Saad Hariri fuit à Paris

L'ancien premier ministre libanais Saad Hariri serait réfugié depuis une semaine à Paris, selon Libération.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'ancien premier ministre libanais Saad Hariri serait réfugié depuis une semaine à Paris, selon Libération qui explique que «les services secrets américains et saoudiens craignent que sa vie soit menacée» notamment par le régime syrien qui «pourrait organiser son assassinat dans le but de créer un conflit interconfessionnel (chiite-sunnite) au Liban. L'attention de la communauté internationale serait alors détournée et Bachar El-Assad pourrait mater comme il l'entend la révolte dans son propre pays au prétexte qu'il s'agirait là aussi d'une guerre civile.»