'avoir jeté de l'eau sur les participants à une réunion d'affaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SEOUL (Reuters) - La police sud-coréenne a demandé une interdiction de voyager mardi à l'encontre d'une des filles du président de la compagnie Korean Air Lines, accusée d'avoir jeté de l'eau sur les participants à une réunion d'affaires.