Rohingyas: Une enquête présentée devant le Conseil de sécurité de l'Onu

Par
Neuf membres du Conseil de sécurité de l'Onu, dont la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis, ont demandé que le directeur de l'équipe chargée de recueillir des preuves sur un possible génocide en Birmanie informe le Conseil de sécurité de l'avancée de l'enquête, ont dit mardi des diplomates.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NATIONS UNIES (Reuters) - Neuf membres du Conseil de sécurité de l'Onu, dont la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis, ont demandé que le directeur de l'équipe chargée de recueillir des preuves sur un possible génocide en Birmanie informe le Conseil de sécurité de l'avancée de l'enquête, ont dit mardi des diplomates.