"Pas de preuve" que des armes françaises font des victimes civiles au Yémen, dit Parly

Par
La ministre française des Armées, Florence Parly, a déclaré jeudi ne pas avoir "d'éléments de preuve" montrant que des armes de fabrication française utilisées par l'Arabie saoudite auraient fait des victimes civiles dans la guerre au Yémen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La ministre française des Armées, Florence Parly, a déclaré jeudi ne pas avoir "d'éléments de preuve" montrant que des armes de fabrication française utilisées par l'Arabie saoudite auraient fait des victimes civiles dans la guerre au Yémen.