Enquête russe: les démocrates accentuent la pression sur le DoJ

Par
Le président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants a annoncé jeudi qu'il envisageait de prendre des "mesures coercitives" pour contraindre le département de la Justice de lui fournir des documents après que l'Attorney General, William Barr, a ignoré son assignation à comparaître.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Le président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants a annoncé jeudi qu'il envisageait de prendre des "mesures coercitives" pour contraindre le département de la Justice de lui fournir des documents après que l'Attorney General, William Barr, a ignoré son assignation à comparaître.