Chavez délègue une partie de ses pouvoirs

Par
Il n'y aura pas d'intérim, comme le souhaitait l'opposition, mais une délégation de pouvoirs. Hugo Chavez est arrivé samedi 16 juillet dans la soirée à Cuba, accueilli par Raul Castro, où il suivra une chimiothérapie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il n'y aura pas d'intérim, comme le souhaitait l'opposition, mais une délégation de pouvoirs. Hugo Chavez est arrivé samedi dans la soirée à Cuba, accueilli par Raul Castro, où il suivra une chimiothérapie.
«Je vais déléguer certaines décisions qui jusqu'à présent étaient miennes (...) au vice-président Elias Jaua et (au ministre de la planification et du développement) Jorge Giordani», a déclaré le président vénézuélien lors d'un conseil des ministres télévisé (voir la vidéo sur le site du quotidien El Universal). Les deux ministres auront en particulier un pouvoir de décision accru en matière budgétaire. Mais Chavez reste formellement à la tête du pays.
Le chef d'Etat, 56 ans, avait déjà subi le 10 juin à La Havane une opération chirurgicale. De retour à Caracas, il avait annoncé souffrir d'un cancer. Des sources médicales proches du président ont parlé d'un cancer du colon, mais l'information n'a jamais été confirmée.
On ignore la durée prévue du traitement à Cuba, alors que des observateurs doutent de la capacité de Chavez de faire campagne pour la présidentielle prévue en 2012.