Le nouveau président cubain, un apparatchik énigmatique

Par
L'homme qui devrait devenir le prochain président de Cuba appartient à une nouvelle génération de dirigeants communistes favorables à une modernisation, mais c'est aussi un apparatchik du parti qui ne devrait pas mener de changement politique radical et sera jugé ses capacités économiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SANTA CLARA/LA HAVANE, Cuba (Reuters) - L'homme qui devrait devenir le prochain président de Cuba appartient à une nouvelle génération de dirigeants communistes favorables à une modernisation, mais c'est aussi un apparatchik du parti qui ne devrait pas mener de changement politique radical et sera jugé ses capacités économiques.