Les batailles de l’après-Raqqa  

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La bataille de Raqqa vient de se terminer, mais l’après-Raqqa avait déjà commencé depuis au moins plusieurs semaines. L’après-Raqqa, c’est à la fois la chasse aux djihadistes qui se sont enfuis, la mise en place d’une nouvelle administration pour gérer la ville en grande partie détruite et, surtout, une course-poursuite et contre la montre dans laquelle se sont lancées d’un côté les milices kurdes, appuyées par les Américains, et de l’autre les forces loyalistes syriennes, russes et pro-iraniennes. But de cette offensive : s’emparer des derniers bastions de l’État islamique (EI), prendre la ville de Deir ez-Zor, que celui-ci tient encore, contrôler l’Euphrate et la frontière irakienne.