UE: LREM accusé de voter à rebours de la solidarité européenne prônée par Macron

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour Pascal Canfin, figure de la majorité présidentielle à Strasbourg, c’est une « polémique minable ». À l’inverse, pour Manon Aubry, co-présidente de la GUE (gauche unitaire européenne, dont LFI), « ce qu’il se joue ici est très important pour la suite ». Karima Delli (EELV) parle, elle, d’un « scandale absolu » et dénonce un « double discours » entre Paris et Bruxelles.