Les casques blancs ont dit à l'OIAC où sont enterrées les victimes à Douma

Par
Les "casques blancs" de la défense civile syrienne ont indiqué mercredi aux inspecteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) où étaient enterrées les victimes de l'attaque à l'arme chimique du 7 avril à Douma, imputée au régime syrien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Les "casques blancs" de la défense civile syrienne ont indiqué mercredi aux inspecteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) où étaient enterrées les victimes de l'attaque à l'arme chimique du 7 avril à Douma, imputée au régime syrien.