Destitution du président roumain : Antonescu accepte les exigences de Bruxelles

Par

Le président roumain par intérim, Crin Antonescu, a annoncé la promulgation d'une loi instituant un minimum de 50 % des suffrages plus une voix pour destituer le chef de l'Etat conservateur et très impopulaire, Traian Basescu, par référendum, le 29 juillet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président roumain par intérim, Crin Antonescu, a annoncé la promulgation d'une loi instituant un minimum de 50 % des suffrages plus une voix pour destituer le chef de l'Etat conservateur et très impopulaire, Traian Basescu, par référendum, le 29 juillet.