Un témoin-clé de la DCN cite Sarkozy et ouvre la piste Clearstream

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'enquête du juge d'instruction Renaud Van Ruymbeke sur les dessous politico-financiers de l'affaire de Karachi a connu des avancées spectaculaires ces derniers jours. Un ancien haut dirigeant de la Direction des constructions navales (DCN) a révélé début novembre au magistrat qu'une partie des commissions suspectes du contrat des sous-marins Agosta, qui auraient permis en 1995 le financement occulte de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur grâce, notamment, à Nicolas Sarkozy, a transité par la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream.