Un leader de l’extrême droite allemande fait l’apologie de l’armée nazie

Par

Lors d'un meeting électoral, le coleader du parti AfD a lancé que les Allemands avaient « le droit d’être fiers des performances des soldats allemands durant la Seconde Guerre mondiale », provoquant des réactions indignées dans le reste de la classe politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parti AfD (Alternative pour l’Allemagne), équivalent allemand du Front national, a choisi une stratégie à l’opposé de la « dédiabolisation » de son homologue tricolore. En campagne pour les législatives du 24 septembre, le parti d’extrême droite multiplie les provocations nauséabondes, qui ne sont pas sans rappeler celles qu’affectionnait en son temps Jean-Marie Le Pen.