Vote au Burundi où le président pourrait se maintenir jusqu'en 2034

Par
Les Burundais ont participé jeudi à un référendum sur une réforme constitutionnelle qui pourrait permettre au président Pierre Nkurunziza, 54 ans, de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2034 mais qui risque aussi d'exacerber des tensions ethniques toujours fortes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BUJUMBURA (Reuters) - Les Burundais ont participé jeudi à un référendum sur une réforme constitutionnelle qui pourrait permettre au président Pierre Nkurunziza, 54 ans, de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2034 mais qui risque aussi d'exacerber des tensions ethniques toujours fortes.