Migrants: Aidez les Etats plutôt que Frontex, dit Prague à l'UE

Par
L'Union européenne ferait mieux d'allouer davantage de fonds aux Etats membres plutôt qu'à Frontex, l'agence chargée du contrôle des frontières, pour les aider à lutter contre l'immigration clandestine, ont estimé lundi le Premier ministre tchèque Andrej Babis et son homologue slovaque Peter Pellegrini.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PRAGUE (Reuters) - L'Union européenne ferait mieux d'allouer davantage de fonds aux Etats membres plutôt qu'à Frontex, l'agence chargée du contrôle des frontières, pour les aider à lutter contre l'immigration clandestine, ont estimé lundi le Premier ministre tchèque Andrej Babis et son homologue slovaque Peter Pellegrini.