Le «tahrib», la migration qui meurtrit le Somaliland

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale au Somaliland.– Cela fait des mois que Khadra Hassan se réveille en sursaut, à chaque vibration de son téléphone. Des mois que cette veuve au corps fragile reste les yeux fixés sur l’écran. Espérant un appel, le redoutant à la fois.