Bannon voulait mener une "guerre culturelle" en 2016

Par
Steve Bannon, ex-conseiller de Donald Trump, souhaitait mener une "guerre culturelle" en utilisant les données personnelles de millions d'internautes lors de la présidentielle américaine de 2016, a expliqué un lanceur d'alerte lors d'une audition mercredi devant la commission des affaires judiciaires du Sénat américain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Steve Bannon, ex-conseiller de Donald Trump, souhaitait mener une "guerre culturelle" en utilisant les données personnelles de millions d'internautes lors de la présidentielle américaine de 2016, a expliqué un lanceur d'alerte lors d'une audition mercredi devant la commission des affaires judiciaires du Sénat américain.